ca y est l’incendie est enfin maitrise…

RFO  nous l’a annonce : Île des Pins : incendie enfin maîtrisé

Hier matin, la trentaine de pompiers dépêchés sur place assurent l’extinction des lisières à l’aide d’un détecteur de chaleur.

L’objectif bien sûr est de réduire les risques d’un départ de feu. Pour rappel, ce sont près de 2000 hectares de pins qui ont été brûlés depuis dimanche matin. Aucun blessé n’est à déplorer. A l’origine de ce feu, un écobuage mal maîtrisé. Un habitant de l’île est entendu par les gendarmes à ce sujet.

Quelle tragedie …. !! Surtout lorsque l’on sait que Après ce nouvel incendie, l’exaspération se fait sentir du côté du haussariat : depuis sa création en 2006, l’Epis (établissement public d’incendie et de secours) est toujours en sommeil, à cause d’un « manque de volonté politique des élus de la Nouvelle-Calédonie », pointe le directeur de cabinet du haussaire, Christian Chassaing.

A quand de vrais moyens de surveillance?
Plus on interviendra rapidement sur les feux, moins le territoire en aura pour son porte-feuille?
A quand, par exemple, des avions qui survolent le pays, et indiquent en temps réél les départs d’incendie?qu’est ce qu’on attend pour acheter (ou louer ) un canadair ou alors un dash qui est « convertible » en cargo ( pour convoyer le fret d’air cal par exemple )

Voila de réelle interrogations qui aujourd’hui mérite réflexion et action . en surfant sur la toile « locale’ j’ai trouve un témoignages qui  vaut la peine d’être  méditer:
« vous  connaissez  des élus qui se penchent réellement sur les problèmes de la NC avec honnéteté et sérieux, surtout en cette période??????? Ils s’en foutent!!!!! Ils devraient se voter une baisse sensible de leur salaire, voyager en classe économique et réduire les voyages inutiles et avec ces économies, commencer à acheter ce qui manque pour combattre les incendies en tout genre. Ce serait un beau geste apprécié par la population. Et le Sénat coutumier DOIT faire tout ce qu’il peut mettre fin à cette bêtise d’écobuage, il n’y a pas d’autres solutions et punir sévérement les contrevenants. On aura fait un pas en avant dans le sens du pragmatisme et de la sagesse. »

A bon entendeur…

Rejoindre la conversation

1 commentaire

  1. La surveillance par avion existe déjà, des particuliers pilotes font régulièrement des vols pour surveiller des zones déterminées afin de parer à tout départ de feux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *