Ce week end entre le rond de la Province Nord et la tribu de Baco (kone-tiwaka), des chevaux ont été percuté par des automobilistes. Vu l’état des bêtes gisant au bord de la route, les chocs ont du être terriblement violent. Vigilance donc pour les automobilites, ON NE LE DIRA JAMAIS ASSEZ : n’hésitez pas à lever le pied encore une fois….

3 COMMENTS

  1. L’etre humain, dans toute sa splendeur, refoulant ses frustrations de la vie sur l’accelareateur de sa voiture, une honte !

  2. Quand des chevaux sont percutés par des voitures, on parle de carnage.
    Quand des êtres humains meurent dans des voitures, on parle d’accident.
    Cherchez l’erreur.
    Les chevaux en divagation ont des propriétaires qui doivent entretenir leurs barrières…

  3. il y a une dizaine d’années, sur la Koné-Tiwaka, je suis passé très près d’une collision avec des chevaux qui se trouvaient sur la chaussée, dans une sortie de virage, en montagne ( donc là ou on ne roule pas à vitesse excessive — ravin en contrebas :). Et pourtant je ne suis pas un furieux de l’accélérateur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here