Pauvre mouton que je suis.
J’y ai cru à ce leader charismatique jusqu’à ce que j’ouvre les yeux. Il n’en a rien à faire du pauvre calédonien que je suis.
La seule chose qui compte pour lui pour l’instant avant de devenir président de la petite nation, c’est d’éradiquer le RUMP.
Et tous les moyens sont bons pour y arriver et plus c’était gros et plus le mouton, que j’étais, gobait avec un ravissement à peine dissimulé les moyens de punir ceux qui avaient osé lever les deux drapeaux.

J’avais trouvé en la personne du leader quelqu’un qui savait manier le verbe. Et un jour, j’ai ouvert les yeux.
De 2004 à 2009 il avait plein pouvoir (assemblée de la province sud, gouvernement, congrès) alors pourquoi n’avoir pas tout fait pour obtenir ce drapeau commun ?

C’était trop risqué électoralement parlant, alors il a préféré attendre son heure et s’engouffrer derrière ceux qui avaient enfin décidé de parler d’un drapeau commun suite au levé des deux pavillons français et kanak Il en a fait son cheval de bataille et bien lui en a pris. Il a même réussi à reléguer au rang de simple figurant ceux qui avaient eu la paternité de cette action. Chapeau bas, l’artiste.
La montée du drapeau kanak est devenue le bouc émissaire de tous les maux d’en souffre la Calédonie : agression, violence, racisme, etc., et le mouton que je suis n’y a vu que du feu, ce leader était pour moi un grand homme. Il avait réussi à me faire oublier l’Ave Maria, les violences à Saint Louis, le décès du jeune tabassé par d’autres jeunes sur la place des cocotiers, alors que tout cela était bien avant la montée des deux drapeaux. Et que lui-même avait investi des sommes importantes pour régler le problème de Saint Louis.
Mais tout cela est passé sous silence. Il nous dit : « notre mouvement, qui a pendant 18 mois été nié et purgé de toutes les institutions »  oubliant que pendant 5 ans il avait humilié le RUMP cherchant par tous les moyens à le détruire. Vilain RUMP ! Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais.

En plus il a le don de se faire passer pour une victime expiatoire du succès de son mouvement. Il est toujours innocent de tout ce que l’on peut lui reprocher. Il ne tient pas la parole qu’il avait donné à Didier Leroux de ne pas se présenter contre lui comme député, et ben il a réussi à nous faire croire que DL avait mal compris.
Il ne respecte rien sauf sa seule ambition. Il a torpillé l’accord républicain et trouve le moyen encore de se faire pour l’agneau innocent. Diviser pour mieux régner et son seul credo.

« Ses deux candidats ont été élus en rassemblant 46 000 voix, soit la quasi-totalité des voix des électeurs de sensibilité non indépendantiste » au moins Jacques Chirac avait eu la décence de ne pas s’attribuer le mérite de son score mirobolant face au FN. Il est normal que 46000 voix non indépendantistes se soient porté sur eux, ils n’allaient pas élire un membre du FLNKS, donc contraints et forcés ils ont voté pour les deux membres de Calédonie ensemble.

Et le pire pour le mouton que je suis, et que jamais je ne mis en doute, ce qu’il disait comme si sa parole était sacrée. Il nous a dit qu’il y avait un accord secret entre le RUMP et les indépendantistes et tout le monde y a cru. A ce jour, il n’a jamais apporté la moindre preuve de ce qu’il a dit et pourtant les Calédoniens ont couru massivement votée pour lui. Et du coup le RUMP s’est retrouvé à devoir justifier quelque chose qui n’existait pas. Le monde à l’envers. Le RUMP n’a pas le droit de parler avec les indépendantistes, mais Calédonie ensemble parle avec le Palika sans que cela n’émeuve personne. Comprends qui voudra.

Et j’ai fini par comprendre pourquoi notre leader ne veut pas que l’on parle de la sortie de l’accord avant 2014, parce qu’il est persuadé que le mouton que je suis et le troupeau auquel je fais partit lui donnera la majorité au provincial et à la mairie de Nouméa et nous serons alors les cocus de l’histoire

17 COMMENTS

  1. « éradiquer le RUMP ».

    Bonne idée.
    Les calédoniens seront enfin soulagés de 30 ans de magouilles politico financières, d’arogance et de clientèlisme à outrance.

    • Floyd peut être pourras tu répondre à la question que je posais à Eric alors … toi qui m’as l’air au courant de tant de choses … :

      Tous ces scandales étouffés ??? Hé bien vas y cites en quelques uns stp ?!?

      Tious ces milliards partis dans les poches des uns et des autres ??? Vas y donne des exemples ?!?

      S’agissant des affaires passées en justice, dis moi où les gens ci dessus cités ont été concernés par ces dernières ?? Dis moi quand et à quoi ils ont été condamnés ??

      Quand aux affaires en cours ?!? Idem … où as tu vu les gens ci dessus cités concernés par celles ci ???

      Mis à part dans ton imagination semble t’il débordante d’idées tordues à visée pré électorale permanente, je te le dis et te le répète :

      AUCUN DIRIGEANT DU RUMP N’A ETE MIS EN EXAMEN NI ETE COMDAMNE NI ENCORE ETE CONCERNE DE PRES OU DE LOIN PAR CE GENRE D’AFFAIRE.

      Maintenant, si tu es contre cette affirmation alors cite des cas concret et pas les habituelles contre vérité improuvable et infondées que vous vous plaisez à sortir en longueur de journée.

      Saut erreur, la seule personnalité politique à ce jour condamnée est bel et bien Ph.Gomes qui, même s’il a fait appel de la décision prise en première instance, demeure néanmoins condamné pour prise illégale d’intérêt à cinq mois de prison avec sursis et deux millions d’amende.

      Le reste, cher Floyd, c’est de la fiction que tu nous sers pour tenter de masquer les agissements de ton gourou.

      • Victor, regardes bien cette photo extraite de la presse de Tahiti.

        Regardes bien les personnages.

        Y’a comme des vieilles connaissances, non?

        • Personnellement, je n’en connais aucun. Il semble que ce ne soit pas ton cas à priori ?!?

          par ailleurs, il ne me semble pas non plus reconnaitre le moindre responsable du rump sur ces photos. Toi tu en reconnais ??

          Par contre si tu aimes les coupures de presse, en voici une bien claire :

          Le parquet avait requis six mois d’emprisonnement avec sursis et 25.000 euros d’amendes contre M. Gomes. Il lui était reproché d’avoir été actionnaire majoritaire d’une société de climatiseurs, Spot, qui avait obtenu en 2005 et 2006 des marchés avec un sous-traitant de la compagnie minière Goro Nickel, aujourd’hui filiale du géant brésilien Vale. Ces contrats représentaient environ 125 millions CFP (1 million d’euros). Or, à cette époque, Philippe Gomes, leader du parti Calédonie Ensemble et candidat aux législatives de juin prochain, était président de la Province sud, où se trouve Nouméa, et avait à ce titre accordé des autorisations administratives à l’industriel.

          Il était en outre membre du conseil d’administration de Goro Nickel, dont la Province sud est un actionnaire minoritaire.

          (source : Calédonie 1°)

          Ou encore :

          L’année 2011 est riche en rebondissements judiciaires pour Philippe Gomès. Dix jours après qu’il a été renvoyé devant le tribunal correctionnel pour le dossier Spot (lire notre édition du 21 juillet) l’ancien président du gouvernement a été entendu toute la matinée d’hier, en tant que témoin, dans le cadre d’une enquête préliminaire portant sur plusieurs affaires qui concernent le temps où il présidait la province Sud.
          Il s’agissait d’une simple audition, qui intervient après celle de plusieurs autres personnes concernées à des titres divers. Cette enquête semble avoir débuté il y a plusieurs mois à la suite de l’envoi au parquet d’un volumineux dossier.

          Faveurs. La justice cherche à savoir si, en 2008 et 2009, Philippe Gomès n’aurait pas usé de sa position de président de la province Sud pour s’attirer les faveurs d’un certain nombre d’électeurs, notamment wallisiens et futuniens en vue des élections provinciales de mai 2009. Et ce, grâce à des subventions à des associations communautaires(note de victor : vive le destion commun !!!). De la même façon, elle s’interroge sur l’effectivité et l’utilité de plusieurs dizaines d’emplois octroyés à ces associations dans le cadre du programme provincial d’insertion citoyenne (PPIC).

          Autre point qui semble intéresser la justice, le nombre d’emplois à temps partiel rattachés au cabinet de la province Sud, dont certains ont été attribués à des responsables du parti de Philippe Gomès.
          Une demi-douzaine d’asso­ciations auraient reçu des subventions avoisinant les 3, 5 millions de francs. Plusieurs autres des sommes plus modestes. Mais ce sont surtout les emplois PPIC qui posent question. Plusieurs dizaines d’entre eux auraient pu ne pas franchement correspondre à un travail effectif. Les subventions et les PPIC sur lesquels Philippe Gomès a été invité à s’expliquer représenteraient un engagement d’environ 100 millions d’argent public.

          Source : LNC

          Y’a comme des vieilles connaissances là ou pas mon floyd ??

          • Cher Victor, je crois que je vais te laisser à tes sottises…
            En effet, le nombre de mecs qui ont été entendu depuis trente ans, mis en examens et même incarcéré est une réalité qui semble t’échapper…
            Il est vrai aussi que le nombre de cadavres dans les placards des uns et des autres permet une certaine « tenue » de l’ensemble… Mais il ne faudrait pas grand chose pour que le château de carte ne s’écroule…

            Fait ce que tu veux, crois ce que tu veux… Mais ne nous fait pas croire l’incroyable… Les p’tits arrangements et la corruption à petite, moyenne et grosse échelle existe…
            Et si personne n’est encore en tôle c’est bien parce qu’elle est bien faite, c’est le principe…
            Mais osez nous faire croire qu’ils sont « blancs » comme neige, non c’est pas possible… Ha ha ha ha ha !!!

            Si tu penses que tout va bien, que « tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil » et ben tant mieux pour toi…. Mais STP, laisse nous le droit de ne pas être de ton avis.
            Et une fois de plus comparer une malheureuse affaire d’argent « PRIVE » avec des milliards d’argent publique, c’est bien la preuve de ta mauvaise fois…
            Mon sentiment c’est bien qu’en insistant de la sorte vous favorisez une certaine « popularité » de PG, les gens finissent par se demander pourquoi vous êtes toujours aussi virulent avec lui, du coup vous produisez l’effet inverse…
            Voilà tout…

            C’est comme cette histoire de petite nation dans la grande… Quand on sait que c’est JL qui en est l’auteur en 1977 dans son manifeste sur la NC… Manifeste que tu retrouves sur le site du RUMP dans l’onglet « nos valeurs »….

            Tu vois Victor, il arrive un moment ou faut cesser de dire et faire n’importe quoi…
            Enfin, c’est ce que je pense…

          • Des broutilles tou ça.

            Tu veux du lourd en voila.

            Gestom est un cabinet de défiscalistion qui a son siège sociale au ……………….Luxembourg, un paradis fiscal notoire. Tiens, c’est bizarre pour des dossiers de défisc relatifs à Nouméa et à Papeete.

            Et qui est le gérant de ce cabinet gravement mis en cause pour un détounement de fonds se chiffrant en milliards?

            Je n’en dis pas plus, on en reparlera lors du procés qui se tiendra avant la fin de l’année à Nouméa.

            Wait & see.

          • Sottises et broutilles dites vous floyd et eric ??

            Marrant ça … on parle de centaines de millions, on parle de politiques membres de conseil d’administration, on parle de condamnation à de la prison avec sursis et d’amendes et vous répondez broutilles, sottises et même encore plus risible affaire privée ???

            Et derrière le pauvre floyd nous sors ces histoires de paradis fiscaux en laissant croire que le R-UMP serait intéressé par ces dernières ?!?

            Floyd, sors nous donc tes noms, qui, quand combien ?!?

            Plutôt que de brasser de l’air, envoie du concret et pas tes fantasmes juste destinés à masquer le fait que le seul condamnés est bel et bien celui que tu soutiens.

            Eric, l’histoire de la petite nation dans la grande, c’est bien un propos tenu par Ph.Gomes non ?!? Ce même Ph.Gomes qui privait des citoyens calédoniens de leur droit de vote en refusant de le défendre et qui parlait de petite nation dans la grande. Alors effectivement, quand J.Lafleur en parlait à son époque, il évoquait la chose avec beaucoup plus de précisions que ton ami qui nous lançait cela tout en discutant dans le dos du peuple avec ses amis indépendantistes. Et puis, avec ce que ce dernier n’a pas hésité à dire sur le vieux Lafleur, comment expliques tu qu’il ose reprendre ses mots ??

            Nul n’est dupe eric, si tu nous sors aujourd’hui cela, ce n’est que pour masquer les faits qui dérangent : condamnations, non défense de gel du corps électoral, entente cachée avec le palika etc…

            En effet eric, il faut cesser de faire et dire n’importe quoi, je t’engage vivement à méditer sur tes propres conseils.

          • Victor,
            Tu nous parles de 127 millions (d’argent privé), pas de centaine »s » de millions…!!!
            Nous, on te parle de milliards (d’argent publique) qui sont captés depuis des années par une certaine caste de « privilégiés » en direct ou grâce à des hommes de paille…

            Gomes, comme d’autres quand ils étaient Président d’institutions ont continué à diriger des entreprises tout en étant élus…
            Soit tu trouves que c’est une mauvaise chose, soit tu valides…!!!
            Si tu trouves normal de poursuivre Gomes, alors tu dois trouver normal de poursuivre ses prédécesseurs chefs d’entreprises…
            Et oui, certains d’entre eux ont eu des marchés publiques…
            Je pense que tu vois de qui je veux parler !!!

            Le problème avec toi c’est que tu manques sérieusement d’honnêteté…
            En effet, ce que certains peuvent faire d’autres ne le peuvent pas…!!!

            Quand au corps électoral, c’est ta rengaine, et elle est sans doute éternelle…
            Tu sais très bien que l’affaire était plié à Paris puisque c’est notre propre camp qui nous a lâché… Une fois de plus tu mens en voulant nous faire croire que les Calédoniens avaient un quelconque mot à dire…
            Rappelle-toi donc la réaction du vieux qui a quitté le RPR….

            Pour ce qui est du rapprochement avec le Palika, il n’y avait rien de caché et il ne me semble pas qu’ils avaient mis à l’étude une constitution ou prévu de monter le drapeau du front…???

            Pour la petite Nation dans la grande une fois de plus j’ai toujours dis, et je le redis, que cela ne me parlais pas et c’est toujours le cas.
            Mais PG parle exactement de la même chose que JL, tu ne sais plus quoi dire mon pauvre ami…

            Et en quoi le fait d’avoir quitté le RPCR empêche un loyaliste de se recommander des idées de cet ancien parti ???
            Ce n’est pas la ligne de conduite du RPCR qui a été rejeté par ceux qui ont quitté ce mouvement, mais bien ce qu’était devenu le vieux…
            Mais tu le sais très bien, d’ailleurs aujourd’hui d’autres loyalistes, le RUMP entre autre, se recommandent encore des valeurs du RPCR et c’est normal…

            Bon je te laisse, tu deviens pathétique… Tu n’as plus rien à apporter, tu dis n’importe quoi et tu tentes si maladroitement de faire porter par d’autres vos propres turpitudes…
            C’est triste et navrant… Mais bon c’est ton choix, c’est ta croix…

  2. De toute façon, avec ses dinosaures et sa vision politique ringuarde et clientèliste, le Rump ne sera plus qu’un mauvais souvenir aprés les provinciales de 2014.
    Bon débarras.

    • Excellent moneo !!

      On se croirait revenu il y a deux ans avec l’argument suprême par excellence : le R-UMP ça veut dire croupion nananerreuuuuu !!

      Derrière un petit coup de drapeau commun, suivi d’un peu de squat et d’insécurité et hop … le tour est joué on a sortie la panoplie parfaite de l’argumentaire de CE.

      Vraiment une argumentation à couper le souffle !!

  3. Suite aux déclarations de RW, on peut dire aujourd’hui que pas seulement il y a eu une manipulation de certaines personnalités indépendantistes, mais aussi une instrumentalisation du drapeau FLNKS, une instrumentalisation des pauvres squatteurs et une instrumentalisation de certains élus dont RW lui même.

    Et ça c’est grave, trés grave pour les futures relations entre le Rump et les independantistes. Ces derniers considèrent à présent que les Rumpistes sont des fourbes à la langue forchue, surtout leur chef. Comment voulez vous avoir des négociations loyales sur l’avenir institutionel du pays quand certains se permettent de faire de tels abus de confiance?

    Photo ci-dessous:

    Un militant du Rump aprés avoir lu les déclarations de Wamy dans la presse.

    Et on le comprend.

  4. Dans le « deal » passé entre Frogier et les membres de la coalition, il semblerait que le Rump a bien bénéficié d’un bon coup de pouce pour virer Gomés de la présidence du Gvt, pour sauver la peau de JYO dont on se demande toujours pourquoi et puis d’autres dispositions favorisant la clientèle Rumpiste.
    De leur côté, les indépendantistes de l’alliance n’ont pas grand chose à se mettre sous la dent. Wamytan a été virer, Pidjot n’est pas Sénateur, la rehabilitation des squatts c’est finie et le drapeau FLNKS (transitoire) est en sursis. Seul LKU conserve son poste sucette au CA de la BCI, mais pour combien de temps encore?

    Donc le bilan de ce mariage/divorce de la carpe et du lapin semble bien être à sens unique en faveur du Rump et risiblement Frogier reproche aux indépendantistes de ne pas avoir fait assez d’efforts. Quel culot!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here