Voilà qui va faire grand bruit aujourd’hui : Carla Bruni et Isabelle Adjani ont été qualifiées de « putes françaises » par la presse iranienne suite à leur lettre de soutien à Sakineh Mohammadi-Ashtian, accusée d’adultère par les autorités iraniennes et condamnée à la peine de mort par lapidation.

« Les putes françaises se joignent aux protestations des droits de l’homme. Il y a peu, Carla Bruni, l’épouse infâme de Nicolas Sarkozy et Isabelle Adjani, l’actrice française à la morale corrompue, ont apporté leur soutien à Sakineh. Carla Bruni à réussi à briser le mariage de Sarkozy et à devenir la première dame de France« , peut-on lire dans le journal Kayhan, quotidien proche de Mahmoud Ahmadinejad.

L’Elysée va-t-il réagir ?

En plus il persiste et signe, Non content d’insulter grossièrement Isabelle Adjani et Carla Bruni , le quotidien conservateur Kayhan vient de trouver un soutien de poids chez l’agence de presse iranienne Inn.

Selon l’organisme de presse, « les médias occidentaux, en détaillant ses nombreux antécédents d’immoralité, ont implicitement confirmé qu’elle méritait ce titre« , déclare-t-il en réaction aux propos de Kayhan, avant d’ajouter : « Ses antécédents montrent clairement pourquoi cette femme immorale a apporté son soutien à une femme condamnée pour avoir commis des adultères et été complice du meurtre de son mari. » Toujours aucune réaction de la part de l’Elysée…

Des propos très violents aux arguments totalement incongrus, comme dans le journal Kayhan :

Comme des milliers d’autres, ces dernières exigent que la peine de mort par lapidation prévue pour la jeune femme soit annulée. Sakineh est accusée d’avoir commis un acte d’adultère mais en plus ses aveux auraient été obtenus après des séances de torture?

Bien entendu, prendre en cible Carla Bruni-Sarkozy témoigne de la volonté du gouvernement d’attaquer le président de la République. Même si les arguments avancés dans la presse sont pour le moins farfelus, voire carrément grotesques

En plus il s se foutent de nous !!! Tous ces polygames qui nous donnent des leçons de vertu…c’est a ne rien y comprendre … Surtout que La première dame de France a écrit simplement dans sa  lettre de soutien : « Je ne vois pas le bien qui peut sortir de cette cérémonie macabre, quelles que soient les justifications juridiques avancées. Répandre votre sang, priver vos enfants de leur mère, mais pourquoi ? Parce que vous avez vécu, parce que vous avez aimé, parce que vous êtes une femme, une Iranienne ? Tout en moi se refuse à l’accepter ».Des mots justes, respectueux …

La grande Taslima Nasreen, qui s’est aussi fait traiter de la même chose, par des Islamistes il y a quelques années, a rétorqué dans le livre qu’elle a co-écrit avec Caroline Fourest, que c’était le plus grand des « compliments » pour elle … BRAVO



2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here