Les Anges de la Télé-réalité vont changer de nom et s’envoler pour le Brésil...

Selon le Parisien, la 7 e saison des «Anges de la téléréalité » va changer de nom pour s'appeler désormais tout simplement «les Anges» afin éradiquer le mot «...

Nabilla joue t’elle un jeu dangereux sur les réseaux sociaux ?

En liberté conditionnelle après sa tentative d'homicide sur son compagnon, Nabilla Benattia est sortie de son silence. Apres avoir poste samedi 20 decembre un cliche d'elle et de Thomas...

L’etrange photo du couple Nabilla Benattia / Thomas Vergara sur instagramm

Malgré son séjour en prison, Nabilla Benattia n'a pas oublié la recette magique pour faire le buzz. En effet, quelques jours seulement après avoir quitté la maison d'arrêt de...

Nabilla prend des mesures depuis sa sortie de prison

Comme nous l'avons appris hier, Nabilla est enfin sortie de prison. Soucieuse de se retirer des médias et de se reposer auprès de ses proches, elle compte protéger plus...

Stay connected

0FansLike
158FollowersFollow
3,559SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Latest article

Selon la présidente du Syndicat de la magistrature : « La France prend le...

Le Sénat a largement adopté mardi le projet très controversé de loi antiterroriste voulu par le gouvernement. Pour les citoyens, c’est une atteinte aux libertés fondamentales estime Clarisse Taron, magistrate à Besançon nommée à Paris et présidente du Syndicat de la magistrature.

Le 1er novembre, le projet de loi antiterroriste, adopté mardi par le Sénat, va remplacer le régime exceptionnel de l’état d’urgence. Pour Clarisse Taron, présidente du Syndicat de la magistrature, c’est un recul et même un changement profond du droit. « On transfère des mesures de l’état d’urgence dans le droit commun pour pouvoir les appliquer tous les jours. »
Des critères extrêmement vagues
Beaucoup de changements sont prévus. « Il y a d’abord les « visites » qui sont en fait des perquisitions administratives, certes autorisées par un juge mais sur des cri

Chris Ulmer : l’enseignant qui complimente ses élèves

A l’école, l’appel du matin n’est en général qu’une formalité barbante et sans intérêt. Mais un instituteur a eu une idée géniale : il profite de cet instant pour, chaque jour, complimenter tous ses élèves un à un et devant tout le monde ! Ça n’a l’air de rien, mais cette petite initiative aussi sympathique qu’inhabituelle lui permet d’asseoir une grande partie de sa pédagogie basée sur la confiance et le respect mutuel. Explications !