BUZZ : IL FAUT SAUVER RODOLPHE, LE PERSONNAGE DE FREE

Qui ne connaît pas Rodolphe ? Coupe eighties, lunettes triple foyers, pull en laine couleur brun-jaunâtre : le jeune homme vit toujours chez sa « môman », aime les étudiantes en langues étrangères mais surtout « il a Free, il a tout compris »… C’est l’agence de pub Saatchi & Saatchi qui avait créé ce personnage de « geek » en 2008 pour promouvoir le fournisseur d’accès « Free ». Mais il y a peu, leur collaboration a pris fin, a révélé «strategie ». Résultat : Rodolphe disparaîtra de nos écrans télés… pour la plus grande tristesse de ses fans.

Ceux qui s’attendaient à une pub mettant en scène Alice et Rodolphe seront déçus. La non reconduction du contrat de Vanessa Hessler (la belle Alice) et la fin annoncée de Rodolphe indiquent un changement de cap dans la communication du groupe Iliad. En attendant les nouvelles pubs de Free, une rétrospective de la saga Rodolphe (visible sur le site de Culture Pub) ne manquera pas de faire sourire certains, et d’interpeller les autres !

22 000 fans sur Facebook
Du coup sur internet, la résistance s’organise. Sur Facebook, plusieurs pages de soutien ont été créées. La plus populaire ? « sauvons Rodolphe »qui compte déjà plus de 22 800 fans. Sur la page, les membres s’échangent des blagues et des vidéos. Un  » Rodolphton » a même été lancé… Drôle, décalé et cheap à mort : on adore Rodolphe
Les fans de Rodolphe – parmi lesquels on retrouve naturellement une majorité de freenautes – misent sur la médiatisation et le buzz pour sauver une campagne de pub pas comme les autres. Une occasion comme une autre d’exprimer la nostalgie des débuts de Free et de l’esprit « Trublion » que certains freenautes regrettent.

Mais Rodolphe est devenu dangereux pour Free. En devenant un moment de détente, la publicité ne véhiculait plus efficacement les messages que Free souhaitait transmettre d’une part. Et d’autre part, les codes culturels utilisés – bien décryptés par les 15-35 ans – n’ont pas forcément été compris par les nouvelles catégories de consommateurs que Free cherche désormais à séduire.

Ceux qui s’attendaient à une pub mettant en scène Alice et Rodolphe seront déçus. La non reconduction du contrat de Vanessa Hessler (la belle Alice) et la fin annoncée de Rodolphe indiquent un changement de cap dans la communication du groupe Iliad. En attendant les nouvelles pubs de Free, une rétrospective de la saga Rodolphe (visible sur le site de Culture Pub) ne manquera pas de faire sourire certains, et d’interpeller les autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *