“Je relais cette information qui reste à vérifier, si certains d’entre vous parlent italien ou ont des news sur ce qui se passe au Vatican, merci de nous en informer par email : info(@)lumieresurgaia(.com). L. LSG”

Hier j’ai voulu acheter des cigarettes en Italie, juste à la frontière à Menton et je n’ai pas pu mettre un seul pied en Italie. Les militaires et « Carabinieri » étaient très nerveux, fallait pas trop les exciter, j’ai donc rebroussé chemin.

En même temps face à des armes, tu te dis qu’un clope est moins importante que ta vie. En tout cas l’atmosphère était pesante à ces postes frontières.


La police et les unités militaires italiennes prennent d’assaut la Cité du Vatican et arrêtent des cardinaux pédophiles.

La semaine dernière, des unités italiennes chargées de l’application des lois ont arrêté des dizaines de cardinaux, tandis que les militaires italiens ont peu après envahi la Cité du Vatican.

Le Parlement italien a voté à une écrasante majorité pour fusionner la Cité du Vatican dans la ville de Rome, mettant ainsi fin au règne du catholicisme sur la cité-État.

Tout le monde savait que la Cité du Vatican était le centre d’un réseau pédophile international.

L’opération a été baptisée « Spotlight » après le film de 2015 sur le scandale des abus sexuels commis par des membres du clergé à Boston, dans le Massachusetts.

En guise de dissimulation, la police italienne a envoyé des cargaisons d’orphelins au Vatican pour la convention annuelle des cardinaux. La police italienne a dû faire passer clandestinement les cardinaux dans le bus pour faire face à des accusations criminelles devant les tribunaux italiens.

Le clergé catholique outre-mer ne tarde pas à signaler que ses pairs qui sont en état d’arrestation sont victimes d’une souche virulente d’anti-catholicisme et de haine du sacrement homme-garçon.

Les gardes suisses ont été pris au dépourvu. Il était évident que leurs piques pointues n’étaient pas à la hauteur des fusils d’assaut. L’invasion a été exsangue. Personne n’a été blessé.

À l’heure actuelle, le gouvernement italien n’est pas sûr de ce qu’il va faire de toutes les richesses accumulées par la papauté au fil des siècles. Les initiés disent que de nombreux bâtiments seront transformés en musées.

D’autres actifs seront probablement vendus aux enchères et remis aux survivants d’abus du clergé.  C’est de la justice poétique, a fait remarquer un responsable du gouvernement, et les prêtres pédophiles viennent d’être critiqués avec poésie.

Source : https://www.etresouverain.com/2020/03/16/assaut-sur-le-vatican/#comment-62

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here