ALERTE TSUNAMI en NC apres le BIG ONE au japon

L’alerte au tsunami après le violent séisme qui a frappé aujourd’hui le Japon a été étendue aux collectivités territoriales françaises du Pacifique, annonce le ministère français de l’Ecologie. Cette alerte concerne Wallis et Futuna, la Nouvelle Calédonie et la Polynésie française.

La ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, « a mobilisé l’ensemble des moyens dédiés à la prévention des risques naturels afin d’évaluer l’heure et l’ampleur de la vague qui devrait toucher les côtes de ces territoires », précise le ministère dans un communiqué.
Le gouvernement local du territoire français de Nouvelle-Calédonie a annoncé vendredi qu’il avauit ordonné l’évacuation de la population du littoral aux îles Loyauté et sur la côte est de la Grande terre, après l’alerte au tsunami due au séisme au Japon.

Dans un communiqué, le Haut-commissariat de Nouvelle-Calédonie, territoire situé dans l’océan Pacifique, a demandé à 23h00 heure locale (12h00 GMT) « à la population d’évacuer leur domicile et de gagner les hauteurs sur toute la côte Est et jusqu’à Koné pour la province Nord », de la Grande Terre (île principale), ajoutant que « les Iles Loyauté, dans l’est de l’archipel, étaient toutes concernées par l’évacuation ». Tenez vous au courant sur meteonc.com

Une heure auparavant, le Haut-commissariat avait évoqué dans un communiqué « des vagues estimées à une hauteur (comprise) entre 50 centimètres et 1 mètre ».

Le séisme et le tsunami qui ont touché vendredi la côte est du Japon pourraient affecter l’archipel français, situé à 1.500 kilomètres à l’est de l’Australie, « entre 01h30 et 02h30 du matin samedi », en heure locale, a-t-on précisé de même source.

C’est une veritable catastrophe pour nos voisins Japonais « Ce sont 100ans de pression qui ont ete libere » !!!!

Le séisme a eu lieu à la frontière de la plaque Pacifique, à l’endroit où elle plonge sous le Japon. Cette plaque bouge chaque année de huit centimètres, donc les séismes sont des réajustements réguliers. La zone qui a cassé cette fois se trouve près de Sendai, sur une faille parallèle à la côte japonaise. Cette faille se trouve à 200 kms des côtes, elle fait 400 à 500 kms de long et 30 km d’épaisseur. Quant une faille de cette taille bouge, c’est colossal.

Ce séisme est le plus fort jamais enregistré au Japon, on ne pensait même pas que ce serait possible. La force du tremblement de terre est due au fait que la plaque a été bloquée pendant longtemps. Les séismes réguliers qui ont lieu au Japon n’ont pas été suffisants pour ajuster sa position. Le dernier tremblement de terre comparable à celui-ci remonte à 1896. Ce sont donc plus de 100 ans de pression qui se sont accumulés et se sont libérés.

C’est une abomination sans precedemment pour le Japon Le séisme de 8,9 degrés de magnitude et le raz de marée qui a suivi dans le nord-est du Japon ont fait plus 300 morts et plusieurs centaines de disparus, selon la télévision nationale NHK..








Rejoindre la conversation

  1. Cagou.com
  2. la grenouille verte

6 commentaires

  1. Douze heures après le séisme, les premières vagues ont touché la côte ouest des Etats-Unis, sans faire de dégât.
    Une alerte au tsunami a été lancée sur tous les Etats de la côte pacifique des Etats-Unis ; elle est maintenant levée en Nouvelle-Calédonie , à Wallis-et-Futuna et en Polynésie française.

  2. L’alerte tsunami ne m’inquiette vraiment pas.
    C’est comme si on a tellement peu à craindre sur le caillou,que l’on s’essaie à avoir peur pour nimporte quoi.
    Par contre la ou j’ai vraiment peur;c’est concernant les dommages sur les centrales nucleaires?
    Les japonnais n’ont pratiquement que ces seules sources d’énergie de disponibles…
    Et la je crains q’un tsunami s’avere etre un pipi de chat à coté!

  3. Séisme au large de la Nouvelle-Calédonie

    avec Reuters

    Publié le 3 mars 2012 à 14h01

    Un tremblement de terre de magnitude 6,9 sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistré samedi au large de la Nouvelle-Calédonie, rapporte l’Institut américain de veille géologique (USGS). Le centre de veille des tsunamis dans le Pacifique n’a pas diffusé d’alerte au raz-de-marée. L’épicentre du séisme était situé à 255 km des îles de la Loyauté.

  4. merci, Malsi, la dure realite c’est que le jour ou ca arrive, les valeurs des terrains, des proprietes vont passer de ? a 0, ‘zilch’, plus rien …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *