Je vais vous donner une technique qui va vous permettre de mieux comprendre que « l’autre » n’est qu’une autre partie de vous même, un autre « soi ».

Si vous appliquez cette technique dans votre quotidien, cela va changer votre vie. Cela vous évitera bien des Jugements sur les autres (et retours de batons) tout en développant votre compassion pour les autres versions de vous même.

Actuellement votre point de conscience ou d’observation se situe dans votre tête et cette perspective vous permet de comprendre que vous avez un corps physique et un environnement autours. Vous vous identifiez (votre personnage incarné) par rapport à ce point d’observation.

Hors : « Tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ». (Thoth)
Et on vie dans une projection holographique qui se répète en fractales, du plus petit au plus grand, selon des modèles mathématiques et géométriques biens précis.

Si vous arrivez à voir plus petit, alors vous arriverez à voir plus grand

Ceci est l’astuce :

Fermez les yeux et imaginez que votre point de conscience (ce que vous appelez « vous ») rétrécit pour devenir de la taille d’une des cellules de votre corps.

Une fois que vous y êtes, baladez vous dans votre corps et regardez les autres cellules, chacune des autres cellules, est « l’autre ». Parfois ce sont des cellules qui vous ressemblent, parfois ce sont des cellules totalement différentes de « vous », et même parfois vous tombez sur des cellules malades (sombres/obscures).

 

 

 

 

 

 

 

Les cellules différentes…

Cela ne vous viendrait pas a l’esprit en tant que cellule d’un corps composé de 100 billions de cellules, de dénigrer et rejeter toutes les cellules qui ne sont pas comme vous (qui ont une autre fonction). S’il n’y avait que des cellules comme vous, rien ne fonctionnerait, il ne pourrait pas y avoir de corps physique. L’immense diversité crée l’unité du corps physique.

Tout comme cela ne vous viendrait pas à l’idée d’essayer de comprendre chacune des 100 billions de cellules de votre corps pour pouvoir être à l’aise de vivre au sein du même corps avec elles.

Les cellules malades…

Tout est vibration, tout est fréquence, et vibrations et fréquences sont LUMIÈRE (Information). La maladie est conséquence d’une perte/mauvaise circulation d’information/d’énergie.

Quand vous tombez sur une autre partie de vous même (une autre cellule de votre corps) qui est malade, vous savez que l’adn de cette cellule peut être reprogrammé pour qu’elle s’auto-guérisse. Pour cela la cellule malade à besoin d’un ré-encodage de son adn sur un modèle original en parfaite santé, hors comme la création est parfaite, chaque cellule bien que ne développant qu’une caractéristique pour accomplir sa fonction précise, dispose du code source de tout votre corps, chacune des cellule contient toute l’information (principe de l’hologramme), seule une toute petite partie s’exprime. Donc quel que soit « l’autre » en face de vous, vous avez en vous l’information originale qui peut lui permettre de se ré-encoder et ainsi guérir. Et je rappel aussi que « l’autre » a aussi en son sein (adn) toute l’information sur vous 😉

Alors votre Esprit qui est connecté à Toutes choses (pas besoin que le mental le comprenne car il n’est de toutes façons pas fait pour cela), envois de l’amour / compassion / lumière (information) à la cellule malade afin qu’elle puisse reprendre de l’énergie et de l’information pour se ré-encoder et guérir.

Si vous arrivez à visualiser ceci dans le microcosme, cela va vous permettre de faire la même chose dans l’autre sens, d’abord depuis le point de vue normal d’observation de votre incarnation, et ainsi interagir avec « les autres » en comprenant qu’ils sont aussi une autre version de vous, indépendant et pourtant unis dans la grande chaine de la création. Et aussi vous pouvez le faire dans l’infiniment grand et voir les galaxies comme « un autre vous plus grand ».

Vous pouvez remonter comme cela jusqu’aux limites de la Matrice Divine ainsi qu’à la Source (illumination/prise de conscience de l’Unité dans l’infini diversité).

C’est ce qu’on fait Bouddha, Jésus, Krishna et tous ceux qui ont ascensionnés. Ils sont passé de « Je suis en train d’observer l’autre, ce qui me parait extérieur à moi », à JE SUIS. Ce JE SUIS est un autre point d’observation, l’ultime point d’observation, celui du regard du GRAND TOUT sur l’ENSEMBLE de sa création et de ses extensions. L’Unité regardant l’infini multitude ou tout est à sa place, tout est en équilibre, et tout est parfait.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne méditation à vous tous 😉
J’attends vos commentaires avec impatience 😉

Namaste 😉

L.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here