De nouveaux anathèmes sont lancés par les obsédés de la cocarde… En effet, comme les couleurs des drapeaux ne flottent pas seulement dans nos cieux, nous avons chez nous des mini « snipers », des traqueurs, des embusqués dans des mauvais coups prêts à dégénérer. Forcés de constater que l’on vit tranquillement sous les deux drapeaux flottant de concert, ils recherchent que dénoncer… et ils ont déniché quelque chose.

Il se trouve qu’en bon membre du gouvernement qu’il est, Jean-Claude Briault s’est livré à une activité typiquement républicaine : procéder à une inauguration en coupant un ruban ! Voilà un sport bien traditionnel et sympathique… mais pas pour nos empêcheurs d’inaugurer en paix ! En effet, en y regardant de près, les couleurs du ruban n’étaient pas nationales, mais kanak… et nous voilà partis dans de nouvelle imprécations… Pourtant, s’agissant de l’inauguration des locaux de l’UGPE, association de parents d’élèves qui ne fait pas mystère de ses sympathies indépendantistes, on pouvait estimer naturel ce choix de tissu. Si l’on dispose de deux emblèmes, l’un national, l’autre territorial, on imagine que c’est pour s’en servir de manière idoine… si l’on est de bonne foi. Parce que chercher la critique systématique est aussi un sport invariablement praticable… mais toujours déplorable. Par exemple, dans le registre critique borné, on aurait pu tout autant entendre des indépendantistes outrés de voir Jean-Claude Briault brandir des ciseaux et trancher outrageusement l’oriflamme indépendantiste…

On peut dire n’importe quoi, en n’importe quel sens… ou plutôt, il faudrait cesser de se livrer à ces enfantillages. Il y a tant et tant à débattre sérieusement ! Qui est contre la coexistence en bonne intelligence des diverses communautés de notre pays ? L’accord de Nouméa parle du « contrat social entre toutes les communautés qui vivent en Nouvelle-Calédonie ». Ce contrat anime notre vie de chaque jour, ensemble, naturellement respectueux les uns des autres. Notre pays est pluriel, c’est sa caractéristique ; et son originalité est de vouloir désormais vivre son pluralisme en paix. Il s’agit d’en finir avec tous les conservatismes, les attitudes figées, les postures agressives.

Cela se concrétise par des petits faits qui construisent notre harmonie d’ensemble : pour rester dans le thème des couleurs symboliques, citons le président indépendantiste du congrès ceint de l’écharpe tricolore pour accueillir les représentants de la République, comme le membre du gouvernement non indépendantiste honorant une manifestation civique locale décorée des couleurs kanak. Ils n’ont pas peur de nos différentes couleurs !

Pierre Frogier, avec sa fameuse proposition, a fait un geste symbolique fort. Et la fermeté des convictions exprimées par le Rassemblement se traduit dans notre vie de tous les jours, par les multiples pratiques constantes et naturelles de se parler, de s’écouter, de se comprendre, de se serrer la main, sans arrière-pensées… C’est tout cela qui permet d’éviter les conflits avec « les autres », ceux qui sont « étranges », « étrangers ». Or en l’occurrence, nous ne parlons pas d’étrangers, mais ne parlons pas d’autres, d’ « aliens », nous parlons de nous mêmes ! On sait que le rejet de l’inconnu vient de la peur de l’inconnu.

Mais ouvrons les yeux : nous nous connaissons, tous, depuis longtemps. Il y a tant de vieux broussards qui nous disent en rigolant : « c’est bien, de parler du destin commun, c’est ce qu’il faut ; mais vous n’avez rien inventé : nous, comme nos parents, nous avons toujours vécu et travaillé ensemble, nous ne demandons qu’à continuer ! ». Nous nous connaissons au point que nous sommes souvent métissés: elle est bien là, la Calédonie plurielle. Notre union à tous s’exprime dans l’union des deux drapeaux.
A partir de là, les pendules sont remises à l’heure et la tolérance réciproque illustre naturellement chaque moment de chaque jour. Alors, plutôt que de chercher la petite bête pour faire mal, conseillons à nos concitoyens aigris de se décontracter et de chercher plutôt à se faire du bien : se connaître les uns les autres. La connaissance des différences demande d’abord un peu de courage, puis elle nous renforce et nous apaise. Il y a beaucoup de différences dans notre pays pluriel : cela a été par le passé source d’oppositions, de conflits déplorables; aujourd’hui, il est temps que cela soit source d’enrichissement et d’épanouissement.

Le Rassemblement a ouvert cette voie. Mélangeons nos couleurs. Notre pays, c’est Roch Wamytan avec du bleu blanc rouge et Gaby Briault avec la flèche faîtière. Assez de polémiques stériles. Arrêtez les imprécations, cultivez la reconnaissance.

26 COMMENTS

  1. « emblème territorial »…… »concitoyens aigris » ????????
    Mais qu’est qu’il nous raconte celui lá ?

    Personne n’est aigri, puisque ce drapeau est provisoire et donc certainement pas territorial. Sinon ca se saurait.

  2. « Pourtant, s’agissant de l’inauguration des locaux de l’UGPE, association de parents d’élèves qui ne fait pas mystère de ses sympathies indépendantistes, on pouvait estimer naturel ce choix de tissu. Si l’on dispose de deux emblèmes, l’un national, l’autre territorial »

    Un peu comme Floyd, j’ai tiqué sur emblème territorial…!!!
    D’abord parce que l’on ne dit plus Territoire, en effet nous sommes un POM « évolué » et ensuite parce que le drapeau du front n’est pas celui de la NC…
    En tous les cas il n’en était pas question au RUMP il y a deux ans, sinon il aurait été voté comme drapeau du Pays… ???

    Mais aujourd’hui force est de constater que nous avions raison, la finalité c’est bien que le drapeau du front à pour vocation de devenir celui de la NC ???

    Punaise Clakounette, tu peux pas dire au chef de faire une annonce claire et nette et qu’on en parle plus… Sortez un peu les mains des poches et allez « battre la campagne » pour faire de cet étendard celui de tous…!!!

    Mouarfffff !!!!

  3. ça sent la panique au Rump, comme le sinistre de l’éducation qui met son petit BBR sur le bureau pour se donner bonne conscience à la télé

    Ben alors les rumpy, on a du mal à assumer ?

  4. TRANSITOIRE or not TRANSITOIRE, zat iz zé kwestionne.

    Allons les Rump/UC/PT/AE, un peu de courage politique, pourquoi vouloir requalifier ce drapeau en embleme identitaire knk et le releguer ainsi au rang de fanion folklorique alors que vous avez largement les moyens en voix au congres pour l’officialiser en drapeau du Pays?
    Bizarre tout de meme cette frilosité politique alors que LKU nous promet une IKS en 2014 !!!
    Vous trouvez pas ?

  5. L’ UGPE comme ce commentaire le dit est d’obédience indépendantiste OK . Mais les fonds pour construire ses locaux sont ‘il issue de leurs banque ou de l’état Français ?

  6. Ce qu’il y a de plus beau chez les sbires RUMPISTES, c’est qu’à chaque fois qu’ils veulent contre-argumenter, ils se décrédibilisent encore plus tout seul !

    « Forcés de constater que l’on vit tranquillement sous les deux drapeaux flottant de concert […] » => Sortez donc de vos maisons Tinaïène avec barrière et digicode à l’entrée du lotissement, et allez dire cela à la victime de Savanah qui a subi ces derniers jours, l’un des pires crimes que l’on puisse commettre ! (ça devrait quand même vous parlez à vous miss clakounette).

    Allez donc dire cela aux taxis, qui dans les Nouvelles Calédoniennes de ce 20-02-2012, dénoncent des incivilités et des agressions en explosion exponentielle, et qui ne veulent plus travailler la nuit !

    Allez donc dire cela aux chauffeurs de bus qui subissent tous les jours la même chose, au point de finir par refuser d’aller dans certains quartiers !

    Allez donc dire cela aux jeunes qui ont subi des agressions, juste parce qu’ils avaient eu le malheur de passer devant une bande de blaireaux sur la plage du château royale !

    Allez donc dire cela aux centaines de calédoniens qui subissent tous les jours la peur du home-jacking et du car-jacking, et qui malheureusement pour certains d’entre eux, en sont victimes et se retrouvent à récupérer le fruit de leur dur labeur et de leurs traites, en lambeaux, quand elles ne sont pas carbonisées ! Et que les assurances cherchent par tous les moyens à ne pas rembourser, pendant que les auteurs de ces délits continuent en toute impunité leur politique de la terreur !!!

    Allez dire cela au gérant de la station de Rivière Salée, obligé d’embaucher 2 vigils pour protéger son outils de travail, et qui ne peut que constater, impuissant et découragé, la nuit tombée, que son portique de lavage brûle en représailles de l’efficacité de ses vigils qui ont empêché un jeune délinquant de se barrer avec une boite de mars en agressant physiquement et violemment la caissière !

    Sortez donc de temps en temps, allez donc dire aux habitants des lotissements de Kaméré, logicoop, Rivière Salée, koutio, Savanah, la Tamoa, Beauvallon que ce qu’ils vivent au quotidien n’est pas vrai, qu’en fait « on vit tranquillement sous les deux drapeaux flottant de concert […] ».

    Après vous nous direz surement que la délinquance n’a rien à voir avec la politique du double drapeau.
    Auquel cas je répondrais : Si ça n’a rien à voir, alors pourquoi ces mêmes délinquants hurlent à chacune de leurs exactions « Kanaky 2014 » ??

    La réalité est là mais vous ne voulez pas la voir : Une partie de la jeunesse est complètement endoctrinée et manipulée par vos alliés (si, si, les mecs comme LKU qui ont inventé « kanaky 2014 » justement, ou encore Wamy le koala, que vous avez porté au perchoir du congrès, alors qu’il n’y a pas si longtemps, il expliquait aux jeunes de St Louis qu’il ne fallait pas oublier la cagoule lorsqu’ils caillaissaient les pauvres Mont-Doriens qui voulaient juste rentrer chez eux), en totale manque de repère avec des parents qui sont démissionnaires d’un côté et toujours à rejeter la faute sur « l’administration coloniale » de l’autre.
    Vous dites : « Pourtant, s’agissant de l’inauguration des locaux de l’UGPE, association de parents d’élèves qui ne fait pas mystère de ses sympathies indépendantistes, on pouvait estimer naturel ce choix de tissu. Si l’on dispose de deux emblèmes, l’un national, l’autre territorial, on imagine que c’est pour s’en servir de manière idoine… si l’on est de bonne foi […] »

    « emblême territorial » ???????

    Ah bon, et depuis quand ? Avec quelle légitimité ?
    Un voeu du congrès ? Aucune valeur juridique ni législative !
    Un décret du premier ministre ou du président alors ? Ah ben non, toujours pas ! Il en a parlé, mais ces mots sont restés lettre morte, eut-il fallu cette preuve supplémentaire de l’embarras que crée cet étendard indépendantistes jusqu’à Matignon et l’Elysée (puisque le président lui-même a rappelé son caractère transitoire !).
    Un référendum pour demander à la population calédonienne son avis ? Toujours pas, et pourtant on l’attend de pied ferme !
    Une loi de pays ? Non plus ! Au fait, puisque vous l’avez décrété « emblème territorial » sans l’accord de personne (hormis les indépendantistes bien sur), pourquoi ne le faites-vous pas voter au congrès ??
    Pourquoi n’essayez-vous pas plutôt devrais-je dire…

    Ce que vous avez l’air d’oublier Clakounette, c’est qu’on est encore en République française !
    Et que toutes inaugurations digne de ce nom, surtout en présence d’un représentant du gouvernement, mérite le ruban du drapeau officiel, à savoir le BBR !!!
    Or là, que néni, peau d’zob, macash, woalou !

    Même pas un ptit bout de tricolore dans les coins, histoire de donner un peu de sens à votre « double-drapeau / double légitimité » !
    L’UGPE n’a visiblement rien n’a ciré de votre « double-légitimité » : ils ont scouizés direct le BBR.
    Fini le soi-disant : ben y’a les deux à toutes les sauces, l’un comme l’autre ne redescendront plus et seront toujours côte à côte.
    Dès la première occasion, dès la première inauguration, fuitttt, plus de BBR !

    A propos, très intéressante également la page 6 des Nouvelles Calédoniennes du jour (20-02-2012) :
    Le FLNKS veut resserrer les rangs : « Nous abordons la dernière marche avant la pleine souveraineté « .

    Ah y’a pas à dire, vous avez vraiment le don pour les convaincre d’abandonner l’idée de l’indépendance, malgré tous vos cadeaux !

    Pour finir, je vous cite : « Il y a tant et tant à débattre sérieusement ![…] »
    Mais bien sur !

    Débattons du projet pharaonique de train à 300 milliards, complète utopie et gouffre financier incommensurable au regard des réelles capacités du pays à pouvoir payer ce genre de projet !
    (petit rappel : recettes propre de la Nouvelle-Calédonie dans le budget 2012 = 38 milliards cfp (188 milliards cfp budgétés (source : http://www.gouv.nc/portal/page/portal/gouv/actualites/actualite?p_id=25334377) – 150 milliards en Autorisation d’Engagement de l’ETAT (Source : http://www.senat.fr/rap/a11-112-3/a11-112-3_mono.html#toc2).

    Débattons du projet de télé-propagande à 1 milliards cfp par an, alors qu’il y aurait surement bien plus urgent à faire avec une telle somme d’argent, comme des logements sociaux par exemple (plutôt que de pérenniser la précarité des habitants des squats en leur supprimant toute chance d’accéder à des logements décents), des voies de dédoublement disséminées un peu partout de Nouméa à Koumac pour sécuriser un peu plus la circulation routière, ou encore une fourrière pour pouvoir saisir les véhicules des délinquants de la route.

    Débattons de la subvention de la Province Sud pour le concert anniversaire de l’USTKE alors qu’on ne cesse d’entendre que cette administration est déficitaire.

    Débattons de la situation du Camps Est : pourquoi ne pas avoir alerté plutôt l’Etat français sur la vétusté et promiscuité de cette prison ? Pourquoi ne pas avoir insisté sans relâche pour que le problème soit traité en priorité, avant d’en arriver à la situation actuelle, où d’un côté les incivilités et la délinquance explosent alors que de l’autre il n’y a plus de place salubre et digne dans cette prison « gruyère » ??

    Pourquoi ne pas avoir proposer à l’Etat français une convention (comme ça été fait pour les radars), un partenariat avec partage du financement dans un premier temps, mise à disposition temporaire du terrain et de nouveaux bâtiments et montrer ainsi aux calédoniens que vous ne vouliez pas laisser la situation se pourrir jusqu’à aujourd’hui ?
    Le projet (7 milliards), bien moins cher qu’un TGV, aurait été beaucoup plus apprécié par les calédoniens !

    Allons, allons, voyons, les élus RUMPISTES nous ont montré leur sens du débat depuis juillet 2010 !

    Ils nous l’ont montré lorsque le sénapasteur a démissionné du perchoir de la Province Sud pour se faire réélire par ses sbires à peine 15 jours plus tard, juste pour évincer ses opposants et supprimer toute possibilité de débat !

    Ils nous l’ont montré lorsqu’ils ont imposé la levée du drapeau indépendantiste sans consulter la population !

    Et il y en a foison des exemples de leur sens du débat …

  7. Bravo Billy, tu as bien résumé la situation, rien a redire.

    Ce qu’il y a de pathétique dans la strategie suicidaire du Rump, c’est que leur chef, tel un gourou, s’est trouvé une jolie planque au Senat alors que tous ses desciples finiront dans le mur aux prochaines consultations electorales. Yanno et Gay seront les premiers, et le lendemain tous les autres élus Rumpys sauront que leur carrieres politiques sont foutues.

    On peut franchement se poser la question du pourquoi de ce sabordage voulu par un seul homme. Le Rump, jadis majoritaire dans le Pays aurait pu suivre une autre voie que celle de la terre brulée.
    L’avenir va certainement nous éclairer sur les motivations profondes de cette catastrophe de la politique loyaliste en NC.

  8. Lop/Floyd … toujours aussi pragmatique ..

    Sur tes pronostiques électoraux, il n’est pas inutile de rappeler que depuis plus de cinq années que je les lis, j’en déduis deux contantes :

    – ils sont tous contre le R-UMP
    – ils s’avèrent tous aussi faux les uns que les autres …

    Mais bon t’as raison, ne désespère pas, nul ne sait que tu n’es présent ici que pour la propagande CE.

    Quand à l’augmentation de la délinquance due au drapeau kanak (sic.), il n’est pas inutile de savoir qu’en 2010, avant les drapeaux donc, la hausse de l’insécurité était déjà de 4.45% dans l’année.

    Les vols de voitures étaient en hausse de 52 % entre 2007 et 2008 et les cambriolages en progression de 7 % dans la même période « bénite » ou le gourou était en charge des affaires …

    Par ailleurs, voilà comment en 2005, à l’époque de chic la coccinelle … voilà comment le gourou expliquait la délinquance en milieu scolaire … :

    « C’est la fracture sociale et non les rivalités ethniques qui entraîne la marginalisation des adolescents. Etre laissé sur la touche exacerbe les rancoeurs et le racisme naissant des jeunes kanaks. Leur vraie revendication est d’être intégrés à cette société de consommation, qui n’a pas d’assez bons boulots pour eux. Les autres slogans sont de faux prétextes, comme l’ardoise du colonisateur blanc, que leurs propres pères n’ont pas envie de réclamer. L’équipe politique en place a conscience de cette bombe à retardement, qui a déjà éclaté en France et donné naissance à une vaste économie parallèle. Elle a mis en place une campagne de sensibilisation aux conséquences de la violence dans les écoles avec Chic, la coccinelle pacifique: un drapeau vertical représentant Chic est suspendu dans chaque établissement scolaire. A chaque violence ou incivilité marquante, Chic disparaît, dégoutée, enroulée sur elle-même. Elle ne réapparaît que lorsque l’acte litigieux a reçu une explication et un pardon. Un surveillant bien sympathique pour les cours de récré. »

    Et aujourd’hui vous voudriez nous faire croire que les deux drapeaux en sont la cause ??

    Sans déconner, vous êtes franchement pathétiques !!

  9. C’est vrai qu’à l’époque du « règne », la Province Sud avait fortement réduite voire supprimée la subvention à la Mairie de Nouméa pour la Police Municipale…façon très efficace de lutter contre l’insécurité!!!!

  10. Vos arguments à la con sont nazes:

    c’est toujours la même chanson : Nous au Rump c’est mieux parce que du temps de Gomès c’était pire

    Mais on s’en tape !

    je ne suis pas pro CE du tout et je critique le bilan de Gomes, mais justement c’est JUSTEMENT parce que le Rump a été élu sur la critique de son bilan qu’il devrait avoir la honte.

    le Rump a critiqué les alliances contre nature avec les indépendantistes
    le Rump a critiqué la vie chère
    le Rump a critiqué la délinquance
    le Rump a critiqué la petite nation
    le Rump a critiqué le culte politique de la citoyenneté à l’école

    Et vous faites PIRE !!

  11. Non Alain Posteur ! L’idée n’est pas du tout de dire que du temps de Gomes c’était pire, l’idée est juste de dire que d’attribuer la délinquance au double drapeau est un concept bien arrangeant pour certain, mais il en demeure totalement faux.

    Quand au reste de tes écrits je ne ferai que copier et coller tes propos : tes arguments à la con sont nazes …

  12. Mais Victor, de quoi tu causes, il n’y a pas deux drapeaux, il y a un officiel, cad le BBR, et l’autre est TRANSITOIRE, donc il doit disparaitre pour faire place au drapeau commun, parole de Prez. A moins que Sarko nous aurait menti? Tu peux nous éclairer sur le sujet, je pari que non…..mdr.

  13. Lop/Floyd, ne t’est il jamais venu à l’esprit que le drapeau kanak pourrait devenir ce fameux drapeau commun ??

    Ben non, forcément, tu y pensais avant, mais depuis que Ph.Gomes est contre tu n’y penses plus.

    Pour l’hypothétique autre drapeau commun, encore faudrait il que la cinquante de personnes qui le revendiquent se mette d’accord pour n’en présenter qu’un non ?!?

    Voilà .. tu vois j’ai eu l’honnêteté de te répondre, j’espère que tu auras la décence d’en faire de même sur tous les posts du sujet « La chronique de la semaine écoulée » pour lesquels tu n’as pas voulu ou su répondre ?!?

    • Tototte nous dit: « le drapeau kanak pourrait devenir ce fameux drapeau commun »
      Ah bon !!!! Et le BBR censé representer les non kanaks on en fait quoi ? Ou est passé la double légitimité si tout le monde doit s’identifier au drapo knk?
      Alors d’apres Victor, le futur drapeau commun serait en fait le drapeau identitaire kanak, probleme c’est que 60% des caledoniens ne sont pas kanaks, et ils ont leur propre identité. Ca c’est embettant par contre. En fait le Victor et sont Rump voudrait que tout le monde soit kanak et bizarrement les independantistes disent exactement la meme chose, une transformation ethnique en quelque sorte ou tout le monde il est beau et tout le monde il est kanak. Et bien grace a Victor, nous voila prevenu, le drapeau nationaliste kanak deviendra le drapo commun a tous, prelude a la nation kanak comme prevu par les plus radicaux des independantistes.

      Grande gueule, mais aucune conviction, car des questions posés au gros malin de Victor reste desesperement sans reponses, comme pourquoi le Rump refuse de voter le drapo knk comme drapeau commun au congres ?
      Et pourquoi Sarko nous dit qu’il est transitoire ?
      Et pourquoi Fillion ne veut pas signer la fumeuse circulaire ?

      Probleme d’urticaire surement…mdr.

    • ….

      Pauvre Floyd …

      Il n’a jamais été question qu’un quelconque drapeau remplace le BBR, à moins … d’indépendance non ?!?

      Veux tu me dire que le drapeau commun de tes rêves ferait descendre le BBR ?

      « Ou est passé la double légitimité si tout le monde doit s’identifier au drapo knk? »

      Les légitimités dont tu parles ce sont bien celle des indépendantistes et celle des non indépendantistes c’est bien ça ?? Donc s’il doit y avoir une représentation pour chacun, je dirai que pour ma part le BBR me suffit amplement. Maintenant, s’il doit y avoir une représentation « territoriale », autant que ce soit celle du drapeau kanak et là, l’égalité est parfaite.

      Pour ce qui est du reste … tu fantasmes quelque peu mon lop/floyd … seul les kanaks sont kanaks les autres sont soit caldoches, européen, javanais etc.

      Quand à la nation kanak … tu dois certainement parler de la petite nation prônée par Calédonie ensemble non ?

      Quand au vote du drapeau kanak, je pense qu’avant cela, le R-UMP attend un retour significatif de la part des indépendantistes.

      Voir le discours de P.Frogier du 17 février dernier :

      « Ne croyez pas ceux qui vous disent que l’indépendance gagne du terrain.

      Croyez-vous, vraiment, que les indépendantistes, eux-mêmes, y croient encore ?

      Ils se sont ouverts sur le monde. Ils ont mesuré les exigences de la responsabilité politique.Ils veulent être reconnus.

      Ils veulent que leur identité soit respectée, mais croyez-vous, vraiment, qu’ils aient encore envie de rompre avec la France ?

      Alors oui, je sais que certains d’entre vous ont le sentiment que nous avons fait trop de concessions et qu’il n’y a rien eu en retour, qu’il n’y a rien eu en échange.

      C’est vrai que nous sommes en droit d’attendre de leur part moins de frilosité vis-à-vis de la base, plus de détermination, plus de courage.

      Mais je veux dire à ceux qui doutent qu’il y a des signes qu’ils ne veulent pas voir, des évolutions qu’ils veulent ignorer, des mots qu’ils ne veulent pas entendre, des silences qu’ils ne veulent pas interpréter…

      Il faut comprendre que l’ultime concession, ce sont nos partenaires indépendantistes qui la feront, quand avec nous, ils choisiront, librement, d’inscrire notre avenir, dans la France. »

      Ça parait clair non ?!?

      A toi de répondre sur les chroniques de la semaine écoulée … enfin … si tu l’oses …

      • Non Victor, c’est pas clair du tout.

        D’ailleurs c’est marrant que les supporteurs (comme Victor) de la proposition des deux drapeaux de Frogier nous parle maintenant d’un drapeau commun. Fut-il celui du FLNKS, alors que Frogier ne veut pas entendre parler d’un drapeau en commun avec les kanak, et pour cause, car pour lui, les loyalistes ont leur propre drapeau, cad le BBR.
        Alors on peut se poser des questions, ou bien deux choses, certains Rumpistes n’ont absolument rien compris a la demarche de Frogier des deux legitimités, ou bien le vent tourne au Rump et on se dit que finalement un drapeau commun avec les independantistes serait une bonne chose, apres tout, Sarko en a fait reference a plusieurs reprises.
        Mais voila, un drapeau commun est incompatible avec la proposition de Petelo, d’ailleurs il n’en parle jamais et il ne veut pas qu’on lui en parle. Alors Victor, vaudrait mieux que tu la fermes, sinon les Rumpys vont se se facher.

        Et voici la meilleure de tototte…… a mdr.
        « Quand au vote du drapeau kanak, je pense qu’avant cela, le R-UMP attend un retour significatif de la part des indépendantistes. »
        Et bien tu penses tout faux mon copain. Selon Frogier/Yanno il n’a jamais ete question de voter pour que le drapeau kanak deviennent le drapeau commun du Pays. Selon Frogier il n’y a pas de drapeau commun, seulement 2 legitimités. Preuve de l’ignorance pathetique de la doctrine de Frogier de la part des supporteurs de ce dernier.
        Victor, il faudrait revoir serieusement ta copie si tu veux vraiment « aider » tes copains du Rump.
        Pour le moment, tu ne fais que semer la confusion et le doute.

  14. Victor le drapeau en commun ne doit pas être présenté par ceux qui souhaitent qu’il soit réalisé, mais par les institutions avec le concours de la société civile…
    C’est la commission prévue à cette effet qui doit s’en charger, non ?
    Commission qui n’a d’ailleurs pas fini le boulot…
    D’ailleurs je veux juste te rappeler que 72% des Calédoniens sont théoriquement pour et demandeur puisqu’ils ont signé les ADN !!!

    Il me semble même que tu faisais parti de ceux qui ont accusé PG de l’avoir bouclé cette commission… !!!
    Puisque vous êtes aux commandes aujourd’hui pourquoi ne la réactivez-vous pas ???

  15. « Il me semble même que tu faisais parti de ceux qui ont accusé PG de l’avoir bouclé cette commission… !!! »

    Ben non tout faux !!

    Quand à sa réactivation … ben autant que ce soit ceux qui le veulent absolument qui s’en charge non ?!?

    La vérité, c’est que cette histoire de drapeaux, une fois un peu de temps passé, n’intéresse que des gens comme toi, c’est à dire en fait, plus grand monde. C’est juste devenu un argument électoraliste qui pètera à la tête de ceux qui l’entretiennent et se ridiculise par ces faits.

  16. Frogier a dit:
    « Il faut comprendre que l’ultime concession, ce sont nos partenaires indépendantistes qui la feront, quand avec nous, ils choisiront, librement, d’inscrire notre avenir, dans la France. » »

    Les independantistes n’ont pas cedé un pouce de terrain dans leur revendication nationaliste ou pour leur IKS et Frogier carresse l’éspoir qu’ils deviendront des bons kanak francais dans un avenir proche.

    Que c’est beau de croire encore au Pere Noel a son age. Attendrissant meme.

  17. Victor, ce qui se passe c’est ce que j’ai annoncé…
    C’est à dire, votre souhait de transformer ce geste en un fait, sans passer par le vote d’une loi !!!
    De faire du drapeau celui de la NC dans le dos de la population en BANALISANT celui-ci…

    Sauf qu’aujourd’hui il n’est pas possible de mesurer si votre arnaque a fonctionné tout simplement parce que les Calédoniens ne se sont pas exprimé sur ce sujet.
    Donc à ce jour il n’y a rien pour dire si votre combine à fonctionné…

    Par contre, tu ne peux pas dire que cela va devenir un argument vu qu’il est annoncé comme tel par tous ceux qui s’opposent à lui depuis le début…!!!

    En ce qui me concerne je persiste à dire que si vous aviez posé la question la réponse aurait été négative et je pense même que se serait le cas aujourd’hui encore…
    Entendons-nous bien, la question est : voulez-vous du drapeau du front comme drapeau de la NC ou KNC, faut voir ce que vous allez proposer dans les mois à venir pour les législatives…

    Pour ce qui est de ta remarque :
    « Quand à sa réactivation … ben autant que ce soit ceux qui le veulent absolument qui s’en charge non ?!? »
    Heu t’es gonflé comme mec, c’est vous qui êtes au pouvoir, comment veux-tu que la société civile fasse pour réactiver la commission ????
    Dans le genre tordu t’es pas mal toi… Un vrai produit du RUMP !!!

  18. Merci à Cagou.com d’avoir publié cette jolie copie d’une collégienne pleine d’avenir. On constate qu’elle a bien travaillé, bien appris ses cours, lesquels ont été proprement régurgités. Bon, évidemment, à cet âge-là, on ne peut guère demander de distanciation et encore moins d’humour. C’est que voyez-vous, quand on est ado, on se prend très au sérieux. On trouve aussi diverses facilités dont ce tout mignon : » Le rejet de l’inconnu vient de la peur de l’inconnu », extrait sans doute des mémoires de Loana. De même cet attendrissant : » On trouve beaucoup de différences dans notre pays pluriel », digne de Paris Hilton. Non, ne rions pas, soyons indulgents, d’une post pubère de quatorze ans, on ne peut pas trop exiger. C’est tellement beau une conscience politique qui s’éveille, aussi mièvre et balbutiante qu’elle soit. Il y a dans cette phraséologie sucre d’orge un côté « petite maison dans la prairie » tout à fait charmant. Certes, rédigé par un adulte, le billet serait consternant, tant par la forme que par le fond mais, fort heureusement, ce n’est pas le cas.

  19. En plus, elle est dotée d’un certain bon sens cette enfant : ce n’est pas très gentil de reprocher à un élu Caldien indépendant-associatif d’assister à la cérémonie d’un organisme indépendantiste notoire et de couper le ruban FLNKS. Il est juste dans sa logique de sabordage collectif, c’est tout.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here