Depuis quelques annees maintenant le poker a pris une  place  non negligeable dans le coeur des caledoniens.. Voila un programme tele qui devrait en interpelle plus d’un . A voir absolument

Le documentaire de Gabriel Kaluszynski tourné à Las Vegas durant l’été 2010 sera diffusé juste avant le réveillon. Rencontre avec un réalisateur qui aime ses «Joueur(S)»…

Gabriel, pourquoi avoir choisi de faire un film sur le poker?

Après avoir fait des clips et des courts métrages plutôt marqués culture urbaine, j’ai fait quelques reportages vidéos sur les tournois de poker. Mon objectif était déjà de faire quelque chose d’un peu plus long, pas des simples pastilles. Quand le Club Poker m’a envoyé à Las Vegas pour les championnats du monde, c’était le moment de se lancer pour un 52 minutes. Un format qui permet de rentrer dans la psychologie des joueurs.

Qui sont vos stars, comment les avez-vous choisies?

Dans le film, on retrouve Marc «LocSta» Inizan, Antoine «Solody» Amourette, Eric «Pshico» Sagne, Xavier «Furax» et  Laurent «ApoG» Gauter. Cette sélection s’est fait sur place avec l’aide de Julien «Kinshu» Bochereau, principalement au feeling. Avant le départ vers le Nevada, je n’avais parlé de mon projet qu’à Pshico… pour le reste cela s’est fait au fur et à mesure des rencontres. Clément Thumy aurait dû être dedans mais il a été éliminé dès le premier jour du championnat du monde et il est reparti dès le lendemain… Au final, j’ai pris des joueurs qui avaient envie de partager leur ressenti sur le jeu et les états par lequel il vous fait passer.

Quel est votre meilleur souvenir du tournage?

La course que j’ai dû faire pour aller récupérer ma voiture avant de partir en tournage au Grand Canyon avec Antoine Amourette. J’ai fait du 140 dans certains portions de Las Vegas pour être à l’heure alors que le lieu de décollage était accessible à pied de mon hôtel. C’était fun!

Et le pire?

Retrouver les joueurs! Trouver un moment avec quelqu’un qui ne se lève pas à heure fixe, qui peut décider de rentrer en France sans prévenir ou de disparaître pendant 15 heures ce n’est pas toujours évident. Parfois c’était bien la galère pour réunir les gens et tout planifier mais ils sont finalement très accessibles et n’ont pas hésité à se dévoiler. Merci à eux!


TEASER du documentaire : JOUEUR(S)
envoyé par okma. – Futurs lauréats du Sundance.


1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here