C’est aujourd’hui que la loi interdisant le port du voile intégral entre en vigueur en France. Adoptée le 11 octobre dernier, elle porte sur la dissimulation du visage dans l’espace public. Les femmes revêtant le niqab ou la burqa sur la voie publique, dans les administrations, hôpitaux, école ou encore tribunaux encourent une amende de 150 € et/ou un stage de citoyenneté. Si la personne entièrement voilée l’est sous la contrainte, celui qui la force à le faire risque un an de prison et 30 000 € d’amende.

Persuasion

Mais l’application de cette loi s’avère compliquée sur le terrain. En plein débat sur la laïcité, les policiers sont donc appelés à prendre des pincettes pour éviter tout dérapage. Selon une circulaire signée par le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, que s’est procuré Le Figaro la semaine dernière, il n’est pas question pour les forces de l’ordre de forcer une femme entièrement voilée à retirer son niqab, le maître-mot étant plutôt la persuasion. Si la femme refuse d’obtempérer, elle sera alors conduite dans des locaux de police ou de gendarmerie mais « il conviendra, lors de cette explication, de faire preuve de persuasion, de façon à  ne recourir à cette faculté qu’en dernier recours ». Les lieux privés tout comme les lieux de culte et leurs abords immédiats ne sont pas concernés car cela « pourrait être interprété comme une restriction indirecte à la liberté de culte ».

Rébellion

Une jeune femme portant le niqab a pris le train ce matin pour Paris en gare d’Avignon, affirmant s’opposer à la loi interdisant le port du voile intégral dans l’espace public, qui est « une atteinte à (ses) droits européens », c’est-à-dire sa « liberté d’aller et venir » et sa « liberté religieuse ». « Selon cette loi, mon épouse devrait rester enfermée chez elle, vous trouvez ça normal ?, a lancé son mari aux journalistes présents. Je n’arrive pas à comprendre cela dans le pays des droits de l’Homme. »

moi je dis C’est de la provocation en France. Au Sénégal, pays à 80% musulman, aucune femme ne porte le voile!! Quelles arrêtent leur cinéma ou aillent vivre en Afghanistan. Elles verront bien si elles sont libres de faire ce qu’elles veulent là-bas! Y en a marre d’entendre parler de l’Islam en France tous les jours!!!!

Ils se jouent de notre République et nos lois pour instaurer la charia en France, si on ne fait rien nos femmes qui ont lutées pour devenir libre vont devoir se promener bachées. On les entend pas les assoces féministes, les Alonzo, elles ont peur de l’Islam, justes bonnes à taper sur les soi-disant machos français, mais quand il faut réellement agir pour sauver leurs droits face à l’islamisation, plus personne.

il n’y a pas a discuter NON c’est NON! la france est une terre d’asile certes , mais y a des régles (enfin il y en avait il y a 30 ans , merci mitterrand ) pourquoi devrions nous vivre comme en afrique ? ET PUIS QUOI ENCORE

1 COMMENT

  1. Vive la France libre, et si ils ne sont pas content, qu’ils retournent chez eux, où, plus qu’ailleurs, le voile intégrale y est accepté…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here