Comment peut-on laisser faire pareil abus ?

Notre président du gouvernement, également président du Conseil d’Administration de l’OPT, crée la société SITIUS qui gère désormais le câble sous-marin nous reliant à l’Australie, passage obligé pour toutes communications internationales , et donc contrôle toutes les transmissions internationales. L’OPT, qui a payé plusieurs milliards pour installer ce câble et les raccordements de chaque côté, est maintenant obligée de verser au moins 100 millions par mois à cette nouvelle société, ce qui ampute très sérieusement son budget de fonctionnement et de développement des réseaux de communications locaux.

Mais le pire, dans cette affaire, est que notre président c’est auto-nommé Président Directeur Général  » à vie «  de cette société, et cela en douce, avec la bénédiction du vice-président du CA-OPT mr LKU, sans que personne ne dise rien. A combien se monte le salaire de ce PDG à vie ? j’aimerai bien le savoir .

Comment les autres élus du territoire, les autres administrateurs, l’état, les syndicats, peuvent-ils laisser faire ça ?

Il est grand temps de faire changer les choses dans notre petite île « la plus proche du paradis » !

7 COMMENTS

  1. Oui oui, l’île la plus proche du paradis, où il fait bon profiter de sa position, ses connaissances et ses avantages, sans en être inquiété le moins du monde.

    Ah bon, c’était pas ça?

  2. Sharkattack,

    pourrais-tu s’il te plait apporter quelques compléments d’information :

    – Y a-t-il eu appel d’offre public pour ce marché public ?

    – La société SITIUS a-t-elle été fondée avant ou après la prise de fonction de HM ? Selon la réponse, le Pres du Gouv n’est-il pas juge et partie ?

    • précisions prises auprès de 2 membres de ma famille travaillant à l’OPT, il s’agit de la mise en place de la privatisation de cette partie de l’OPT, et donc de son appropriation par notre président. Tout c’est concrétisé en 2011, après l’expulsion du directeur général opposé au projet et la mise en place d’un directeur télécom (chômeur en France…) bien obéissant aux ordres du président.
      il semble également que le même genre de projet est en cours pour s’approprier le réseau de la 3G, avec l’aide de la société API, dont le PDG a déjà été mis en examen à Tahiti pour des faits similaires.

  3. Le grand tuyau est passé et la soeur de l’ABS de Païta (je parle pas de frein naturellement) gère toujours la société responsable du surplus de l’eau à Païta. Les juges parfois, ne sont pas toujours à la hauteur ou bien on leur bande les yeux.
    Espérons, même si c’est sans doute un voeux pieux, que le changement de pouvoir en France va les rendre un peu plus curieux.
    On m’a raconté et j’ignore si c’est vrai, qu’une société aurait décroché un contrat de 45 millions pour refaire le site internet de l’OPT. Si c’est exact, ce qui reste à prouver, ça fait cher du site!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here