Le saviez vous ?

07 Decembre 2006 Position du FN sur le projet de loi du gel du corps électoral en Nouvelle Calédonie.
De retour de La Nouvelle Calédonie, Marine LE PEN, Vice Présidente et Louis ALIOT, Secrétaire Général du Front National ont tenu une conférence de presse sur la position du FN concernant le projetdu gel du corps électoral en Nouvelle Calédonie.

Parmi la brochette de candidats / dates à la présidence de la France, Marine est la seule qui se soit positionnée contre le gel du corps électoral en Calédonie et le charcutage des Accords dans le dos des Calédoniens. À vous de voir!

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xrng3_abandon-de-la-nouvelle-caledonie_shortfilms[/dailymotion]

29 COMMENTS

  1. Le Front National a une image « d’espèces de nazis attardés » qui est constamment entretenue par les médias « officiels ».

    Le gros problème c’est que ça marche, le français moyen, du coup, « a peur » du FN (remarquez, il a peur de tout, même de son ombre).
    Ce n’est pas étonnant, les moyens déployés pour interdire, ou au mieux restreindre, d’antennes le FN sont colossaux, c’est vraiment le pot de terre contre le pot de fer.

    Alors je vais vous dire en toute franchise pourquoi, en tout cas aujourd’hui, je voterai pour le FN au premier ET au deuxième tour, s’il y est.
    Pourtant je ne me fais pas d’illusions sur le 2° tour, si Marine Le Pen a la chance d’y être, et ce n’est pas exclu du tout, le Français moyen va mouiller sa culotte comme d’habitude et votera pour « l’autre », quel qu’il soit, et se retrouvera exactement dans la même spirale décadente qui dure depuis 30 à 40 ans.

    Et bien tant pis je voterai quand même MLP, pourquoi ?

    Parce que depuis 40 ans on a eu les mêmes personnes ou groupes ou partis au pouvoir et qu’ils n’ont réussi qu’une chose c’est de foutre en l’air la France, et ce n’est pas fini, ils continueront encore et toujours parce qu’ils se sont mis dans une nasse financière et électoraliste dont ils ne peuvent plus sortir.

    Alors c’est le pari de Pascal :

    Je ne suis pas un extrémiste, je ne suis même pas « affilié FN » (mais en quoi le FN est-il extrémiste ?), mais je sais, c’est absolument sûr, qu’un UMP ou un Socialo au pouvoir vont nous emmener encore plus directement dans le mur, ils n’ont fait que ça depuis qu’ils sont élus à tour de rôle.
    Ou alors prouvez-moi le contraire..
    Et on est vraiment très mal partis pour les dix ans qui viennent, et nos enfants encore plus.

    Alors le raisonnement est simple :

    JE N’AI RIEN A PERDRE ! RIEN !

    SI MLP PEUT CHANGER LE COURS DE CETTE DECADENCE INELUCTABLE, JE SERAI PLUS QU’HEUREUX D’Y AVOIR, MODESTEMENT, PARTICIPE.

    SI ELLE ECHOUE (mais franchement je pense qu’elle aura au minimum réussi à amorcer la pompe du changement) ET BIEN JE N’AURAI RIEN PERDU, ELLE N’AURA PAS FAIT PIRE QUE LES AUTRES !!

    Et même si elle ne passe pas au 2° tour j’espère qu’elle aura fait un carton au 1°, les autres partis auront tout intérêt à écouter cet électorat s’ils ne veulent pas disparaître aux prochaines élections, voire même avant.

    Voilà je voulais juste vous faire part de ce raisonnement qui est juste logique et sans aucun risque.

    Quel dommage que les ex-représentant locaux du FN aient manqué à ce point de discernement et de sens politique.
    Par exemple Bernard Herpin, qui est un type gentil comme tout, plus modéré que lui on ne trouve pas localement.
    Et c’est bien le problème : En politique il faut dire des choses justes mais il faut savoir défendre du bec et des ongles ses convictions, être un battant, pas un résigné..

    Bon, stop pour aujourd’hui, et peut-être pour longtemps.

    Bonne soirée à tous.

  2. Merci Eric, mais on est trop peu, la population ici et en France est tellement conditionnée que je crois que malheureusement on est en plein « no future ».
    P….n que le réveil va être difficile pour tous ces béats gavés de manips, de conso et de jeux !
    Je n’ai rien fondamentalement contre tout ça, le big problème est qu’ils ne voient pas la manip..

    C’est comme le soi-disant « printemps arabe » en Tunisie, en Egypte, en Lybie et bientôt en Syrie et ailleurs.
    Tu te rends compte que nos dirigeants se sont félicités de ces mouvements révolutionnaires, en acceptant d’avance les leaders, totalement inconnus, de ces mouvements comme les futurs dirigeants de ces pays !

    J’ai tout de suite pensé que c’était la porte ouverte à l’islamisme (modéré bien sûr, au départ) qui ne ferait que se durcir, parce que lui aussi complètement manipulé.
    Et bien en Tunisie c’est parti, dès la nomination du gouvernement, et on en est déjà maintenant aux facs où, si les femmes ne portent pas le nikab, la fac est fermée. Et ce n’est pas fini !

    C’est pas croyable d’être aussi cons !!

    Adieu l’Occident, avec ses qualités, et ses défauts bien sûr.

    Allez bonne soirée ami.

  3. Pourquoi le Front National est-il considéré par les bien-pensants et la pensée unique des médias officiels comme un parti de « racistes » et de « fachos »?

    Parce que la pensée unique des médias officiels prône le devoir de repentance envers les anciens peuples colonisés et aussi parce que nos intellos appliquent ce dogme à la lettre sans faire preuve du moindre discernement… et, de ce fait, ils font le jeu des islamistes radicaux qui ne se gênent pas pour exploiter leur peuple en allant bien souvent encore plus loin que ne l’ont fait les puissances coloniales du temps des colonies …

    Ceux qui dénoncent la dérive sont taxés de « racistes » par les bien-pensants et les médias officiels à la botte de l’oligarchie.
    En fait, l’oligarchie s’est servie des islamistes radicaux pour renverser les gouvernements arabes récalcitrants (Tunisie, Lybie …) et se sert ensuite d’eux pour soumettre et contrôler la population mieux que ne le ferait la colonisation…

    Comme nos médias officiels et nos élites sont à la botte de l’oligarchie, ils font l’éloge des islamistes radicaux qu’ils présentent à la population occidentale comme des « révolutionnaires » se battant pour la démocratie…

  4. à jojo, t’inquiètes,
    je me disais aussi qu’on risque d’avoir un malentendu selon la présentation de la réponse, je pensais — à tort– qu’elle irait dessous avant le tienne

    après coup, je me suis dit que j’aurais dû écrire  » à jojo : et ta connerie ? « 

  5. pour openeyes,

    t’inquiètes, d’après ce que j’entends avec mes petites oreilles,
    on sera bien plus nombreux que ça !
    j’espère que le grand coup de botte dans la fourmillière aura lieu.

    J’espère aussi le grand coup de botte dans le cul du rump ( pardon pour ce pléonasme…) se produira.
    deux mille douze, finie la partouze !

    • forcément c’est le genre d’incapable qui a , lui aussi été au pouvoir, qui lui aussi est responsable de la situation actuelle, qui ose nous dire pour qui voter…quand a son « vote de contestation », c’est du pur fantasme, aujourd’hui les gens se tournent vers elle par Adhésion…
      bref du grand n’importe quoi, venant d’un looser.

    • Mediapart « revendique » le droit de ne pas inviter le FN dans le débat por les présidentielles, (20% des intentions de vote),
      rien que le titre je gerbe.

      quand a toi Jojo, tout comme la Grenouille au QI de poulpe mort, et KNKYsland
      zetes completement lobotomisés.
      pour ma part;
      Je mange des petits-enfants crus au petit-déjeuner. Et les soirs de fêtes, me baigne dans du sang de vierge en hurlant des chants nazis à la gloire de Jeanne !.
      Sérieux!
      Je suis persuadé que pour voter à gauche, c’est à dire UMPSEELVFDGNPA, il faut être le dernier des abrutis.
      vos commentairesvides de tout sens le démontrent amplement.

  6. C’est noir sur blanc avec les Verts, pas de magouille,les adeptes du ‘sera candidat, ne sera pas candidat?’, de la ‘Mangeuse de la mort’ du FN, de ‘L’enfarine Hollande’ (quoique celui-la, on en aura peut etre besoin au 2eme tour…) de tous ceux avec un ego surdimensionne, qui nous ont amene a la destination ou nous nous trouvons, ca, C’EST LE PASSE, REVONS UN PEU, D’UN MONDE MEILLEUR, AVEC MOINS D’INEGALITES, PLUS DE RESPECT POUR NOTRE ‘NID’ LA PLANETE, pour nos enfants, nos petits enfants et leurs enfants, NOUS POUVONS LE FAIRE, NOUS LE FERONT, NOUS TROUVERONS LE COURAGE, NOUS N’AURONT PAS PEUR DU CHANGEMENT, NOUS VOTERONS VERT !!!

    Rappel de notre position re. la Nlle Caledonie:

    Projet de loi sur la Nouvelle-Calédonie
    Intervention de Noël Mamère lors de la discussion générale
    Monsieur le Président, Monsieur le Ministre, Mesdames et Messieurs les député(e)s,

    Les Verts voteront le projet de loi de révision constitutionnelle sur le corps électoral en Nouvelle-Calédonie destiné à rétablir sa définition pour les élections des membres du congrès et des assemblées de provinces telles que fixées par les signataires de l’Accord de Nouméa de 1998. Une partie des signataires de cet accord avait très mal accueilli la décision rendue par le Conseil constitutionnel. L’enjeu est simple : Qui peut voter lors des futures élections provinciales et accéder ainsi à la « citoyenneté » de Nouvelle-Calédonie prévue par l’accord de Nouméa ? La présente loi vise à rétablir cet accord « dans son esprit et dans sa lettre ». C’est à dire à reconnaître le droit aux résidents, justifiant de dix ans de présence en 1998 de participer aux scrutins engageant l’avenir institutionnel de l’archipel. En rétablissant cette disposition de la loi organique qui avait été cassée par le Conseil constitutionnel, le législateur permettra de sortir de l’impasse politique dénoncée par les représentants du peuple kanak, signataires des accords de Nouméa. Depuis 152 ans, l’État s’est toujours opposé à l’indépendance par des formes diverses d’oppression. Il faut comprendre que, du point de vue des populations mélanésiennes, l’Accord de Nouméa n’est pas seulement un accord de paix mais un accord de décolonisation au sens du droit international. Sur le plan politique, le règlement de la question du droit de vote pour les élections provinciales a pris du retard. Réservé aux gens du pays, ce droit ne peut être étendu arbitrairement à tous les nouveaux arrivés, sous peine de rompre le fragile équilibre de l’accord de Nouméa. Je veux mettre en garde contre la tentation de remise en cause des accords, malgré les déclarations du Ministre délégué, chargé des relations avec le Parlement, qui a maintes fois indiqué qu’il s’agissait d’un engagement du Président de la République et que celui-ci serait tenu. Rappelons qu’en 1999, un projet de loi constitutionnelle, en tous points similaires à celui-ci, avait été adopté en des termes identiques par le Sénat et l’Assemblée nationale. Malheureusement, la procédure de révision constitutionnelle n’avait pu aller jusqu’à son terme, Jacques Chirac n’ayant pas convoqué le Congrès pour des motifs étrangers à la Nouvelle-Calédonie. Je veux bien croire que le Président de la République tient cette fois à remplir ses engagements, mais la campagne présidentielle permet toutes les surenchères. Le ministre -candidat, président de l’UMP en sait quelque chose ! Nous sommes inquiets de toutes ces interventions faites dans les médias tendant à discréditer la loi, la lettre et l’esprit des accords de Nouméa. Nous ne voulons pas d’un nouvel Ouvéa à la veille des échéances présidentielles de 2007. Ce débat est légitime, il ne doit pas se passer dans la rue. Le problème politique posé est simple : cette loi permet de consacrer le droit des mélanésiens sans pour autant nier celui des populations non mélanésiennes à demeurer sur ce territoire auquel elles sont attachées et sur lesquel elles sont nées. Si un jour les calédoniens souhaitent choisir l’indépendance, cette loi garantira le caractère pluri-ethnique de ce nouveau pays et les droits fondamentaux des différentes ethnies qui la composeront. Comme le disait le Gaulliste Edgar Pisani, « en Nouvelle-Calédonie, on a fait toujours trop peu et trop tard » cette fois, faisons simplement notre travail de représentants du peuple, de médiateurs de la paix civile. En garantissant le rééquilibrage des droits en faveur des populations colonisées, discriminées, abandonnées, nous voterons pour la paix civile, la concorde et la poursuite du processus d’émancipation du peuple calédonien . Nous suivrons la voie tracée par Jean Marie Tjibaou, Jacques Lafleur et Michel Rocard. La parole donnée doit être respectée. Les Verts seront vigilants sur le respect de celle-ci.

    Nous voudrions saisir l’occasion de ce débat sur la Nouvelle-Calédonie pour dénoncer les conditions d’exploitation du site minier de Goro Nickel créé par le groupe Inco et soutenu par l’Etat avec l’accord d’une partie de la classe politique néo calédonienne, sans aucun respect de l’impact social et environnemental du projet. Le tribunal de Grande Instance de Paris a donné raison aux associations et au Sénat coutumier le 14 novembre 2006 sur la question de l’illégalité des travaux relatifs à la réalisation du site de stockage des résidus terrestres. L’Etat doit retirer l’octroi du régime de défiscalisation accordé au projet Goro Nickel.

    Monsieur le Président, monsieur le Ministre, Mesdames et Messieurs les député(e)s, parce que l’urgence commande de résister aux calculs politiciens des uns et des autres, parce que nous soutenons le désir de paix et d’émancipation du peuple de Nouvelle-Calédonie, les députés verts voteront pour l’adoption de cette loi qui engage la parole de la France.

    • SOS Racisme et l’UEJF : le bal des menteurs
      Dans un communiqué publié dimanche 29 janvier 2012, SOS Racisme, secondé par l’Union des Etudiants Juifs de France, s’indigne de la présence de Marine Le Pen à un “bal immonde pour nostalgiques du IIIe Reich”, qui se serait tenu vendredi 27 janvier à Vienne.

      Diable ! L’Union des Français juifs, qui appelle ouvertement à voter pour Marine Le Pen à la prochaine élection présidentielle, se devait de comprendre ce qui s’est effectivement passé à Vienne ce vendredi.

      Renseignements pris, il s’avère que Marine Le Pen a effectivement été invitée à Vienne vendredi par Hans Christian Strache, le leader du parti populiste autrichien FPO. Après avoir rencontré le 3e président du Parlement autrichien, Martin Graf, elle s’est rendue le soir au WKR Ball (Wiener Korporations Ball), le bal annuel des fraternités étudiantes viennoises.

      Ce bal a lieu chaque année dans un palais viennois, le Hofburg, où se situe également le siège de la Présidence de la République autrichienne.

      Voir dans ce bal un rassemblement néo-nazi est une insulte à tous les étudiants viennois. Que SOS Racisme et l’UEJF ignorent tout des fraternités, associations étudiantes qui existent aux Etats-Unis et dans certains pays européens mais pas en France, ne leur donne pas le droit de les diffamer. Ces associations sont pour la plupart apolitiques, leur fonctionnement est démocratique, et elles ne sont pas secrètes. Theodor Herzl, Heinrich Heine et même Karl Marx en ont fait partie.

      La coïncidence de date avec le jour de souvenir de la Shoah est évidemment fortuite, ce bal a lieu tous les ans le dernier vendredi de janvier. La date du 27 janvier a été fixée par l’ONU en 2005, elle ne correspond pas au jour de commémoration institué en Israel (Yom HaShoah).

      Instrumentaliser l’anniversaire de la libération d’Auschwitz à des fins de propagande en se réjouissant de cette coïncidence est ignoble.

      Il se trouve que Kent Ekeroth (député suédois) et David Lazar (député autrichien FPO), tous deux d’origine juive, étaient eux aussi présents à ce bal. “Bal immonde pour nostalgiques du IIIe Reich”, vraiment ?

      Traiter Hans Christian Strache et Martin Graf de “représentants les plus durs et les plus violents de l’extrême droite européenne” relève également de l’insulte. Il suffit d’écouter les discours de Strache pour comprendre qu’il n’y a nulle trace d’antisémitisme. Strache a été invité officiellement en Israel en décembre 2010. Martin Graf a publiquement dénoncé le national-socialisme et l’antisémitisme en général, à plusieurs reprises.

      Non, ce que l’on reproche à Strache et à Graf, c’est d’avoir purgé l’ex-parti de Haider de ses éléments antisémites, d’en avoir fait un réel parti de gouvernement, et surtout d’être à 28% d’intentions de vote dans les sondages: exactement ce que Marine Le Pen est en train de faire ici-même.

      Tant de mensonges dans si peu de lignes ! Cela est malheureusement devenu la marque de fabrique de nos charmantes et agréables associations soi-disant “anti-racistes” et d’extrême-gauche.

      Mieux vaudrait pour elles qu’elles fassent leur “coming-out”, et qu’elles assument clairement leur mission de propagande et de terrorisme intellectuel, aux frais, bien entendu, du contribuable.

      Jacques Rosen pour l’UFJ
      http://u-f-j.org

  7. BIEN SUR, c’est tout du bla bla le FN, si tu sais compter… Des rigolos dangereux mais tellement dangereux que ce n’est meme pas marrant, j’espere que mes concitoyens vont le realiser, meme si avec la politique des magouilleurs de l’UMP ils sont tres en colere,mais un vote de protestation pour le FN c’est tres, tres dangereux pour la France, La Nlle Caledonie, protestez en votant pour les verts, le seul parti d’avenir qui s’occupe des problemes VRAIMENT vitaux…

  8. GRENOUILLE VERTE, je l’adore !

    Elle est l’archétype du français moyen qui « s’occupe du monde entier » et ne voit jamais ce qu’il y a sous ses yeux, dans son propre pays.

    C’est certainement quelqu’un de gentil, militant et tout..

    Je te jure, grenouille verte, je t’aime bien.

    Juste un truc, s’il te plaît, s’il te plaît, boucle-la, ou réfléchis un peu, tu sais faire ça ?

    Je sais, ce n’est pas de ta faute, tu crois en ce que tu dis et écris (tu as abandonné les majuscules ! Tu sais que tu progresses, toi ?)

    Encore une fois descends sur terre, tu as certainement des choses formidables à faire, tu te sens tellement concernée, tu pourrais vraiment être utile. Si, si ! Crois en toi.

    Mais si ce n’est pas possible qu’est-ce que je peux te dire ?

    Ah tiens, j’ai trouvé !

    Tu devrais rencontrer Jojo, le crapaud, il est pas mal lui aussi, vous feriez un merveilleux couple tous les deux.

    Mais j’ai une faveur à te demander :

    Si vous faîtes des petits, par pitié ne m’en gardez pas un…

    Allez, je t’embrasse, on ne sait jamais, tu pourrais peut-être te transformer en princesse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here