Dans la connerie, il n’y a, nous le savons tous, pas de limite.

Comme disait Audiard dans « les Tontons flingueurs » :  » Les Cons, ça ose tout. D’ailleurs, c’est à cela qu’on les reconnait  »

C’est la bonne idée de Madame Valérie BOYER, députée UMP secrétaire nationale chargée de la santé qui a certainement entendu parler du trou ….. de la sécurité sociale : faire prendre en charge par la Sécurité Sociale le coût de la circoncision des musulmans.

Comme elle ne le trouve pas, ce trou, assez grand à son goût, elle souhaite l’agrandir encore un peu avec le zizi des musulmans.

Lors d’une question à l’Assemblée Nationale, elle a expliqué que la circoncision rituelle coûte entre 500 et 1000 euros aux familles.

Faites un rapide calcul, 800.000 naissances par an, dont 250.000 musulmans, cela fait entre 125 et 250 millions d’euros de dépenses supplémentaires.
La sécurité sociale s’en passerait bien de ce petit trou !!!

Mais qu’on se rassure, Madame BOYER promet que la prise en charge des zizis se fera strictement dans le respect de la laïcité !!!

Ce sont les imams qui vont être heureux. Ils vont découvrir que par la circoncision républicaine, leurs bons musulmans vont devenir de vrais laïcs.

Et à coté de ça on rembourse au lance-pierre les soins dentaires et les lunettes.

La prochaine fois elle proposera sans doute que l’achat du mouton à égorger pour l’Aïd-El-Kebir soit pris en charge par l’Etat…

NDLR : On dirait du Frogier..

6 COMMENTS

  1. mais pourquoi oubliez vous les juifs? je ne vois pas ce que le FN a à voir avec une proposition officielle d’une dame UMP
    Les faits rien que les faits
    vous voulez des faits mr Christian jacob député UMP maire de Provins ancien syndicaliste agricole venu à la politique grâce à chirac déclare dans l’expansion d’octobre qu’il faut augmenter les fonctionnaires..OUPS?? monsieur Estrosi veut dépenser plus de 250 millions d’euros pour aménager la plaine du Var (qui est inondable) les entrepreneurs aménageurs et chasseurs de primes écolos sont ravis ,les contribuables eux paieront la note mais ils ne le savent pas et ce n’est pas la presse régionale ou nationale qui leur dira;mr Sarkozy est allé au Maroc vendre unTGV hourra… le Maroc n’a pas d’argent ;laFrance donnera une partie et prêtrera l’autre les « alstoms et cie »sont ravis d’autant que la condition du financement sera pas d’appel d’offres ….,martine Aubry promet d es centaines de millions pour la culture ,pourquoi attendre?sarkozy va dépenser plus d e150 millions pour un conservatoire national de la musique
    Vous avez dit déficit???????????????
    liretp://leblogalupus.com/2011/10/02/douce-france-la-dette-publique-se-creuse-encore-au-deuxieme-trimestre/

  2. La circoncision n’est pas une pratique propre au musulman, 30% de la population mondiale y a recours, chacun pour des raisons différentes. Par convictions religieuses chez les musulmans, les orthodoxes et les juifs, pour une meilleure hygiène chez les occidentaux. Alors…

  3. Cet article m’a paru trop surprenant pour être vrai. J’ai donc vérifié sur Google. Résultat, ce député a au contraire dénoncé cette pratique qui consiste à évoquer un phimosis de l’enfant pour le faire circonciser aux frais de la sécu.

    Valérie BOYER dit :
    14/02/2011 à 13:08
    Halte à la manipulation politique : Valérie BOYER et l’UMP n’ont jamais proposé de rembourser la circoncision « rituelle »
    Dans sa question au gouvernement, Valérie BOYER n’a jamais proposé de faire rembourser la circoncision « rituelle » par l’assurance maladie. Une telle mesure serait d’ailleurs interdite par le Conseil Constitutionnel en raison du respect du principe de laïcité.
    Au contraire, Valérie BOYER a souhaité révéler une fraude récurrente à l’assurance maladie, rapportée par les associations d’urologues qui s’estiment démunies, et interroger le gouvernement sur les possibilités d’y mettre un terme.
    Le problème de cette dérive est le suivant:
    Aujourd’hui, il est quasi impossible de contrôler si un « phimosis » est médical ou religieux (à moins d’instaurer un contrôle avant chaque opération par un médecin controleur ce qui est trop couteux et matériellement impossible). Résultat, beaucoup d’opérations « rituelles » sont considérées comme médicales et c’est le contribuable qui paye, ce qui est intolérable.
    Les médecins urlogues s’estiment « acteurs malgré eux » de cette fraude et parfois même victimes, tant la pression des patients est forte. Ils demandent que des mesures législatives soient prises pour leur permettre de respecter au mieux les règles de déonthologie et de laïcité.
    C’est pourquoi, Valérie BOYER pose cette question et formule des pistes pour faire cesser cette dérive au premier rang desquelles :
    – un contrat d’assurance à charge des personnes concernées pour que cela ne soit plus la collectivité qui paye ;
    – une participation limitée de l’assurance maladie dans le plus stricte respect du principe de laïcité, c’est-à-dire quand la circoncision est bien médicale ;
    – ou encore la mise en place d’un « un groupe de réflexion intégrant les différents partenaires (assurance maladie, professionnels de santé, associations d’usagers) afin d’élaborer un protocole clair et applicable à tous, qui préserve la neutralité et l’égalité républicaine.» »
    En résumé, la volonté de Valérie BOYER est de révéler cette dérive inacceptable pour l’assurance maladie et au principe de laïcité, et d’essayer qu’on y mette un terme.
    Elle formule des propositions à travers une question écrite au gouvernement et n’a jamais évoqué une prise en charge totale ou partielle de la circoncision « rituelle » par l’assurance maladie. D’ailleurs, en aucune façon celà ne serait possible dans notre République Laïque.
    Valérie BOYER en profite pour dire « Halte à la manipulation politique ! ». En titrant : « Valérie Boyer veut faire rembourser la circoncision des garçons muslmans par la sécu », certains sites internets ou blogs contribuent à une très grave diffamation que Valérie BOYER serait en droit d’attaquer en justice.
    Enfin, Valérie BOYER rappelle que dans cette affaire complexe, il faut aussi garder à l’esprit que renvoyer certaines circoncisions rituelles dans la sphère privée peut conduire à des complications médicales nécessitant des opérations encore plus importantes et donc à des coûts pour l’assurance maladie encore plus importants (et encore une fois à charge des contribuables de la collectivité).
    Tant que la circoncision religieuse est un acte réalisé dans les règles de l’art par un spécialiste, le problème ne se pose pas. Mais ce n’est pas toujours le cas.

  4. Là, G.Piazza, superbe démonstration de ce que des gens comme « open-eyes », aveugle dans sa vision « naphtalinisée » de ce que tout ce qui est différent de lui est forcement mauvais, peut diffamer sans vergogne et avec mauvaise foi à partir de faits. Si le but n’était que de faire de l’audience, on pourrait le comprendre mais j’ai bien peur qu’une idéologie proche de Marine étaye toutes ses conneries !!

    Mesdames,Messieurs vérifier les infos qu’on vous accommode toujours à une sauce orientée idéologiquement.

    Grand merci à Piazza !

  5. Et pis, open-eyes, c’est très grossier de mettre un article devant un nom de personne. Un minimum de respect ne t’étouffera pas !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here