Les compteurs Linky suscitent de nombreuses questions dans les foyers. Plus de 400 personnes ont souhaité participer à la réunion d’information organisée à Auchy-lès-Hesdin mardi soir, dans une ambiance… électrique !

2122552877_B977958391Z.1_20160226141259_000_GT3694VN5.1-0

La Maison du bois était bien trop petite pour accueillir les 400 intéressés, ce mardi soir. La salle principale était pleine à craquer et il était impossible de circuler dans les couloirs. Pour Mathilde Taffin, de l’association À petits pas, à l’initiative de cette réunion d’information sur les nouveaux compteurs électriques Linky, « cela prouve que de nombreuses personnes se posent des questions ». Tous ces gens, d’Auchy, des villages alentours, d’Arras, de Lens et même de la Somme, étaient venus écouter (et surtout contredire) les explications des agents ErDF concernant l’installation des machines « communicantes ».

Combien ces compteurs vont-ils coûter aux foyers ?

« Le compteur n’est pas facturé et sa pose est aussi gratuite », assure Pierre Bouvier, responsable du projet de déploiement Linky dans la région. Malgré ces affirmations, des doutes subsistent. Jimmy Carton, spécialiste de l’énergie liée à l’habitat, soulevait que ces nouvelles machines indiquaient « une consommation en watts et non plus en volt ampère ». « Ce changement d’unité implique une augmentation de 15 à 20 % lors du relevé de la consommation, qui sera forcément facturée. »

Quelles sont les répercussions sur la santé ?

La principale question concerne les ondes électromagnétiques que diffuse le compteur pour communiquer ses données. D’après ErDF, le problème est minime, puisqu’il « ne communique qu’une fois par jour ». Selon Jimmy Carton, « le souci vient du CLP (courant porteur en ligne), et de la fréquence diffusée dans les câbles électriques : normalement, elle est de 50 Hz ; Linky, lui, est sur une fréquence de 74 000 Hz… Les câbles devraient être blindés pour véhiculer une telle puissance. » L’OMS a reconnu ces ondes potentiellement cancérogène, « comme le café », assure Pierre Bouvier, d’ErDF. « C’est un faux problème. »

Le docteur Branquart, résident de Fressin, signalait son inquiétude : « Comment pouvez-vous affirmer avec autant de certitude qu’il n’est pas néfaste pour la santé ? Je crains que nous nous rendions compte trop tard que le déploiement était une erreur. »

Peut-on refuser linky ?

« La loi de transition énergétique nous mandate pour poser les compteurs. Si vous refusez, vous êtes dans l’illégalité », affirme ErDF. Mathilde Taffin, elle, tient à rappeler que « ErDF a des responsabilités, mais aucun texte de loi n’impose ces compteurs aux particuliers. Les menaces d’amende sont infondées : il ne peut pas y avoir de conséquence. » La pose du compteur est difficilement contrôlable : un recommandé à la compagnie ne suffit pas. Si le compteur est en libre accès, difficile d’empêcher un agent d’Eiffage (mandaté pour l’installation), de faire son travail.

L’électrosensibilité reconnue

154111585_B977958391Z.1_20160226141259_000_G9T6982T0.1-0

Anxiété ; mal de crâne et acouphènes permanents ; état de dépression. De quoi devenir fou. Lorsque ces symptômes se sont déclarés il y a quelques années, André Caron et son ex-compagne n’ont pas compris ce qu’il leur arrivait. « Nous étions hyperexcités. Au bout de huit ans, nous ne pouvions plus trouver le sommeil. Et puis nous sommes rendus compte que les appareils qui émettaient des ondes étaient la cause de nos maux. »

Le couple est en fait électrosensible : une forme d’allergie particulière, qui se produit en présence de champs électromagnétiques. Cette maladie est récente, mais désormais reconnue par la justice française (pour la première fois en août 2015).

Une fois les premiers symptômes déclarés, la pathologie ne fait que s’aggraver. Pour André Caron, une seule solution lui permet d’aller mieux : « Se couper de tout contact avec ces ondes. » Alors lorsqu’il entend parler des compteurs Linky, l’électrosensible est très inquiet. « Des ondes de très haute fréquence seront diffusées dans les câbles électriques de toute la maison. Ce sera invivable pour moi. » L’homme pense aussi aux autres : « Linky risque d’augmenter le nombre d’électrosensibles. »

Source : http://www.lavoixdunord.fr/region/auchy-les-hesdin-la-guerre-des-compteurs-electriques-ia653b16303n3352549

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here