Alors qu’il est devenu une star du web en quelques jours, l’actuel ambassadeur de la France aux États-Unis, faisait, en 2007, déjà le bonheur des diplomates américains.

Depuis une semaine, le web ne parle de que de lui. Lui, c’est Boris Boillon, récemment nommé ambassadeur de la France en Tunisie, auteur de frasques qui lui valent déjà d’être critiqué tant en Afrique du nord que dans l’Hexagone. Alors que sa photo sur le réseau social Copains d’Avant, où il apparaissait en maillot de bain, lui avait déjà valu quelques railleries, une colère contre des journalistes tunisiens la semaine dernière avait soulevé la polémique.

C’est fois-ci, c’est une indiscrétion de la diplomatie américaine révélée par 20minutes.fr qui porte un coup à la légitimité de Boris Boillon. En 2007, lors d’une rencontre de travail avec les diplomates américains présents à Paris, l’homme s’était allègrement vanté de sa relation avec Nicolas Sarkozy. Il donnait également l’impression de « se délecter » du rôle qu’il venait de jouer dans la libération toute récente des infirmières bulgares, enfermées depuis 1999 en Libye.

« Boris Boillon s’est vanté d’avoir pu écouter tous les appels téléphoniques que Nicolas Sarkozy a passés à Kadhafi », écrit une source américaine dans un câble diplomatique révélé par Wikileaks. « Il a déclaré que, hormis le Président, il était l’une des trois seules personnes du gouvernement à être totalement dans la boucle (à avoir toutes les informations, ndlr). » De quoi faire encore parler de lui quelques semaines..

La video qui suit est a savourer 🙂


Le coup de sang de l’ambassadeur de France en Tunisie
Uploaded by Mediapart. – Watch the latest news videos.


2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here