Chatroulette, rien ne va plus !

Véritable buzz au début de l’année, Chatroulette a aujourd’hui perdu bon nombre de ses internautes. Récit d’une belle idée mal exploitée.

Vous souvenez-vous de Chatroulette ? Mais si ! C’est ce site communautaire qui permettait à chacun de se connecter anonymement, et de dialoguer avec une personne au hasard dans le monde. Véritable buzz au début de l’année, Chatroulette, dont le nom et le concept évoque la roulette russe, est aujourd’hui boudé par les internautes. Pourquoi ? Le site a bien trop mauvaise réputation.

Une dérive voyeuriste…

Cet outil de communication, créé par un adolescent russe répondant au nom d’Andrey Ternovskiy, a très vite été apprécié… par des personnes aux envies plutôt douteuses. En effet, de nombreux internautes se sont mis à pratiquer le voyeurisme, n’hésitant pas à poser nu devant leur webcam, certains même se masturbant à la vue de tous. Et si, au départ, cela amusait, aujourd’hui, cela écœure. Problème, tout le monde, de 7 à 77 ans, peut utiliser Chatroulette. En effet, un enfant n’est pas à l’abri de se retrouver en face d’une personne nue lui proposant des jeux sexuels. Pourtant, tout a été fait pour limiter ces dérives. Ainsi, un logiciel permettant de détecter les parties génitales a été mis en place, sans grand succès. Seuls les messages d’interdiction sur la page d’accueil prévienne du danger.

…combiné à une mauvaise gestion

Le site n’a également pas su gérer son succès. Au mois d’avril, alors que Chatroulette était au sommet de la vague, Andrey Ternovskiy s’est fait approcher par de nombreux investisseurs, séduits par le concept. Ainsi, pas moins de quatre millionnaires étaient prêts à injecter de l’argent dans le site. Seulement, le jeune Russe a rejeté toutes les propositions, préférant faire tourner le site tout seul, et donc garder son concept pour lui.

La descente aux enfers

Dès lors, Chatroulette s’essouffle. Les internautes, qui avaient au départ adoré l’idée de pouvoir dialoguer au hasard avec n’importe qui dans le monde, sont peu à peu lassés. Au mois d’août, le site doit même fermer durant une semaine pour une refonte complète. Mais cela ne fera pas revenir l’audience. Aujourd’hui, le site communautaire a vu son nombre de visiteurs diminuer par quatre par rapport au mois d’avril dernier. Le manque de visibilité, la réputation graveleuse, le manque d’investisseurs, et le regard obtus de son concepteur font que Chatroulette n’a plus grand chose à voir avec le buzz de ce début d’année. La roulette a fini de tourner…

Rejoindre la conversation

1 commentaire

  1. bonjour,

    je me suis fait avoir assi, la chatroulette etant accessible par caledosphere (enfin moi j'ai vu ca par la).

    Ma curiosité s'est vite transformée en écoeurement quand u mec que je ne connaissais pas, ni d'eve , ni d'adam, s'est mis la main sur pantalon au "bon endroit" et a commencer a se caresser………

    j'aurais pu etre une gamine de 15 ans connecté chez mac do et la j'aurais pu tout lui demander….

    il m'a simplement demandé quel age j'avais , ma réponse a ete : sufisamment agée pour etre ici, et suffisament jeune pour m'en souvenir ! Et cela lui a suffit… Jamais je n'ai vu son visage, juste son appareil 3 pieces cuisine,

    c'est ecoeurant que des mecs se livrent , a poil pour un oui ou pour un non, meme pas le respect d'eux même !

    Mon grand père disait ceci a propos du ésexe facile d'accès" : a trop donner, pert de sa valeur !!! il avait raison……

    depuis je n'y jamais retourné… je pensais avoir juste un tchat…… j'ai eu du porno, tant pis pour moi !

    chris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *