Apparition d’un ange et autre bizarrerie apres l’election du Pape Francois I er

Juste après l’élection de Jorge Mario Bergoglio comme successeur de Benoît XVI sur le Saint Siège, une Américaine a fait une découverte incroyable dans le ciel de Floride. Alors qu’elle se promenait, elle a aperçu un nuage en forme d’ange. Le prenant comme un signe divin, la jeune femme a posté la photo sur Facebook et a créé le buzz sur Internet.

Le pape François vient d’être présenté mercredi 13 mars au monde entier sur le balcon de la basilique Saint Pierre et déjà les signes divins fusent dans les cieux. C’est du moins ce que Jodi Guthrie, une habitante de Floride aux États-Unis, considère avoir vu hier après-midi.

Un ange passe pour saluer l’élection du Saint Père

En ce jour sacré et exceptionnel d’élection d’un nouveau pape, les fervents catholiques se plaisent à voir des signes divins partout. C’est notamment le cas de Jodi Guthrie. Quelques heures après que Jorge Mario Bergoglio a été élu 266e pape, cette américaine a aperçu dans le ciel un nuage qu’elle a bien failli prendre pour un ange.

Au milieu d’un ciel bleu dégagé, un nuage à la forme particulière et éclairé d’une luminosité surprenante lui est apparu. Comme un corps serti de deux ailes duveteuses, le cumulonimbus d’un éclat de feu et sorti de nulle part a semblé pour la jeune femme être une apparition angélique. Un phénomène qu’elle a attribué à l’élection du nouveau pape et à une bénédiction des cieux quant au choix de celui-ci.

Un message divin ?

Pour capturer cet instant divin, Jodi a immédiatement pris l’étrange nuage en photo et a publié le cliché sur son compte Facebook. Quelques heures, il avait déjà été partagé plus de 4000 fois et commenté par des milliers d’internautes. « Aaah Dieu est content du choix de ce nouveau pape », peut-on lire par exemple, ou encore : « Wow, je me demande si c’est le pape François qui a commandé ça ». Le nouveau pape François fait beaucoup parler, mais apparemment pas que sur Terre.

Beaucoup avait déjà vu un signe de Dieu lorsque la foudre s’était abattue sur la basilique Saint Pierre le jour de l’annonce de la démission de Benoît XVI. Les voix du Seigneur ont beau être impénétrables, pour beaucoup il semblerait que celui-ci se plairait en tout cas à envoyer des messages.

Etrange encore , si son nom est sur toutes les lèvres aujourd’hui, il l’était déjà sur la Toile depuis le 11 février. Un tweet aux sonorités prophétiques qui annonçait le nom du futur pape fait le buzz sur Twitter depuis maintenant un mois.

A l’annonce de la démission de Benoît XVI, les pronostics sur qui deviendrait son successeur filaient bon train sur la Toile. Si de nombreux sites et journaux ont au fur et à mesure des semaines dressés le classement des favoris au Saint Siège, d’autres ce sont attachés à des prophéties obscures. Mais ce qu’ils ne savaient pas, c’est que le nom du nouveau pape avait déjà été annoncé sur Twitter le 11 février.

Saint Malachie s’était mis le doigt dans l’oeil

Parmi les estimations les plus farfelues, celle de Saint Malachie. Un obscur prophète du XIIe siècle qui aurait prédit l’arrivée sur le trône d’un Petrus Romanus, ou Pierre le Romain, prétendument suppôt de Satan et annonciateur de la destruction de Rome. Rien que ça.

Mais alors que les fanatiques commençaient déjà à remplir pour la seconde fois leur bunker anti-apocalypse de provisions, l’annonce du nouveau du pape les a stoppé dans leur élan. Pas de fin du monde en vue, le 266e pape se prénommera François.

Un rêve prémonitoire raconté sur Twitter

Mais si Malachie et ses apôtres se sont fourvoyés, des petits devins en herbe avaient, eux, deviné ou vu le nom de ce futur pape dans leurs songes. Le 11 février, jour de l’annonce de la démission de Benoît XVI, un étrange tweet a fait grand bruit sur la webosphère avant de retentir d’une façon encore plus mystique aujourd’hui.

A 6h06 du matin, Yolanda DeMena, une jeune Ibère, a rédigé 140 signes prophétiques : « Mon fiancé s’est réveillé à 4 heures du matin pour me dire qu’il avait rêvé d’un nouveau pape nommé ‘Francisco I’ et aujourd’hui Benoît XVI a démissionné ». Le message a depuis été retweeté des dizaines de milliers de fois et le petit ami de Yolanda doit sérieusement s’interroger sur ses talents en songeant à ouvrir un cabinet de voyance.

Autre fait étrange, un mois plus tard, Elisabetta Piqué, correspondante à La Nacion au Vatican, a posté sur le site de micro-blogging une photo d’un homme brandissant une banderole sur laquelle on pouvait lire : « Francesco i papa », soit « le pape François ». Il n’y a pas à dire, entre les nuages en forme d’ange et les tweets divinatoires, l’élection de François est entourée d’un mysticisme divin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *