Entre le 10 et le 22 juin, date de son interpellation, un sans domicile fixe de 25 ans, originaire de Nouméa, a profité de la gentillesse d’une Agathoise qui, présentée par une connaissance commune, l’hébergeait depuis plusieurs semaines.

Début juin, alors que son hôte retire de l’argent dans un distributeur automatique de billets, il mémorise son code confidentiel. Quelques jours plus tard, il emprunte sa carte bleue dans son sac à main et l’utilise auprès de commerçants agathois, marseillanais et lattois ainsi que directement, dans divers distributeurs de billets.

Le manège dure plusieurs jours, jusqu’à ce que la jeune Agathoise s’aperçoive que des retraits intempestifs sont débités sur son compte. Faisant opposition, elle parvient à faire bloquer sa carte bleue qui se fait d’ailleurs avaler dans un distributeur de billets.

Sans le sou, le jeune homme, qui emprunte la voiture de son hôte sans le lui dire, décide de faire un essai dans une brasserie du Cap d’Agde. Alors que la patronne s’affaire à servir des clients, il dérobe sa caisse, d’un montant de 170 €, avant de prendre la fuite. Il sera finalement interpellé au Pontet dans le Vaucluse, mercredi 22  juin à 18 h 40, par les gendarmes, avisés par un télégramme de recherche émis par les policiers nationaux du commissariat d’Agde.

Placé en garde à vue, le mis en cause a finalement été remis aux hommes du commissaire Belda pour enquête. Déféré devant le Parquet de Béziers, il a été écroué pour deux mois dans le cadre d’une fiche de recherche pour des faits d’escroquerie similaires. Concernant ces nouveaux délits, il a fait l’objet d’une convocation par officier de police judiciaire devant le tribunal correctionnel de Béziers le 27 juillet prochain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here