Une délégation de cinquante jeunes Calédoniens venus en Europe pour les journées mondiales de la jeunesse de Madrid, a souhaité connaître le village d’où sont partis les premiers évangélisateurs de leur île.

L’histoire du diocèse a commencé en 1843 lorsque, au bout de huit mois de voyage en mer, cinq missionnaires maristes apôtres de Jésus-Christ pour ces îles lointaines débarquent le 18 décembre du Bucéphale, sur la plage de Mahamate, au Nord d’Opao (devenu Nouvelle-Calédonie depuis sa prise par la France le 24 septembre 1853).

Ce sont Mgr Guillaume Douarre (*) (natif de La Forie, près d’Ambert), les pères Viard et Rougeyron, les frères Jean Taragnat et Blaise Marmoiton (originaire d’Yssac-la-Tourette).

Le 25 décembre, jour de Noël, Mgr Douarre célèbre la première messe sur l’île d’Opao. Cette date historique marque la naissance de l’église catholique sur le sol calédonien.

La paroisse Notre-Dame des Sources en Pays Riomois et la commune d’Yssac-la-Tourette se sont organisées pour accueillir les jeunes dans la joie et la bonne humeur.

Après un long vol et quelques heures de bus, ils sont arrivés à Yssac-la-Tourette pour faire connaissance avec les familles qui les hébergeront pendant leur séjour.

Ces jeunes ont anime la messe qui a ete célébrée dimanche à 18 heures en l’église Saint-Saturnin d’Yssac-la-Tourette.

(Sources : La Montagne)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here