Troisième et dernier opus de L’Ashtavakra Gita, ou l’Ashtavakra Samhita comme on l’appelle parfois, texte sanskrit très ancien. Rien ne semble être connu de l’auteur, bien que la tradition l’attribue au sage Ashtavakra ; d’où le nom. Ce livre incarne l’enseignement d’Ashtavakra au roi Janaka, qui lui garantissait la connaissance de soi entre le moment où il a placé un pied sur l’étrier de son cheval, et s’est levé pour placer l’autre pied sur l’autre étrier. Il ne fait cependant aucun doute qu’il est très ancien, datant probablement de l’époque classique du Vedanta. Le style sanskrit et la doctrine exprimée semblent justifier cette évaluation. L’ouvrage était connu, apprécié et cité par Ramakrishna et son disciple Vivekananda, ainsi que par Ramana Maharshi (il en recommandait vivement la lecture), tandis que Radhakrishnan s’y réfère toujours avec un grand respect. En dehors de cela, l’œuvre parle d’elle-même. Il présente les enseignements traditionnels de l’Advaita Vedanta avec une clarté et une puissance très rarement égalées.

Chapitrage:

00:00:35 Ch. 17 Au dela de tout

00:07:48 Ch. 18 Le Sage

00:42:11 Ch. 19 Le Repos dans le Soi

00:44:50 Ch. 20

Transcendance Bibliographie: _ https://www.inner-quest.org/Ashtavakr… _

Soi, l’expérience de l’Absolu selon l’Ashtavakra Gita, traduction de Jacques Vigne _ Ashtavakra Gita, traduction Jean Bouchart d’Orval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *