Bretegnier découvre que le rééquilibrage est une chimère

Les 3 provinces ont été crées pour pouvoir donner du Pouvoir politique sur 2 circonscriptions là ou les canaques sur la totalité de l’île ne l’aurait jamais ou alors trés trés tard.
L’ habillage fut le rééquilibrage .on allait voir c qu’on allait voir… fini l’exploitation des canaques par les blancs du sud.
On a vu .conformément au programme kanak et socialiste ;les 2 provinces n’ont créé que des fonctionnaires et des organismes qui coûtent plus chers que ce qu’ils ne rapportent.

L’exploitation du nickel par les canaques pour les canaques!
Sans un vietnamien, Dang , n’aurait pas existé et rien ne dit que le montage obscur et abracadabrantesque arrive à échéance et qu’il rapporte beaucoup à la PN sinon à quelques privilégiés benéficiant de juteux contrats miniers.
Ce qui est sûr c’est que l’ile ne vivra pas de cela avant d’avoir remboursé ses créanciers.
La vérité que tout le monde se refuse à voir et à admettre est pourtant simple.
les réserves coutumières féodales hors de l’industrie et du commerce ne produisent rien et ne produiront rien.
dés lors restent les zones non coutumières dont le développement fait naître l’envie.
Avec une vision marxiste c’est parce que les canaques sont exploités par les blancs alors qu’ils sont exploités par leurs chefs….
on retrouve le schéma tribal africain.

Seulement voila, dans un pays culturellement empoisonné par le marxisme et plus récemment par la religion de ‘écologisme,cette constatation factuelle est inacceptable;
que des canaques fuyant leurs réserves pour se réfugier dans des squats à Nouméa, ait eu pour résultat la consolidation aux frais de la société de ces bidonvilles est une honte pour la raison.
Que des canaques ayant chassé les européens de la côte est ,sans produire quoi que ce soit , aujourd’hui chassent le dernier épicier de Hienghène démontrent à l’évidence qu e le problème fondamental est là…
Voir que pour certains leaders canaques sans le dire mais en le pensant trés fortement la solution viendra du départ de tous les non canaques et du retour de la terre clanique aux clans ancestraux est un non sens qui provoquera la misère immédiate de ceux qui resteront….
je ne vois pas ce que le rattachement de Wallis etFutuna à une nouvelle entité pacifique Française sans doute concoctée dans un ministère parisien simplifierait le problème.
Les sociétés orientales ont copié le modéle universel pour se développer économiquement , la calédonie n’ y échappera pas ou alors aura le niveau de vie des vanuatais ,avec des statistiques menteuses ou un minimum de chefs claniques vivront avec des revenus indécents de redevances minièress ou politiques versées par la France ou la puissance l’ayant remplacée, pendant que la masse crèvera de faim.
Pour paraphraser un auteur célèbre des années 60
la calédo kanaky est mal partie

Rejoindre la conversation

5 commentaires

  1. Bretegnier, ah Bretegnier… ???
    Mais qui écoute encore ce Monsieur !!!! A part lui-même j’entends

  2. Et quand tu lis les publications de Bretegnier dans le journal Les Infos, ou sur le web (sous un pseudo) tu te rends compte que ce qu’il écrit est tordu fumeux et creux. Il est tellement dans la propagande qu’il ne peut pas écrire de textes solidement fondés. Je l’ai contredit et cassé deux ou trois fois sur un forum local.

    1. Monsieur Brétegnier semble avoir été envoyé en service commandé. L’objectif du RUMP étant actuellement de se re-droitiser. On verra bien si ça marche, l’espoir fait vivre…

      @ Mister Eric; je doute franchement que Pierre Bretegnier s’exprime dans des forums. Ses propos sont en revanche repris par certains Rumpiens qui ne le citent pas toujours, ce qui pour eux a le double avantage de leur faire gagner du temps et de faire croire qu’ils ont une pensée argumentée.

      Le problème est que cela reste quand même du Pierre Bretegnier.

  3. On pourrait peut-être demander l’avis des Wallisiens avant d’émettre de telles idées !
    Résumons-nous :
    – Wallis et Futuna devient demain la 4ème province calédonienne ;
    – Le tableau annexe passe du jour au lendemain de 25 000 membres à 50 000 environ ;
    – Les nouveaux non-citoyens calédoniens n’ayant pas le droit de vote ne pourront pas se prononcer en 2014 et risquent de devenir indépendants de force alors qu’ils ont toujours proclamé leur attachement à la France…
    Une abhération…

  4. L’interview de Pierre Bretegnier dans les Nouvelles a quelque chose de tragi-comique.
    Il expose officiellement le constat que les indépendantistes n’ont consenti aucun effort en matière de responsabilité financière. Donc en réalité il n’y a eu aucune concession de leur part en contrepartie du drapeau FLNKS levé par le Rump dans le dos des Calédoniens.
    Ce qui veut dire que ce geste inutile qui devait créer les conditions du dialogue, n’a rien apporté au débat non plus.
    A part faire un « coup » politique à un prix exorbitant pour que le Rump se démarque, à défaut d’avoir gagné sa légitimité par les urnes, il n’en est rien sorti de positif pour les Calédoniens.

    C’est ce que tout le monde peut constater par cet aveu de M Bretegnier.

    Alors pourquoi conclure que Pierre Frogier serait l’héritier de Jacques Lafleur ?
    C’est un contresens (en plus d’une évidente flagornerie) car les résultats démontrent qu’il est loin d’en avoir le discernement et le sens psychologique.

    Si le Rump par son geste a été incapable d’obtenir un dialogue constructif avec ls indépendantistes sur la clé de répartition, comment espèrent-ils nous faire croire qu’ils sont en mesure de gérer efficacement la sortie de l’Accord de Nouméa ?

    La seul héritage que cette équipe peut revendiquer de l’époque Lafleur, ce sont les mauvaises habitudes : autocratie, narcissisme, étouffement du débat, censure, mépris souverain de la pensée du petit calédonien.

    En fait le Rump, sous la férule des MontDoriens, c’est tous les défauts du RPCR sans les qualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *