Bienvenue au restaurant « LE SEXTANT » du Meridien de Noumea

Mon épouse et moi avions décidé de sortir dîner et manger des fruits de mer, donc profiter d’une des soirées buffet de fruits de mer du « Sextant » un des restaurants du Méridien où nous avions  de bons souvenirs quelques dix à douze mois plus tôt.

D’abord, j’avais décidé de réserver par internet, modernité oblige. Au bout d’une vingtaine de minutes, malgré le site existant, j’étais obligé de constater que cela ne marchait pas. Penaud, me traitant de vieil incapable, je prends donc le téléphone pour directement, comme au bon vieux temps, réserver de vive voix. Le jeune homme, très poli, très courtois, et cela mérite d’être souligné vu ce qui suivra après, m’explique que la réservation pour les restaurant ne fonctionne pas par internet……

De vieil incapable, je franchis directement les échelons de vieux râleur, car pourquoi expliquer sur le site que l’on peut réserver alors que cela ne fonctionne absolument pas……  J’aurai perdu en fait une petite demi-heure à tenter l’impossible, mais qu’importe, me dis-je, pourvu que l’on ait l’ivresse du plaisir gustatif, n’est-ce pas ?

Bien reçu, bien placé, nous allions pouvoir passer à cette fameuse ivresse….  Le meilleur est à venir….

Nous commandons donc un apéritif, moi pour éviter toute surprise (on ne me la fait pas) un Whisky coca, et mon épouse un cocktail, le Chichi. Cette boisson s’avérait pas trop mauvaise ma foi, sauf que, l’on commençait à jouer les fables de La Fontaine et notamment, le renard et la cigogne. Mon épouse jouait le rôle du renard. Après quelques minutes, le serveur a bien voulu lui amener une paille, chose très utile pour boire un cocktail. A noter, que la paille était de l’acabit de celle que l’on vous donne quand vous buvez un coca. Bon, ne nous fâchons pas, le petit serveur était visiblement un débutant… (Ah, jeunesse…..).

Mon épouse ayant abandonnée son rôle du renard, me propose d’aller repérer les entrées, principalement l’objet du plaisir tant convoité…..

Donc, c’est parti pour les salades….   Oh, déception, toutes trop salées….

Mais qu’importe, nous sommes d’éternels optimistes… Les erreurs ne peuvent arriver qu’à ceux qui ne font rien…. Enfin, quand même…..

Les coquillages enfin……… La sauce pour les moules est une sauce aux trois huiles…. Il y  avait sans doute les trois huiles, mais certainement que les trois huiles…  Ah, ces vieux râleurs……. Bon, allez, il y a toujours …… la mayonnaise…… blanche…….. Vous savez celle sans goût qui a le même nom que le papier……   Kraft, peut-être, mais franchement horrible au goût, surtout pour manger avec les bulots, vous savez ces petits escargots de mer que l’on savoure avec un aïoli…..  Normalement……

C’est à ce moment que je reprends à mon compte le rôle du renard. Eh oui, pas de fourchette à escargot. Mais qu’importe, j’en demande une à une serveuse qui me rapporte aussitôt une fourchette à crabe, pauvre petite visiblement dépassée par la situation. Heureusement, le maître d’hôtel me délivre de mon rôle du renard en m’amenant une fourchette à escargot…..

Allons donc voir du côté du poisson cru… A priori pas de problème…. Sauf que la sauce soyo était hyper forte et donc très saléééééeee……

Mais restons positifs, car viandard comme je suis, j’allais me venger sur la côte de bœuf, vous savez celle que l’on fait griller juste à point…….. Oui, effectivement, elles ont bien été grillées, mais il y a quelque temps….. La première a été entamée, quand elle était certainement encore chaude, mais les trois autres n’ont trompé personnes… Elles étaient toutes les trois bien intactes et surtout bien froides…….. Du coup, j’ai senti un peu le plaisir me filait entre les doigts……

Mais, oh, ne quittez pas, ce n’est pas fini….. On garde les yeux ouverts…….

C’est qu’ il y a encore les plats chauds, et là c’est de la cuisine, du travail de professionnel, du travail d’artiste. On y croit…… Des moules à la crème d’estragon…….. Ca c’est…….. Eh bien le cuistot n’a pas hésité sur la quantité…. D’estragon…….

Bon, …. Ah, des noix de Saint-Jacques sautées au grand marnier …  Plaisir, quand tu nous tiens……. J’avance timidement vers les poêlons… quelques noix étaient prêtes et visiblement je n’étais pas seul, donc j’en prends deux ou trois en promettant de revenir… Eh bien ce n’était pas mauvais, pas de la grande cuisine, mais une sensation gouteuse agréable au palais…. J’y retourne illico…… Aie…… le préposé à la cuisson de ce mets délicieux ne faisait que rajouter de la crème fraîche dans le poêlon, sans l’assaisonnement adéquate bien sur et évidemment, la chose présentée était maintenant on ne plus fade……  Ma faim rabelaisienne commençait à me dire bye bye….. Mais nous décidons de rester positif, d’un œil entendu, car …… Il y a les desserts…….

Et c’est là que ma femme a repris son rôle du renard de la fable……. Petite mignonette de crème dessert avec une cuillère bien trop grosse pour pouvoir prendre le délicieux contenu……. Mais attention, il existait des petites cuillères en plastique qui pouvaient faire l’affaire…. A l’endroit, où étaient entreposées les sauces pour le poisson et les crustacés….. Ben quand même, il faut pas prendre le personnel pour des insouciants….. Tout est prévu…..Le client n’a qu’à observer un peu à la fin….. Après tout, si le personnel inspectait mal la note où irions-nous ?….. Hein…….

Les fruits frais…. Papaye pas très mûre…….

Déconfits, par autant de mésaventures, nous nous regardons et décidons de nous sauver sans essayer le café……….Pour éviter une dernière surprise……

La note est salée, elle aussi, pour un repas qui n’en valait pas le quart.

Donc, surtout, n’allait pas manger au sextant ! VOUS SEREZ VOLES SUR LA MARCHANDISE, ET SUR LE SERVICE !

Vu cet état lamentable, deux réflexions me viennent à l’esprit pour chercher l’explication :

1 – C’est la défiscalisation qui rapporte et les proprios n’ont rien à faire des clients

2 –  Il faut virer le directeur, le chef cuistot et le chef de salle si vous voulez sauver la face et remplir votre salle.

J’ai rarement été mis en face d’autant d’incompétence et de laisser aller.

Pour la petite histoire, à une heure du matin, j’étais encore dans mes wc… Sans doute quelque chose a eu du mal à passer…….

Rejoindre la conversation

  1. la grenouille verte

11 commentaires

  1. a ta place, je demanderais a parler au ‘patron’ et exigerais un remboursement pur et simple; si j’etais le patron, je te rembourserais et t’offrirais- en plus- deux nouvelles places ‘sur la maison’ un soir de buffet fruits de mer.. Je suis une bonne cliente la-bas, alors dis lui, au patron ( Dominique Michaud, au 265000 parle lui de Tahiti, il vient de la-bas…) ce que je te suggere et dis lui bien que c’est la Grenouille Verte qui t’envoie…

    En dernier ressort, menace de copier/coller ta revue d’ici meme, sur leur site:

    en Francais:

    http://www.starwoodhotels.com/lemeridien/property/overview/index.html?language=fr_FR&propertyID=1842 (en bas a droite)

    et en Anglais (si tu t’en sents le courage):

    http://www.starwoodhotels.com/lemeridien/property/overview/index.html?propertyID=1842 (en bas a droite)

    Vivement que ‘La Fourchette’ (*) arrive ici…

    (*) http://www.lafourchette.com/

  2. La direction du Méridien n’a plus qu’à inventer son slogan publicitaire;

     » le sextant, c’est pas tentant « 

  3. PLUS SERIEUSEMENT, JE DETESTE EN FAIT CE GENRE DE PIEGE DANS UN ETABLISSEMENT REPUTE (OU L’EST IL ENCORE, LE SEXTANT, LE FARE CA A L’AIR DE TOUJOURS ALLER…) donc, je veux t’aider, Fortier, mon sens de l’humour l’emporte quelque fois sur ces blogs et les autres ils sont un peu sarcastiques )et mechants)… a ta place, je demanderais a parler au ‘patron’ et exigerais un remboursement pur et simple; si j’etais le patron, je te rembourserais et t’offrirais- en plus- deux nouvelles places ‘sur la maison’ un soir de buffet fruits de mer.. Je suis une bonne cliente la-bas, alors dis lui, au patron ( Dominique Michaud, au 26 50 00 parle lui de Tahiti, il vient de la-bas…) ce que je te suggere et dis lui bien que c’est la Grenouille Verte qui t’envoie (mais promets moi de ne pas commander des cuisses de Grenouilles…) …

    En dernier ressort, menace de copier/coller ta revue d’ici meme, sur leur site:

    en Francais:

    http://www.starwoodhotels.com/lemeridien/property/overview/index.html?language=fr_FR&propertyID=1842 (en bas a droite)

  4. Je devrais demander une bonne adresse pour manger a Julien ou Victor, des anciens du caillou (et pas le Club des Nageurs Caledoniens, svp, je connais deja, leur tete de veau (plat ‘rumpiste’ par excellence…) par exemple, a midi, excellent et abordable…

  5. Bonjour à tous.

    Il est bien évident que Monsieur et Madame FORTIER ont étaient mécontant du Buffet de Fruit de mer… Sa nous l’avons bien compris… Que de détail.. Un peu trop à mon goût.. ( Exagération sa c’est sûre)… Car je me rapel de cette soirée puisque j’y était avec ma famille et mes amies… ( C’était Vendredi soir avec se petit couple qui tourner autour du buffet et qui n’arreté pas de raler) Nous étions une table de 7 personnes. Nous avons passés une trés bonne soirées, la musique trés bien.. Pour le buffet, nous l’avons trouvés plutot sympa, bon la seule vrai deception dans se buffet sa été les Huître. ( PAS D’HUITRE). Le Maître d’Hôtel nous a bien expliqué la situation actuel en ce qui concerne les huîtres.
    On ce qui concerne le service, nous l’avons trouvés bien. Car le Responsable et souvent passé de table en table pour demander si tout se passé bien et si l’on avaient besoin de quelques choses. Les serveuses, toujours souriante malgré la grosse masse de travail à faire..
    Enfin bref, tout sa pour dire que nous, nous avons bien manger et nous ne sommes toujours pas malade… Lol
    Malheuresement maintenant les Gens on plus de faciliter à dire quon sa se passe MAL.. Et quon sa se passe bien et bien tous le monde se tais… Pourquoi, il faut le dire aussi!!

  6. Ca c’est un vrai probleme, pas d’huitres sur un buffet fruit de mer, non, je suis tres serieuse, il faut se pencher sur le probleme, et faire la meme chose que l’on a faite pour les crevettes (et que ca marche) il n’y a aucune raison que nous ne reussissions pas, je me rappelle de ‘l’huitre de paletuvier’, absolument delicieuse, et si vs ne l’avez pas goutee, vds avez ratez un delice du Caillou… IL FAUT demarrer une culture serieuse de l’huitre, je propose ici meme le defi ! Je connais les qualites et la valeur nutritionnelle de l’huitre, imbattable, nous devons aller vers une auto-sufficance , ici, faisons l’effort, les Gigas de NZ, c’est pas mal, mais la notre, la paletuvier, elle est insurpassable…

    http://www.naturemania.com/produits/ostrea.html

  7. Bonsoir à tous…. Et bien moi, j’ai fais ma Curieuse et je suis allé Manger au Sextant… Et bien moi j’ai trouvé sa plutot pas mal… Le Buffet reste Sympas mais bon l’absente d’Huître se fait beaucoup remarquer!!…
    C dommage…. Parceque dans l’ensemble il est bien et la salade étaient bonne. La décoration trés coloré, et c marron car elle colle à la peau du Maître d’Hôtel.. ( La derniére fois que je suis venu il avait une chemise Fushia qui lui allé trés bien) Que nous avons tous trouvés trés efficace… Et trés gentil et souriant!! C trés agréable d’arriver dans un endrois et de ressentir que tout le monde est contend d’être là.. Car c le sentiment que nous avons tous ressentis! Comme tout les fille qui travaillées avec lui!
    Il est marron aussi le jeunne homme qui s’occupe du buffet quoi que un peu Timide je trouve…. Le crabe étaient trés bon et les crevettes aussi….

    Bon nous nous sommes lachés, mais bon il manqué quand meme le huître…….. Quel Dommage…………..

    Je me suis ratraper sur les dessert!!!!!!!!!!!!!!

    HIHIHIHIH….

    Bye… A plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *