WEB – Le collectif veut entamer une résistance pacifique et légale à l’industrie du disque…C’est 20mn . fr qui relate l’info ce matin:

Revoilà Anonymous –ou au moins des membres s’en réclamant. Cette fois, le collectif travaille sur une plateforme musicale, sociale et légale baptisée AnonTune.

proposé par Anonymous. DR
Le collectif veut entamer une résistance pacifique et légale à l’industrie du disque…

Revoilà Anonymous –ou au moins des membres s’en réclamant. Cette fois, le collectif travaille sur une plateforme musicale, sociale et légale baptisée AnonTune.

L’idée, c’est «d’améliorer la manière dont la musique est découverte et partagée», explique le groupe. A l’heure actuelle, l’outil permet de constituer des playlists depuis YouTube et SoundCloud. Si tout va bien, MySpace, Yahoo et BandCamp devraient suivre.

Car AnonTune n’hébergera pas directement des titres. A la place, le service ne fera que centraliser des liens proposés légalement par d’autres. «Nous avons vu d’excellents services comme LimeWire disparaître, nous avons appris des erreurs de nos prédécesseurs», affirme le collectif.
Prudence

AnonTune fonctionne grâce à une applet java qui peut, dans l’absolu, contenir un malware. Il vaut donc mieux utiliser un service virtualisation pour éviter toute mauvaise surprise.

Pour l’instant, le service est très limité. Pour effectuer des découvertes, mieux vaut aller directement sur SoundCloud ou The HypeMachine, qui centralise les titres en vogues sur les blogs musicaux.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=LGHN_8Ay04A[/youtube]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here