Incroyable mauis vrai : dans le communiqué de presse d’une douzaine de lignes, rédigé par l’Elysée en guise d’hommage à Danièle Mitterrand, on trouve 5 grosses fautes d’orthographe, relevées par L’Express.fr :

Pour commencer, le président présente comme il se doit ses « plus profondes condoléances à ses enfants, à ses petits enfants et à l’ensemble de sa famille », en oubliant le tiret entre petits et enfants. Encore, cette faute est-elle plutôt bénigne en comparaison avec celles qui suivent…

Pour l’Elysée, Danielle Mitterrand est « une femme qui (…) poursuivi (sic) jusqu’au bout de ses forces les combats qu’elle jugeait justes. »

« Jamais, ni l’épreuve, ni la victoire ne la firent dévier du chemin qu’elle s’était tracée (sic) ».

Elle « su (sic) faire preuve d’une indépendance d’esprit, d’une volonté et d’une dignité exceptionnelle (sic) ».

Inquiétant, non ?

Si la com’ de l’Elysée a du mal avec la relecture, elle en a un peu moins avec la rapidité. Peu de temps après l’envoi du communiqué truffé de fautes aux rédactions, le site de l’Elysée remettait en ligne une version corrigée, non sans oublier encore le tiret entre « petits » et « enfants », ainsi que les virgules entre « le président François Mitterrand » (!)… :


Sur Twitter, les internautes se sont déchaînés, comme souvent quand l’Elysée se déchire…

Précédents

A noter que ce n’est pas la première fois que l’Elysée se rate de la sorte sur l’orthographe. Au mois de juin, Le Petit Journal de Canal+ l’avait épinglé sur la retranscription du discours d’inauguration de Nicolas Sarkozy lors du Salon de l’Aéronautique et de l’Espace. Là encore, 5 à 6 fautes d’orthographe et de français…

De son côté, Eric Besson, alors qu’il était au ministère de l’Identité nationale en novembre 2009, avait aussi pondu une circulaire certifiée sans bescherelle…

Sources : L’Express.fr, Elysée,lepost.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here