Déception terrible ! Quelques jours avant que les Membres de l’Eglise de la Planète Brûlante (le GIEC ou IPCC, qui dépend des Nations-Unies) aient prévu de finaliser leur sermon de soufre et de feu, un véritable flot de rapports blasphématoires circule dans les rangs d’anciens fervents paroissiens mettant à mal la théologie de la crise climatique anthropique. La nouvelle et toute dernière édition de l’évangile du changement climatique devrait être présentée à Stockholm du 23 au 26 septembre et devrait entretenir le grand chaudron politique du climat en ébullition. Ce cinquième rapport est supposé devoir être utilisé par des politiciens du monde entier pour décider d’un nouveau traité global en 2015 pour définitivement influer sur le « changement climatique ».

Cet objectif n’est certes par une mince bagatelle, étant donné que des changements climatiques dramatiques se sont produit au cours des millions d’années passées, mais ces dernières années … pas tellement, et c’est là le hic. Comment tous les ministres officiant dans cette église peuvent-ils évoquer les prophéties et les écritures passées qu’ils déclaraient comme bien fondées, puisque celles-ci se sont révélées fausses ? Qui ne se souvient pas de la fameuse courbe en crosse de hockey montrant l’augmentation de la teneur en CO2 dans l’atmosphère devant conduire inexorablement à un réchauffement concomitant, et qui ne se souvient pas aussi du tintamarre qui entoura l’annonce par l’Université de Hawaï que cette teneur avait atteint le seuil fatidique de 400 ppm. Le grand prêtre parmi tous les prêtres de l’Eglise de la Planète Brûlante, je veux parler de Rajenda Pachuri, a admis en février que la température dans le monde était restée remarquablement stable durant ces 17 dernières années juste après que l’Office météorologique anglais eut annoncé que cette situation perdurerait au moins jusqu’en 2017. Finalement le New-York Times, fervent soutien de l’Eglise de la Planète Brûlante depuis les années 90, s’est rendu à l’évidence de manière fort diplomatique (pour ne pas perdre la face) en déclarant, je cite : « L’augmentation de la température à la surface de la Terre a été nettement plus lente ces 15 dernières années que durant les 20 années précédant cette période, et cette accalmie s’est produite malgré une accumulation sans précédent de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ». Le journaliste du NYT Justin Gillis a même admis que, je cite encore : « ce ralentissement du réchauffement met en avant le fait que nous ignorons encore beaucoup de choses sur le système climatiques, mais que ce non réchauffement est un peu un mystère pour les scientifiques du climat ».

A qui la faute ? D’abord l’Eglise de la Planète Brûlante et ses prêtres se sont lourdement trompé sur les estimations de l’effet de serre du CO2. Ils ont négligé ou mal pris en compte l’influence des cycles océaniques et l’activité solaire sur le climat. Ces mêmes prêtres, pour attirer le plus grand nombre de croyants à leur religion avaient estimé qu’une augmentation de la teneur en CO2 de 2ppm/10 ans devait résulter en une augmentation globale de la température de 1,5 degré. Ce qui veut dire qu’en gros, en 15 ans il manque deux degrés selon les prévisions dûment entérinées par le Grand prêtre Rajenda Pachuri dans les précédentes éditions de son livre de prières. Après tout, ça n’a pas tellement d’importance puisque l’histoire montre que la température a été plus élevée alors que le taux de CO2 était plus faible et vice-versa. En réalité, on sait que le siècle dernier a connu deux périodes chaudes discrètes (1900-1945 et 1975-2000) et une petite période froide (1955-1970) suivant le petit âge glaciaire (1870-1900) reproduisant le minimum de Dalton (1800-1830) qui fut suivi d’une période plus chaude au XIXe siècle (voir la figure ci-après trouvée dans le Daily Telegraph).

La suite en cliquant ici :

en plus voila que co2 fait reverdir le sahel avec des pluies inhabituelles.Heureusement nos gouvernants et nos journalistes ne lisent jamais ce genre d’articles : les subventions en tous genres vont continuer de .pleuvoir et que pourrait faire notre gouvernement sans Duflot et cie et notre opposition sans NKM

41 COMMENTS

  1. Un sommet de 2015 qui permettra enfin de mettre tout le monde d’accord?

    L’espoir fait vivre comme on dit…

    Tant que les états-uniens refuseront le concept de pollueur-payeur et négocieront des traités avec les pays pauvres pour que ces derniers refusent les accords, on n’est pas prêt d’avancer.

  2. Tout ce que prouve cette confusion c’est que le climat est un domaine complexe, dont notre connaissance est encore balbutiante.
    Les prédictions sont erronées? Cela montre que nous sommes loin de maitriser les tenants et aboutissants de la climatologie. Ca ne veut pas dire qu’il n’y a pas de changement climatique, juste que nous ne sommes pas encore en mesure de comprendre les mecanismes de son evolution.
    De plus je veux preciser que l’idée de « réchauffement » est une simplification, à laquelle les medias se sont attachés mais qui n’a jamais décrit le changement climatique dans son ensemble. Donc l’eglise de la planete brulante, je sais pas trop d’où ça sort mais c’est pas trop exact pour decrire les climatologues.
    Pour moi l’idée de changement climatique anthropogene n’est pas une eglise, mais suit plutôt le modele du pari de Pascal: si il s’avere un jour que c’est faux, on n’aura rien perdu à y croire et à agir pour nettoyer notre atmosphere. Si c’est vrai…

  3. http://www.pensee-unique.fr/

    voir ce site.. avec des gens bien plus intelligents que moi et tous bardés de diplômes impressionnants. Le climat change tout le temps il a tout le temps changé . Est ce que l’homme en est responsable avec le co2qu’il émet ? les observations montrent le contraire , mieux il semblerait selon une étude australienne que les déserts refluent…
    Bref le minimum serait d’admettre que les modèles du GIEC sont faux . Cependant ,dans la presse depuis 48 h le tam tam a recommencé et la catastrophe est imminente et le chaos est devant nous c’est pourquoi il faut continuer à payer pour faire fonctionner l’énorme machin vert .

  4. Le probleme n’est pas, une fois de plus, simplement une question de rechauffement. C’est sur ce point qu’on essaie toujours de dementir les affrimations climatologiques, mais c’est une simplification, ce n’est qu’une façon tres reductrice de décrire ce qu’engendrent les emissions: emissions qui d’ailleurs ne se limitent pas au CO2 (encore une simplification).

    Le site vers lequel mene votre lien, est un monument à la malhonneteté intellectuelle. Le site deforme completement les propos d’authentiques climatologues (le pauvre Mike Hulme en est un exemple flagrant). Meme Lindzen, constamment cité sur ce site, est revenu de ses propres affirmations de 2009, ainsi qu’il l’a exprimé dans une interview au NY Times en 2012. Qu’il s’agisse de Lindzen ou de Judith Curry, ils ne nient pas aujourd’hui les bases du changement climatique anthropogene mais lamentent le fait que la recherche puisse etre biaisée, se positionnant contre une culture « tribale » de la recherche. Ce sont deux choses tres différentes. Hulme, Lindzen et Curry militent pour que le doute, la remise en question, fasse toujours partie de la science, ce qui est une evidence qui ne pourra jamais etre suffisament rappelée. Mais contrairement à ce qu’affirme ce site, ces climatologues militent plus pour l’integrité et l’indépendence de la recherche que contre le changement climatique en soi. Lindzen affirme meme (NYT 2012) que pour croire que le CO2 n’entraine pas d’effet de serre il faut etre « un peu à coté de la plaque » (a bit nutty).

    La seule verité enoncée sur ce site, c’est que les climatologues sont unanimes pour dire qu’ils subissent des pressions de toutes parts pour influencer leurs conclusions. Evidemment c’est un probleme, de meme que c’est un probleme que les médecins soient de plus en plus sous la pression/la seduction des labos pour nous fourguer tel ou tel medicament. C’est pas pour autant que je cesserai d’aller chez le medecin pour me faire soigner à coups d’aiguilles ou de sangsues.

    « Continuer à payer pour faire fonctionner l’enorme machin vert »? Non mais soyez un peu honnete deux minutes, quels sont les enormes lobbies dans ce monde? Qui a systématiquement menti et refusé d’assumer ses responsabilités, avant d’etre acculé par les tribunaux? un indice, cherchez du coté des compagnies petrolieres….
    L’enorme machin vert, comme vous dites, c’est la recherche, l’avancée vers des technologies qui comportent moins de risques à long terme, le développement de nouvelles matières et de nouvelles sources d’energie.

    C’est super de refuser la pensée unique, mais c’est dommage de se faire avoir par des lobbies malhonnêtes. Les créationnistes vous diront aussi qu’ils refusent la « pensée unique » de la theorie de l’evolution.

    Honnêtement, meme en supposant que l’etude du changement climatique anthropogene est un domaine scientifique sans la moindre valeur, meme si on pouvait emettre tout et n’importe quoi sans probleme vis à vis du climat, il n’en est pas moins vrai que les énergies non renouvelables sont sales et toxiques pour le vivant: les marées noires et l’air irrespirable causé par les pollutions atmosphériques (charbon etc), l’acidification des oceans, sont suffisantes pour motiver la recherche d’autres solutions.

  5. Je continue parcourir le site de votre lien qui n’en finit pas de m’abasourdir tant il est malhonnete.
    Dans l’article « Paroles de Chercheurs » par exemple, on peut lire l’affirmation suivante, attribuée à John Christy, au point E) et en caractères gras:
    « En réalité le CO2 est benefique pour la planete et tenter d’en limiter la cause serait vain. »
    Suivi d’une citation et d’un graphique ou Christy explique UN TRUC COMPLETEMENT DIFFERENT: Christy explique que la majeure partie des législations sur les emissions s’appliquent à l’occident alors que l’Asie (hors OCDE) est et sera de plus en plus le premier emetteur. Donc que tant qu’il n’y aura pas de reglementations appliquées en Asie, l’impact des lois sur les emissions sera considérablement reduit.
    C’est quand meme aberrant!!!

  6. x3lmv9_rechauffement-climatique-larnaque_news ( voir sur you tube)

    ce qui m’a fait sourire dans vos propos c’est que j’ai lu récemment un article qui disait que la confrontation est impossible, car chez les verts si vous n’êtes pas d’accord avec eux ,alors vous êtes de mauvaise foi ou achetés par les pétroliers.Peu importe les faits historiques sur les âges glaciaires peu importe que rien ne colle avec les observations historiques, le Giec par ses programmes informatiques ne comprenant pas tous les paramètres possibles a démontré que l’homme était responsable des variations de température à cause du CO2….
    c’est comme la bible.on est passé de la science à la Bible..
    bien entendu recherchez des alternatives aux énergies actuelles est un devoir MAIS à condition qu’économiquement ça tienne debout.L’économie qui vit de son développement oui, l’économie subventionnée vivant aux crochets des contribuables et appauvrissant les populations non
    la décroissance non ,sauf à admettre que vous acceptiez que votre décroissance soit compensée par la croissance de pays envoie de développement ,j’ai comme un doute sur l’acceptabilité de cette proposition de la part du monde occidental
    En attendant Hollande recherchant toujours plus d’impôts entrevoit 2,5 milliards de taxe carbone dans l’immédiat et beaucoup plus ,plus tard c’est sûr que les dernières industries Française vont se développer: Entre Montebourg et le verts le clash finira par se produire
    Hollande aura le même traitement que la Gauche australienne qui vient de se prendre un grand coup de pied au cul pour cause de taxe carbone

    • Les Australiens sont des gros cons (une majorite des inscrits a ces elections, le sont, en tout cas…) , ils ont voté pour un certain Tony Abbott (avec un seul t ce mot signifie un ‘abbé’…) pour le plus macho, le plus misogyne des premier ministres, un ancien seminariste (!), facho comme il n’est plus permis a moins de croire, comme les Allemands avant la derniere guerre mondiale qu’il est le sauveur ! La taxe carbone, oui, et la dette de l’Australie (seulement 25 % du PIB, rien de catastrophique..) ont influencés ce choix, des stations de radio minables (2GB a Sydney en particulier, avec l’un des copains a l’abbé, un certain -con de facho + homosexual -j’ai rien contre, mais celui-la, alors, mauvaise pub pour eux…- , genre pedopaspsychiatre…- – nommé Alan Jones -qui apparait dans la video -+ ou – humoristique- sur le ‘climate change’ ici-meme). Son gouvernement ne comporte q’une seule femme (en 2013!!!), il a dit qu’il allait renvoyer les bateaux de refugies d’ou ils arrivent (d’ Indonesie) au risque de declencher une guerre avec l’Indonesie qui gueule qu’ils n’aiment oas cette solution, mais bon, l’Australie etant toujours une colonie anglaise, avec un mechant allie que sont les -aussi cons d’-USA… Il veut racheter les bateaux des passeurs, le probleme? Il y en a 7000000 bateaux et ce serait bien sur de l’ingerance, une solution fantaisiste, le mec est plus con que ses pieds (et il a fait l’universite d’Oxford, comme le presentateur radio Alan Jones, inaudible sa radio, que de la pub et des mini discours fachos…) , comme ceux qui ont vote pour lui… Nous avons maintenant un sale voisin, ne l’oubliez pas, il va faire parler de lui, c’est garanti ! Le voila en photo, il a fait une interview comme cela, dans sa plus simple tenue, le connard facho sans aucune classe …

      • Autre photo du connard de nouveau 1er ministre Australien Tony Abbott (plus facho, tu meures…)… Vous allez en entendre parler, c’est un dangereux ce mec…

      • LOL Grenouille, regarde dans la video que j’avais posté ci dessus, featuring un moment ou Alan Jones est « blown away »… 😉

  7. Relisez mes commentaires Moneo1, je ne vous ai nulle part accusé d’etre de mauvaise foi ni d’etre acheté par les pétroliers.
    Ceux dont je denonce la malhonneteté c’est le site auquel vous vous referez, pour la raison objective (et dont je fais la demonstration) qu’ils déforment les propos des scientifiques qu’ils prétendent citer, en esperant que le lecteur de base ne lira que les titres sans se rendre compte que le contenu n’appuie pas réellement ce qui est annoncé.
    Je ne vois pas en quoi la discussion entre vous et moi est impossible.
    Ce que je vous demontre c’est juste que les climatologues que vous citez comme preuve de vos arguments n’ont pas réellement affirmé ce qu’on leur attribue sur le site « penséeunique », ou alors se sont retractés depuis. Quand je vous ai demandé d’etre honnete, c’est quand il s’agit de savoir qui est « enorme » entre les groupes pétroliers et les groupes environnementaux (allez regarder des chiffres si vous ne savez pas).

    Par ailleurs: je n’ai pas d’affiliation politique et j’ai meme des divergences assez marquées avec les soi-disant « verts », auxquels vous m’assimilez. Pourquoi l’ecologie devrait etre un parti? Tous les partis ne pourraient-ils pas proposer des stratégies pour l’environnement? Pourquoi economie et environnement seraient-ils incompatibles? Voila mes questions.
    Vous parlez de subventions, de Hollande… mais là on est completement à coté, vous m’attribuez des idees que je n’ai pas, alors que je n’ai jamais tenu de propos dans ce sens… Vous avez raison sur le fait que pour etre viable, les technologies doivent franchir le pas de la rentabilité. Observez par exemple les résultats de la compagnie Tesla Motors. Vous verrez qu’ils se passent largement de subventions. Moi c’est ce genre d’innovations que je soutiens.
    Bien que nous ne soyons pas d’accord, merci de bien vouloir ne pas me caricaturer. Restons en aux faits, s’il vous plait.
    Le fait est que nous sommes loin de tout maitriser en matiere de climatologie. Ce n’est pas une raison pour abandonner, il faut continuer à essayer de comprendre, ne jamais abandonner le questionnement et la recherche. On ne comprend pas non plus le fonctionnement de l’univers, et il y a plusieurs modeles contradictoires pour cela… ce n’est pas une raison pour saborder la recherche spatiale!
    Le fait est que nous avons effectivement connus plusieurs phases de glaciations et de rechauffement. Ce qui est sur, c’est que nous n’avons jamais été aussi nombreux à devoir en subir l’impact. Ce qui est sur aussi, c’est que balancer des tonnes de saloperies dans l’atmosphere et dans les océans ne nous aidera pas à vivre dans des conditions dignes, mais au contraire augmente les risques pour notre espece, quelles que soient les evolutions climatiques.

  8. je n’ai jamais écrit que vous m’accusiez personnellement de mauvaise foi.Je dis simplement qu’ à chaque fois qu’un débat essaie de s’installer sur ce problème de changement climatique c’est toujours la mauvaise foi des opposants et leur malhonnêteté qui est mise en cause
    je vous admire pour avoir été capable en si peu de temps d’ingurgiter le pavé que représente Pensée unique. et d’avoir eu une conclusion aussi rapide et aussi définitive
    je suis suffisamment vieux pour avoir vécu dans les années 70 la propagande verte sur l’âge glaciaire qui nous attendait ;les mêmes devenant les avocats du réchauffement climatique d’aujourd’hui… alors même ,que les faits depuis quelques années viennent contredire les résultats des ordinateurs du GIEC.D’ailleurs dés lors que l’on admet que l’on ne comprend pas la climatologie avec les interférences du soleil ,des océans ,des courants ,du C02 de la vapeur d’eau (surtout) pourquoi pas des rayonnements cosmiques…comment croire ce que crachent les ordinateurs du GIEC
    Quand on parle d’intérêts on dit toujours les pétroliers ,mais eux ,n’ont pas besoin de subventions cad de l’argent des contribuables ;Par contre je vois bien dans la création de bourse sur le co2 sur laquelle a beaucoup investi Al Gore l' »intérêt des pseudos verts cataclysmiques, je vois bien l’intérêt de certains gouvernements pour piquer encore plus de pognon à leurs pauvres citoyens au nom de la morale et des pseudos certitude du Giec.je vois bien que tout ceux qui s’écartent de la vérité officielle sont marginalisés .je vois bien que tous les trucages sur les ours blancs et montée massive des eau( Antenne 2 champian du mande);je vois bien que sans les subventions les moulins à vent et autres panneaux solaires reviennent à des prix fous,non seulement invendables ou alors en faisant fermer les usines nécessitant beaucoup d’énergie mais que beaucoup de pseudos entreprises capitalistes vivant de commandes publiques soutiennent officiellement et officieusement
    Alors, oui, un jour, sans cesse retardé par les gaz et huile de schiste qui seront exploités dans le monde entier sauf chez nous ; nous aurons besoin d’autres sources d’énergie ;le monde entier y travaille et c’est tant mieux
    je suis d’accord avec vous,il ne devrait pas y avoir de parti vert.. tous les partis devraient s »occuper de moins gaspiller et d’encourager la recherche d’autres énergies.
    je considère que nous avons eu au 20 eme siécle les catastrophes humaines du communisme et du fascisme ,le 21eme siécle pourrait bienêtre la catastrophe du néo – lysenkisme
    je vous joins le lien sur la décroissance indispensable selon les verts : http://www.economiematin.fr/les-experts/item/5260-alternative-societe-consommation-consommer-mieux/?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2013-06-25
    dramatique pour nous occidentaux , surtout que la branche la plus dure prévoit et recommande l’euthanasie pour les vieux;désolé je suis vieux et soleil vert non merci

  9. Tout le monde c’est que le réchauffement climatique aujourd’hui est une arme des Etats Unis et des européens pour essayer de mettre la pression sur la chine. En réalité le CO2 est présent partout, notre corps est rempli de CO2 sans lui point de vie sur terre.
    Si le réchauffement climatique était du au gaz a effet de serre la température au niveau de l’extrémité la plus éloigné de la couche d’ozone devrait normalement baissée hors c’est l’inverse que l’on constate ce qui prouve bien que le réchauffement de notre planète n’est pas du a l’effet de serre.
    Cet effet de serre est une invention (supposition d’un scientifique suédois dans les années 70 puisqu’a l’époque le monde entier s’inquiéter de la baisse des températures après la seconde guerre mondiale).
    En fait on a utilisé le (supposé) refroidissement climatique pour promouvoir le pétrole, puis le réchauffement pour développer le nucléaire, ressource qui n’a qu’un but militaire et non de fournir de l’énergie a la population(enfin pas en priorité).
    Nous somme dans un monde ou il faut aller chercher soit meme l’information et sortir de la lobotomisation des médias et des gouvernements.

  10. jojo, entièrement d’accord sur l’idée qu’il faut aller chercher soi meme l’information, tres bonne initiative!
    Par contre, si le changement climatique n’est qu’une conspiration des grands pays… comment expliquer qu’ils ont autant de mal a se mettre d’accord lors des grands rassemblements internationaux sur les emissions? Pas tres coherent cette theorie.
    Oui le CO2 est present partout, et alors? Le cyanure était un des précurseurs à la formation de la vie sur terre, est present dans bien des organismes… et pourtant sous d’autres formes c’est un poison. Ce n’est pas parce que quelque chose est naturel qu’il est forcement toujours inoffensif.
    Une fois de plus et comme je l’expliquais à Moneo, le « rechauffement » est une simplification utilisée pour caricaturer le changement climatique. Les phénomènes sont plus complexes qu’un simple rechauffement.
    La climatologie ce n’est pas « un scientifique suedois » qui en parle; c’est un domaine d’etude comme la virologie ou la genetique, qui interesse des milliers de chercheurs à travers le monde.

    • Une petite insomnie pour répondre a vos interrogations. Tout d’abord si les pays n’arrivent pas à se mettre d’accord sur le réchauffement climatique peut etre faudrait il se poser la question, que le problème est plus complexe, et que la version officielle ne fait pas l’unanimité donc je trouve que mon argumentation est cohérente au contraire.
      Oui le cyanure est consommé par les bactéries (des cellules procaryotes) donc différentes des cellules vivantes qui sont des cellules eucaryotes, je ne vais pas vous faire un cours sur les différences entre les 2 on s’éloignerai du propos de cet article.
      Je ne dis pas que l’écologie n’est pas importante pour notre civilisation mais ne tombons pas dans la démagogie.
      Pour moi cela n’est pas très réaliste et ne sert qu’a assouvir leur fantasme de destruction. Juste une question si vous me permettez, savez vous que José Bové (l’écologiste intègre) soutient Kotra louis …. vous savez qui!!!
      Trouvez vous cela normal ??? Moi non donc les manipulations politiques sont plus complexes que ce que les médias veulent vous faire croire et croyez moi l’indépendance sans parti pris mais juste en réfléchissant 5 minutes avec du bon sens vous fera un plus grand bien.

  11. AFP

    Gaz et pétrole de schiste, un phénomène qui secoue la planète
    Après avoir bouleversé la donne aux Etats-Unis, gaz et pétrole de schiste commencent à modifier le paysage énergétique mondial, avec des effets de plus en plus visibles même si leurs ramifications sont encore incertaines.
    réagir 0

    photo : Felipe Scilipoti, AFP

    Un des exemples les plus frappants est que le charbon américain, désormais boudé par les électriciens locaux qui préfèrent utiliser du gaz de schiste meilleur marché, est du coup exporté à bas prix en Europe et en Asie.

    Cela relance l’attrait des centrales électriques à charbon sur le Vieux continent, au détriment des centrales à gaz et malgré des émissions de CO2 accrues.

    En outre, les professionnels du secteur s’attendent à ce que du gaz américain commence à être exporté d’ici quelques années en Asie et en Europe, sous forme de gaz naturel liquéfié (GNL).

    « Trois projets de terminaux d’exportation (plus un 4e ce mois-ci, ndlr) ont déjà reçu les autorisations nécessaires (…) et en 2016, du GNL commencera à être exporté, ce qui modifiera les relations entre les marchés du gaz » de chaque continent, a souligné Tim Gould, analyste de l’Agence internationale de l’énergie, lors d’une conférence début septembre.

    « Les Etats-Unis n’exporteront pas massivement de gaz, car ils chercheront à maintenir un niveau de prix domestique le plus bas possible, mais il y aura sans doute à terme plus d’une dizaine de terminaux d’exportation tournés vers l’Europe et l’Asie », prédit de son côté Jérôme Ferrier, président de l’Union internationale du gaz.

    Une carte redessinée

    Le marché pétrolier commence aussi à être affecté par l’extraction en Amérique du Nord à la fois du gaz de schiste (qui contient souvent du pétrole associé), mais aussi des gisements de pétrole de schiste ou « compact » (tight oil, également extractible par fracturation).

    Avec ce pétrole non conventionnel, « les Etats-Unis retrouvent la production pétrolière qu’ils avaient il y a 25 ans », à plus de 7 millions de barils par jour au rythme actuel, souligne Olivier Appert, président de l’IFPEN (ex-Institut français du pétrole).

    Si l’on additionne les productions américaine et canadienne, « l’Amérique du Nord est proche de l’autonomie pétrolière et gazière », et « le fait que les Etats-Unis devraient devenir d’ici 2020 les premiers producteurs de pétrole devant l’Arabie Saoudite change beaucoup de choses », prévient-il.

    Même si l’ampleur et la durée de ce phénomène fait débat, cela devrait changer au moins temporairement la carte des échanges commerciaux, en rendant l’Amérique du Nord moins dépendante du pétrole moyen-oriental. La Chine, aux besoins en hydrocarbures colossaux, devrait prendre le relais et lui ravir tôt ou tard le titre de 1er importateur de pétrole.

    Le cabinet WoodMackenzie a ainsi calculé en août que la Chine deviendrait le 1er importateur d’or noir en 2017, et verrait sa facture pétrolière flamber à 500 milliards de dollars en 2020. Parallèlement, celle des Etats-Unis tomberait d’un pic de 335 milliards en 2008 à 160 milliards au même horizon.

    Un nouvel équilibre que nul n’aurait prédit il y a encore quelques années et qui désarçonne les producteurs traditionnels.

    Face au pétrole de schiste, « l’Arabie saoudite a eu au départ un peu la même attitude que Gazprom face au gaz de schiste, en disant que les schistes étaient une bulle spéculative sur le point d’éclater. Mais aujourd’hui cela devient pour eux une problématique importante », à tel point que l’Opep a lancé en juin un groupe d’étude sur cette question, estime M. Appert.

    Il ne pense pas pour autant que les Etats-Unis se désengageront du Moyen-Orient, ni que la Chine voudra les remplacer comme gendarme du monde, leurs diplomaties étant guidées par des intérêts plus larges.

    La révolution américaine

    Parallèlement, des projets d’exploration d’hydrocarbures de schiste se développent sur tous les continents. La « révolution » américaine du gaz de schiste ne semble toutefois pas en voie de se reproduire ailleurs, en tout cas pas avec la même ampleur, notamment du fait des craintes environnementales et des risques liés à la fracturation, qui nourrissent de forts mouvements de contestation un peu partout.

    « Les Etats-Unis sont atypiques car les propriétaires des terrains sont détenteurs du sous-sol, et en dépit de toutes les protestations locales, ils sont incités à forer. On voit bien qu’en Pologne, en Roumanie, au Royaume-Uni, cela ne se passe pas aussi facilement », reconnaît M. Ferrier.

    La Chine, qui disposerait des plus grandes réserves mondiales de gaz de schiste avec l’Argentine, selon des estimations américaines très spéculatives, s’ouvre tout juste à l’exploration, avec des résultats initiaux décevants.

    Cependant, « les enjeux énergétiques en Chine sont tels que le pays a besoin de toutes les ressources exploitables, et s’il y a du gaz de schiste là-bas, il sera probablement exploité. Mais le problème sera de trouver l’eau pour pouvoir fracturer », avance M. Ferrier.

    La problématique n’est pas mince non plus en Europe, très dépendante du gaz russe, alors que les gisements de la mer du Nord s’épuisent.

    Si l’UE a échoué pour l’instant à adopter une stratégie commune à Bruxelles on considère ce dossier comme hautement stratégique. « Je suis sûr que l’option du gaz de schiste est un bon instrument dans nos négociations à long terme avec Gazprom et la Russie », avait lancé en mai le commissaire européen à l’énergie, Günther Oettinger.

  12. Vous pouvez écrire ce que vous voulez, ça ne changera rien. Le pognon est roi ! Qui a le pognon ? Les multinationales dirigées par une poigné d’être humains qui se contrefout de vos théories, elle continuera avec ses oeillères jusqu’à la dernière goutte de pétrole, après elle s’y mettra aux énergies renouvelables sérieusement, elle n’est pas conne elle sait très bien que cela va rapporter gros mais moins que le pétrole actuellement, pour l’instant elle investit par ci par là pour préparer le terrain pour le XXIIe siècle.
    Le plus gros fléau de notre siècle est le pognon, tout, vraiment tout, à un prix !!! Avec lui, on peut polluer, déforester, contaminer, pêcher, extraire… comme bon nous semble, peu importe le pays et ses lois en vigueur. Le pognon peut faire fermer les yeux à n’importe quel pays surtout en cette période de soi-disante crise économique dont les responsables sont qui d’après vous ?

  13. je suppose que vous avez une bagnole, un toit peut être un bateau voir des climatiseurs.. si vous ne voulez pas de pétrole ou de charbon ou de gaz y a bien une alternative produisez votre essence de niaoulis
    le décollage du niveau de vie date de l’industrialisation , elle n’a pu se faire qu’ avec l’énergie dite fossile donc si vous ouvrez un robinet et l’eau coule , si vous appuyez sur un interrupteur et brusquement la lumière apparait,;si vous ne vous déplacez plus à cheval,si vous ne ramez plus sur votre plate,si vous portez des chaussures de sport , de ville , si vous allez en australie par avion et non par voilier , si vous pouvez n’avoir plus chaud en été ,si vous pouvez tailler votre gazon sans difficulté s ; si vous pouvez ouvrir des route s ,des mines avec un bull etc etc.. c’est grâce aux énergies fossiles
    réfléchissez à ceci
    le programme vert c’est ,la décroissance mais faut accepter les conséquences je pense que vous n’appréhender pas ce que cela signifie et je suis sûr que vous n’accepterez pas les conséquences ,vous cracherez sur les pétroliers les riches que sais je ,mais c’est la décroissance qui en sera la responsable..
    déjà que sans croissance nous n’arrivons à stopper la hausse de la dette publique ( vaste sujet ) comment voulez vous y faire face avec de la décroissance? vous ne voyez pas le rapport avec votre situation perso alors je ne peux
    rien pour vous….
    je suis d’accord avec vous sur un point tant qu’il restera une goutte de pétrole quelqu’un cherchera à l’extraire ,avec ce bémol tant que ça lui rapportera quelque chose de plus qu’avec un substitut énergétique à mettre au point ( ce qui aujourd’hui n’existe pas ;avez vous les moyens de vous achetez uneTesla?)
    l’humanité a une chance extraordinaire le pétrole et le gaz non conventionnel viennent de repousser de 100 ans le fameux peak oil qui devait déjà se produire à la fin des années 90.on peut penser que d’ici là des solutions de remplacement auront été trouvées ou que nous serons tous morts si l’humanité déclenche le feu nucléaire….

    • Il ne fallait pas vous donner la peine de détailler à quoi sert le pétrole dans la vie de tous les jours à moins que vous preniez vos lecteurs pour des débiles profonds. Par contre, cette industrialisation a-t-elle vraiment rendu l’être humain plus heureux ? La motorisation n’est elle pas une des causes principales du chômage sans précédent et de l’appauvrissement des classes moyennes et basses ? Ne sommes nous pas dans l’excès inverse aujourd’hui avec ce fameux pétrole en faisant tout et n’importe quoi avec [ex : station de ski (Dubaï) et villes (Las Vegas) dans le désert, sports mécaniques (à voir au moins une fois la chaine Motors TV et la bêtise humaine dans toute sa splendeur à tourner en rond des heures durant à plein régime avec des voitures, motos, camions, bateaux… sans compter les entraînements quotidien), sports collectifs (tout ces aller-retours en avion de milliers de « sportifs » à travers le monde pour de simples matchs)] enfin bref…
      A l’heure d’aujourd’hui, tous le monde sait qu’il y a des alternatives et qu’il suffit de quelques milliard pour approfondir celles-ci. Tout ces groupes pétroliers pourraient inverser la tendance, au lieu de dépenser des milliard et des milliard dans la recherche de gisement toujours plus loin et plus profond, ils pourraient les investir dans le renouvelable et le recyclage à grande échelle dès maintenant et pas dans 100 ans, ça avancerait beaucoup plus vite s’ils ne pensaient pas qu’au pognon. Je ne suis qu’un con-somateur comme vous, je consomme ce qu’on me donne à consommer et si demain je dois acheter une bagnole, une pelleteuse, un bateau… électrique et composée de matières recyclées, je l’achèterais.

  14. Pour l’instant, 5 points a Julien, 3 points a Moneo, j’attends le KO, a moins qu’il n’y ait une victoire au point a la fin du 12eme round (et oui, des pros nos deux antagonistes…)…

  15. il ya des socialistes intelligents si, si ,chut…….. c’est une histoire Belge
    L’éolien va ruiner les ménages wallons », gronde Eerdekens

    MailPrintSource: lavenir Pascale Serret

    Le député-bourgmestre PS Claude Eerdekens flingue Écolo sur l’éolien.

    ÉdA
    Le député-bourgmestre Claude Eerdekens n’y va pas de main morte. Comme souvent… Il prévient : l’éolien va «ruiner les ménages wallons, mettre en péril la compétitivité des entreprises et menacer l’emploi en Wallonie».

    Le bourgmestre d’Andenne et député wallon PS Claude Eerdekens se fend d’un communiqué virulent sur le développement éolien. Il promet aux Wallons non pas du sang et des larmes, mais la ruine pour les ménages et un boulet financier pour 25 ans minimum.

    «Dans ma vie politique, je n’ai jamais connu une situation aussi invraisemblable», jure-t-il.

    Le député-bourgmestre intervient sur le dossier au moment où l’enquête publique est lancée dans les communes. Les communes et les citoyens sont appelés à se prononcer sur la carte du «productible minimal par lot». Celle-ci avait été revue et corrigée à la suite d’une première consultation des communes wallonnes au printemps dernier.

    «Une courbe ascendante»

    Le bourgmestre d’Andenne charge surtout les deux ministres Écolo du gouvernement wallon: Jean-Marc Nollet (Énergie) et Philippe Henry (Aménagement du territoire). «Les deux ministres “verts” ont obtenu, avec la capitulation de ses partenaires du gouvernement wallon (PS et cdH, NDLR), un cadre de référence éolien et un accord sur l’implantation d’un millier d’éoliennes en Wallonie à l’horizon 2020», commente-t-il.

    Selon lui, malgré des «propos lénifiants et rassurants», on se dirige droit vers le même scénario qu’avec les panneaux photovoltaïques, «véritable désastre pour les citoyens wallons».

    Le soutien au photovoltaïque a coûté plus de 88,7 millions € en 2012, affirme-t-il. Pour la même année, l’éolien représenterait un soutien de 88,8 millions €. «La courbe est ascendante et les surcoûts ne cesseront de grimper», soutient Claude Eerdekens.

    Il calcule que, d’ici 2020, ces montants vont être multipliés par 8, pour atteindre des prévisions de production de 4 500 GWh. Soit un coût total de 709 millions € d’ici 2020 «si le certificat vert reste à sa valeur de 2012»…

    À noter: tout comme la carte du productible par lot, ces objectifs ont également été revus à la baisse (3 800 GWh au lieu de 4 500). La distance minimale des mâts par rapport aux zones d’habitat a par ailleurs été allongée de 450 à 600 mètres.

    Écolo?«Une tragédie»

    Le député socialiste envisage un avenir sombre, dans lequel ménages wallons et entreprises vont immanquablement s’engluer: «À partir de 2020, les lobbies éoliens recevront une rente de situation durant 20 ans de 700 millions € par an jusqu’en 2040, payés par les contribuables et les entreprises, avec le risque de la délocalisation des entreprises vers des pays plus réalistes».

    Il conclut en comparant la participation des ministres Écolo au gouvernement wallon depuis presque 5 ans à une «tragédie pour la Wallonie, qui mettra 20 ans à se remettre de ce désastre».

  16. Julien vous êtes jeune.Zola c’était hier mais si vous croyez vivre zola aujourd’hui vous avez un problème de connaissances historiques .jamais les classes moyennes n’ont été aussi nombreuses dans le monde et aussi riches
    wake up…
    la France a des chômeurs , certes
    A qui la faute ?à l ‘extérieur par des gens qui veulent rejoindre nos standards de vie ou nos politiques élus par des français complètement désinformés dés l’enfance par l’Education nationale , laTV et les médias en général
    il ne peut y avoir de développement économique sans énergie la moins chère possible c’est aussi simple que cela et en attendant la découverte du graal de l’énergie éternelle et bon marché,il faudra faire avec les énergies fossiles.les français veulent faire sans,c’est leur problème ,tant pis pour nous …. la terre continuera de tourner avec ou sans nous.
    Quant au niveau de vie calédonien complètement artificiel il n’a jamais été aussi élevé Vous n’avez jamais crevé de faim ma grand mère dans les années 30, si ,elle est partie en Australie pour survivre…
    en1948 j’ai habité dans un baraquement américain que nous avez loué un mr Collardeau.. à la baie des citrons.fin content qu’on était ,pas d’eau courante ,pas électricité , des tinettes en guise de wc ,ça vous plairait d’habiter dans ces conditions?début des années 60 j’ai habité le PK7 pas d’électricité ,vive la lampe tempête et peu d’eau courante ,il fallait la nuit remplir la cuve sur la colline pour pouvoir se laver et faire la cuisine la journée…
    vous êtes des enfants gâtés vous ne savez pas de quoi vous parlez l’industrialisation a changé le sort de l ‘humanité et vous ne le avez pas .Maintenant si vous voulez un monde sans risques ,le seul qui existe c’est la mort….
    En calédonie vous vivez artificiellement avec beaucoup trop de fonctionnaire s,beaucoup trop d’élus et de saprophytes qui vivent dans leurs entourages mais ce n’est pas encore assez ;Le réveil sera brutal car si vous croyez qu’ à vie la France, très mal en point pourra continuer à alimenter le tuyau du fonctionnement , vous vous mettez le doigt dans l’oeil jusqu’au coude
    Contrairement à vous je pense que le « pognon » est fondamental pour investir ,créer des emplois LE POGNON N’EST PAS MAUVAIS EN SOI c’est l’usage qu’en font les hommes .ça n’a jamais assuré le bonheur de qui que ce soit . il suffit de voir la vie déglinguée des « peoples  » j’ai connu des gens très riches qui étaient des gens biens et des pauvres qui étaient des raclures et inversement.
    Désolé vous confondez tout Julien

    • Moneo, vous êtes vieux, de ce fait vous pensez tout savoir et avez une pensée bien limitée.
      Les causes du chômage en France, comme dans beaucoup industrialisé, sont multiple dont l’immigration massive, comme vous l’avez mentionné, nous pouvons y ajouter la délocalisation, la robotisation (quand on avait besoin de 10 gars pour le montage d’une voiture, on en a plus qu’un derrière un écran), l’arrivée des femmes sur le marché du travail dans les années 40-50 pour palier au manque d’hommes partis à la guerre…

      « vous êtes des enfants gâtés vous ne savez pas de quoi vous parlez l’industrialisation a changé le sort de l ‘humanité et vous ne le avez pas »
      Ou « a condamné le sort de l’humanité », à chacun son point de vue.

      « .Maintenant si vous voulez un monde sans risques ,le seul qui existe c’est la mort…. »
      Là vous déraillez par contre.

      « LE POGNON N’EST PAS MAUVAIS EN SOI c’est l’usage qu’en font les hommes »
      C’est ce que j’ai tenté de vous expliquer avec l’exemple des groupes pétroliers.

      A être trop sur la défensive, vous vous égarez et surtout vous avez le gros défaut de beaucoup de personnes de votre âge, vous n’écoutez pas la jeunesse en pensant à tort qu’elle ne sait pas ce qu’était la vie dans votre jeunesse comme si n’avions pas de grand parents qui nous l’ont raconté ou la multitude de supports culturelles, car un des point positif de l’industrialisation est le fait que nous soyons beaucoup plus informé que vous au même âge avec les multimédias.

      « En calédonie vous vivez artificiellement avec beaucoup trop de fonctionnaire s,beaucoup trop d’élus et de saprophytes qui vivent dans leurs entourages mais ce n’est pas encore assez »
      Ce serait bien que vous ne généralisiez pas une minorité de nantis et que vous n’omettiez pas non plus l’explosion des squatts (qui, pour la majorité d’entre eux, vivent comme vous dans les années 50) et des logements sociaux (minimum de 5 personnes dans un F3, ça vous parle ?), de l’augmentation de l’espérance de vie qui pose le problème du financement des retraites dans un futur proche donc prolongement des années de cotisations pour les générations futurs…

      Bien sûr il y a l’environnement dont vous n’avez pas l’air de vous en soucier plus que ça, normal vous êtes vieux et vous ne serez pas là pour voir les dégâts irréversibles de l’industrialisation intensive sur notre planète. Beaucoup de gens de votre génération se disent « on s’en fout on ne sera plus là pour voir ça et nous on a connu la guerre, la vie difficile et blablabla » allez dire ça aux Syriens, Irakiens, Afghans, Chinois, Birmans, Boliviens… Les mers et océans qui sont des dépotoirs (ça ne vous dit rien le 7ème continent découvert qui est en fait une sorte d’iceberg de détritus de plusieurs centaines de km²) et se font ratisser de long en large par des chalutiers de plus en plus perfectionnés, les destructions massives d’écosystème avec les déforestations pour l’agriculture intensive, la mise en second plan de la faune (nous arrivons au point où auparavant on construisait des barrières pour se protéger de la faune sauvage, maintenant on construit des barrières pour la protéger des humains)………….. enfin bref……………….

  17. je suis vieux vous êtes jeune j’ai de l’expérience vous n’en avez pas;Vous croyez tout savoir ,je ne vous en veux pas pour cela .,Moi aussi, j’ai cru que je savais mieux que les vieux de mon époque :si vous n’avez que l’âge comme avantage ..ça ne fait pas beaucoup.Si vous saviez le nombre de doutes que j’ai aujourd’hui …que je n’avais pas à 20ans MAIS vos exemples sont puériles votre voiture montées sans robotisations ? ah bon? à quel prix? pour combien d’acheteurs? c’est quoi votre choix l’Allemagne de l’Est, ou il fallait attendre 6ans pour espérer avoir une traban? je vous conseille l’excellent film Goodbye lenine…
    Pour les fonctionnaires ;je persiste et je signe vous avez trop de fonctionnaires environ 50% de plus qu’en France environ qui est déjà le contre modéle occidental .Certains pays comme les KIWIS fonctionnent avec moitié moins en pourcentage.Quand vous allez en vacances la bas ,dites moi avez vous l’impression d’aller au Bangladesh ?
    De plus ils sont payés avec un coef d’indexation copié sur celui des fonctionnaires payés par l’Etat alors que la dernière étude a conclu que la différence de prix était de 33%..
    le résultat invisible c’est que tout le monde veut être fonctionnaire et que la production locale ne peut s’en sortir car les salaires du privé ont tendance à suivre , d’ou un système pervers qui va de l’interdiction d’importer pour protéger le peu qui existe ou alors un système de subventions qui bien entendu ne peut provenir que des impôts des contribuables locaux ou métros.;
    plus on charge la bête moins le coût du made in calédonia est abordable et donc invendable à l’extérieur
    c’est un piège à rats le truc calédonien mais pas moyen d’en sortir. Vous vivez artificiellement et vous pensez être des victimes alors que vous êtes des privilégiés Si demain l’indépendance se produit avec la somme des dépenses fixes à régler seulement pour les fonctionnaires vous réaliserez un peu tard que c’était le bon vieux temps..-:)
    revenons aux squats… là j’ai une sacrée interrogation .MAIS pourquoi les squatteurs ne restent pas en zone coutumière?la belle nature , la chasse ,la pêche , la sieste sous le banian ou le cocotier ( faire gaffe aux noix comme même), madame qui fait tout à la case.. un rêve écolo grandeur nature ,l’extase d’un josé Bové que j’ai entendu vantant les mérites de la société kanake comme un idéal à atteindre. doivent être masos pour quitter l’eden pour l’enfer capitaliste et ses inégalités insupportables
    Ne seriez vous pas tout simplement jaloux des riches du pays tout simplement? je ne les défends pas mais s’il y a un pays ou on peut partir de rien pour ramasser du fric c’est bien la calédonie .Certains milliardaires sont arrivés à 20 ans avec une main devant et une main derrière pourquoi sont ils milliardaires,? ils ne son pas tous nés avec une cuillère d’argent dans la bouche.

  18. Impressionant comment vous pouvez vous égarer à ce point et retenir que ce qui vous chante de mes écrits. Je passe sur la différence d’âge qui pour le coup je vous trouve très puérile, il n’y a pas d’âge pour s’informer et se cultiver… bref dire que l’on sait plus qu’une personne car on est plus âgé est tout simplement ridicule…

    « vos exemples sont puériles votre voiture montées sans robotisations ? »
    Le travail à la chaîne était un boulot pénible mais au moins il nourrissait des familles, savez vous au moins le nombre de personnes licenciées depuis le début de la robotisation, de toutes les entreprises délocalisées laissant leurs salariés sur le carreau dont certains ont commencé à l’âge de 16 ans…? Ce qui me donne le plus la gerbe, c’est quand des grands groupe font des plans sociaux dès qu’il y a une baisse des bénéfices (je ne parle même pas si elles étaient en perte) alors qu’elles se sont gavées pendant des années et surtout leurs actionnaires…

    « Certains pays comme les KIWIS fonctionnent avec moitié moins en pourcentage.Quand vous allez en vacances la bas ,dites moi avez vous l’impression d’aller au Bangladesh ? »
    Etes vous au moins au courant de l’immigration massive des Kiwis à la recherche d’un emploi vers l’Australie ?

    Au sujet des fonctionnaires du Caillou, qui n’a aucun rapport avec le sujet de l’article, je ne peux qu’être d’accord avec vous, étant dans le privé, je suis dégouté de tout leurs avantages que je paye en fait indirectement par le biais de mes divers impôts et taxes. A vous lire c’est vous qui avez l’air jaloux de ces fonctionnaires.

    « doivent être masos pour quitter l’eden pour l’enfer capitaliste et ses inégalités insupportables »
    Alors là c’est à ne plus rien comprendre, d’un côté vous défendez bec et ongle l’industrialisation et d’un autre vous crachez sur le capitalisme alors que logiquement ils vont de paire.

    « s’il y a un pays ou on peut partir de rien pour ramasser du fric c’est bien la calédonie »
    Cela fait belle lurette que ce n’est plus le cas, il faut arriver avec un minimum de capitaux ou de diplomes pour se faire des couilles en or ici… Ce que vous dîtes était vrai dans les années 70-80… Vous êtes complètement à côté de la réalité calédonienne, on arrive plus les couilles à la main et fait fortune du jour au lendemain. Vous avez l’air d’être tombé dans le panneau, comme d’autres zor, avec le reportage de M6 sur l’Eldorado Calédonien, j’en connais certains qui ont débarqué ici avec un aller-simple après ce reportage et qui rament pour se payer le retour.

  19. Pour revenir au sujet, voici pour vous monéo un peu de lecture et donnez moi vos impressions :

    D’ici 24 heures, les plus grands scientifiques du monde publieront le rapport le plus important depuis des décennies: il prouve une bonne fois pour toutes que le réchauffement climatique est une menace colossale, mais qu’une action imminente des États peut arrêter cette catastrophe. C’est une sonnette d’alarme mondiale pour sauver notre planète, mais les majors du pétrole et de l’énergie ont un allié de poids, qui ne recule devant rien pour étouffer la vérité.

    Rupert Murdoch possède des centaines de grands médias, dont les ultra-conservateurs Fox News et Wall Street Journal. Il n’hésite pas à utiliser son pouvoir médiatique pour aider ses amis pétroliers à stopper toutes mesures qui risqueraient de réduire leurs bénéfices. Rien qu’aux États-Unis, 80% des reportages sur le réchauffement climatique publiés dans les journaux de Murdoch étaient trompeurs! Aujourd’hui, ce nouveau rapport est dans sa ligne de mire et son empire médiatique dominera le débat… à moins que tous ensemble, nous nous unissions dans le monde entier pour rétablir la vérité.

    C’est dans l’arène de l’opinion publique que se remportent ou se perdent des batailles comme celles-ci. Une immense pétition, des lettres aux rédactions, des tweets et des messages sur les réseaux sociaux sont les armes dont nous avons besoin. Ensemble, persuadons Rupert Murdoch de cesser d’attaquer la science et de rapporter la vérité. Signez maintenant et parlez-en autour de vous. Quand notre appel aura recueilli 1 million de signatures, nous enverrons quelques-uns des plus éminents scientifiques au monde lui remettre les faits en main propre:

    http://www.avaaz.org/fr/murdoch_climate_liar_loc/?bGUecfb&v=29608

    Ce rapport écrit par 2 000 (!) scientifiques est le document le plus complet sur le changement climatique depuis des années. Il affirme que le réchauffement climatique est sans aucun doute causé par l’activité humaine, et qu’il est indispensable que les gouvernements prennent des mesures urgentes pour éviter les conséquences désastreuses qu’il pourrait avoir sur notre planète: sécheresses, tempêtes, hausse du niveau de la mer, fonte des glaces. Le réchauffement climatique touchera chacun d’entre nous, en commençant par les îles coralliennes, nos récoltes, nos mers et nos villes côtières, partout dans le monde!

    Mais réparer les dégâts demande du courage et les responsables politiques utilisent le faux « débat sur le réchauffement climatique » alimenté par les climato-sceptiques comme excuse à leur inertie. C’est pour cela que les grandes compagnies pétrolières et énergétiques dépensent tant d’argent à financer des études biaisées visant à remettre en question la réalité du réchauffement climatique et les mesures à prendre contre ses conséquences dévastatrices. Rupert Murdoch est un allié de poids en donnant à ces fausses études une couverture médiatique dans le monde entier. D’autres grands médias rentrent alors dans le jeu et incitent les rédactions plus mesurées à parler de ce faux débat au nom de « l’objectivité journalistique ».

    En ce moment même, les responsables gouvernementaux sont réunis autour d’une table avec les scientifiques pour déterminer ce que signifie ce rapport et ce qui doit être fait. Ce rapport pourrait être le moteur d’une action mondiale décisive pour sauver la planète, mais si les médias suivent l’exemple de Murdoch, nous passerons à côté de ce moment-clé pour prendre enfin des mesures à long terme et mettre fin à la plus grande crise de notre époque.

    Demandons aux médias de dire la vérité, arrêtons ce faux débat et lançons enfin la grande bataille contre le réchauffement climatique. Signez la pétition maintenant pour se mobiliser contre le mensonge orchestré par les médias de Murdoch :

    http://www.avaaz.org/fr/murdoch_climate_liar_loc/?bGUecfb&v=29608

    Les scientifiques disent que si nous n’agissons pas maintenant, tout est perdu. Nous aurons atteint un point de non-retour. Nos responsables politiques commencent à reconnaître qu’ils doivent agir. Les pollueurs et la mafia des médias feront de leur mieux pour préserver leurs profits, mais la vérité est de notre côté. Si nous nous unissons, nous savons que nous pourrons arrêter ces affabulations et sauver l’avenir de nos enfants et petits-enfants. Mais nous devons gagner cette bataille maintenant.

    Avec espoir,

    Alice, Jamie, Iain, Luis, Emma, Bissan, Laura, Ricken, Jooyea et toute l’équipe d’Avaaz

    SOURCES:

    Comment les climato-sceptiques tentent de torpiller le Giec (France Info)
    http://www.franceinfo.fr/monde/comment-les-climato-sceptiques-torpillent-le-giec-1156081-2013-09-26#main-content

    L’empire tentaculaire de Rupert Murdoch (France 24)
    http://www.france24.com/fr/20110712-rupert-murdoch-infographie-news-corp-empire-media-scandale-ecoute-news-world

    Le rapport du GIEC synthétisé pour les non-spécialistes (GreenFacts)
    http://www.greenfacts.org/climate-change/giec/giec.htm

    Les travaux du GIEC sur le réchauffement climatique s’ouvrent à Stockholm (Le Monde)
    http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/09/21/rechauffement-climatique-le-giec-rappelle-l-influence-humaine_3482251_3244.html

    What 95% certainty of warming means to scientists (Huffington Post, en anglais)
    http://www.huffingtonpost.com/huff-wires/20130924/us-sci-warming-certainty/

    The 5 stages of climate denial are on display ahead of the IPCC report (The Guardian, en anglais)
    http://www.theguardian.com/environment/climate-consensus-97-per-cent/2013/sep/16/climate-change-contrarians-5-stages-denial?CMP=twt_gu

  20. julien c’est dur quand on fait du second degré d’être compris ….la preuve /m’enfin vous devez être content avec les nouvelles prévisions du GIEC si ce n’est pas se foutre de la gueule du monde ………..
    vous parlez culture je vous invite à lire un livre ardu mais combien fondamental /VIRUS huit leçons sur la désinformation de Bruno Lussato aux Editions du Syrte
    je l’ai déjà cité mais je le recite
    Bon je vais enrester là nous pourrions échanger éternellement vous croyez au changement climatique causé par l’homme moi pas ,vous croyez que le C02 en est responsable moi pas ,vous croyez les théories malthusienne de la finitude des ressources énergétiques fossile trés rapidement ,moi pas.
    vous croyez en la décroissance économique et à un monde nouveau plus heureux ( vous n’êtes pas maso quand même ) moi pas
    les 30 années qui viennent vous donneront la réponse moi je ne serai plus là malheureusement
    vous vous plaignez des fonctionnaires mais quand je vous donne l’exemple de la NZ qui fonctionne avec beaucoup moins ,vous me répondez qu’il s ‘exilent ..pourquoi ? parce qu’il n’ y pas assez de fonctionnaires ? ou est la cohérence de votre raisonnement . Regardez le niveau de vie du début de années 70 et celui d’aujourd’hui vous verrez la différence….
    la Grenouille prenez un dico et regardez la définition d’arbitre

  21. Apres avoir lu la definition du mot ‘arbitre’ ds le dico (merci moneo) et après publication du rapport du GIEC (600 grands specialistes travaillent sur le sujet du rechauffement climatique pendant 6 ou 7 ans, leur rapport vient d’etre publie -hier-, leurs conclusions sont sans appel) , je donne la voctoire a Julien, qui l’emporte 12 points a 4.
    Julien est par consequent nomme roi des Cagous Ecolos pour les mois de Septembre et Octobre 2013.
    Redige ce jour, a Noumea, sous controle de maître Crapeau, huissier des injustices les plus notoires.

  22. aux amateurs de données qu’on ne lit jamais dans nos médias
    http://www.ifrap.org/Energies-renouvelables-coup-de-frein-en-Europe,13533.html

    trés trés instructif ..et pendant ce temps là

    le Giec disait à ses apôtres
    la catastrophe planétaire est devant nous , le démon homme réchauffe la température de Gaia ,l’ homme est mauvais c’est un nuisible pour Gaia et pourtant rien n’est fichu
    alléluia le fils de Dieu Giec vient de nous apporter la Verité et de confirmer pour les mécréants que la terre va brûler si ce n’est pas aujourd’hui ce sera en 2100 …
    rien n’est perdu mes frères , repentez vous,abandonnez votre vie dissolue énergétivore , revenez à la vraie vie de nature , adhérer aux valeurs de la VERITE et combattez de toutes vos forces l’impie ,l ‘incroyant .il faut que le nombre d’hommes diminue ,il y en a 3milliards de trop,abandonnez vos voitures , couchez vous et levez vous avec le soleil,mangez ce qui poussent dans votre potager le bonheur est dans le pré
    alleluia alléluia le GIEC nous sauvera

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here