Peut-être avez-vous entendu Brutus Gay, candidat du RUMP dans la 2ème circonscription pour les législatives, et basketteur boxeur en débat, qui a déclaré vendredi 01/06 sur RRB qu’il s’était « peut-être un peu emporté » lors du débat de la veille et que ses propos avaient dépassés sa pensée.

Rappelez-vous, il avait fait la même chose lors de son passage à Yaté pour la journée de la femme (« j’ai les problèmes des hommes plus important à régler à côté »), où le lendemain, il avait dit que ce n’était pas ce qu’il voulait dire, qu’on n’avait pas bien compris, etc.

Donc E. Gay nous dit le lendemain, qu’il ne pense pas vraiment ses paroles de la veille.

Alors je pose quelques questions à tous les calédoniens, et en particulier à ceux de la 2ème circonscription :

_ Ne pensez-vous pas, en tant qu’électeurs, que ce candidat est pour le moins ambigu ? En effet, comment avoir la certitude que ses promesses électorales (inexistantes) soient respectées ?

_ Voulez-vous d’un député, émotionnellement fragile, qui regrettera dès le lendemain ses propos de la veille devant tout l’hémicyle, donnant ainsi une bien piètre image de notre caillou ?

_ Plus inquiétant encore : confierez-vous votre avenir à ce genre de personnage ?

_ Le laisserez-vous engager les futures discussions cruciales sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie, et signer, en votre nom, un accord qu’il regrettera surement le lendemain ?

Comment croire qu’E. Gay peut avoir la stature, le mental d’acier et les compétences nécessaires pour défendre une Nouvelle-Calédonie Française, alors qu’il n’est pas capable de retenir ses ardeurs de coq batailleur, peut-être utile dans la rue, mais surement pas lors de discussions et décisions stratégiques de haute volée, lourdes de conséquences pour notre avenir ?

Rappelez-vous ce que disait le RPCR à l’époque avec Jacques Lafleur et ses lieutenants (P.Frogier en tête) concernant les négociations de l’Accord de Nouméa : « on les a bien feinté les indépendantistes, c’est nous qu’on est les meilleurs ».

Et quand on voit aujourd’hui les multiples interprétations possibles de l’ADN, les dérives volontaires, les dangers qui ont été cachés aux calédoniens (risque flagrant de perte de nationalité française et impossibilité de double nationalité au vue des articles 32-3 et 17-8 du code civil, et l’article 5 de l’ADN => Les calédoniens peuvent-ils prétendre à la double nationalité), on peut aujourd’hui très facilement mesurer où l’arrogance de ces incompétents nous a mené !

Pour en revenir à notre mouton, on peut également rappeler la déclaration d’E. Gay lors d’une conférence de la LDH-NC, fin 2011 à l’IRD, qui en dit long sur son moral et son mental « marsmallows » : « je suis fatigué d’être contre, je veux être « pour » …

Mêmes avec les plus éminents experts en astrophysique qui se sont penchés sur cette déclaration, personne n’a encore pu percer le secret de « pour » quoi E. Gay veut être ?

Du coup, on peut vraiment se poser la question du courage que ce candidat revendique : Ben oui, est-ce vraiment courageux de tenir, la veille, des propos xénophobes d’une violence inouïe (cf ci-dessus), et de les regretter dès le lendemain pour tenter de les atténuer ?

Est-ce faire preuve d’un mental d’acier lorsqu’on affirme en public « qu’on est fatigué d’être contre » ?

Ensuite vient l’analyse des promesses électorales de ce candidat. Et là, premier gros problème : quelles sont-elles ?

Car en regardant le débat de jeudi dernier, je n’ai vraiment pas souvenir qu’il en est proposé, tellement occupé à vouloir griffer, tel un gros matou en furie, le candidat de Calédonie Ensemble.

Alors forcément, j’ai cherché, un peu … Beaucoup … (non, non, non, surement pas « à la folie » ni « passionnément »).

Sur sa page Facebook, encore plus verrouillée que celle du Pentagone, où par conséquent, le débat et l’échange d’idées avec son électorat potentiel est impossible, la communication d’E. Gay est des plus simplistes : annonces de réunion, clip Koodji de propagande pour le double drapeau, la photo des joyeux lurons (Gargamel Yanno et Brutus Gay) lors du dépôt de leurs candidatures (on dirait qu’ils posent sur la photo, comme s’ils viennent de gagner un chèque cadeau suite à un jeu sms), un jeu de monopoly avec les deux drapeaux (un à la place de la carte chance et l’autre à la place de la caisse des communautés. Je vous laisse mettre dans le bon ordre) … Bref, c’est le désert de gobie pour les promesses électorales …

Alors je vais sur la page FB du RUMP, celle qui est encore plus verrouillée. Même le polit bureau chinois les envient, c’est vous dire !
N’y allez pas pour contre-argumenter. Si vous n’êtes dans le pli et la droite (et très stricte) lignée du parti, vous êtes virés illico.
C’est leur façon sympa de nous montrer leur sens du dialogue, de l’échange, et leur manière très explicite de dire que ce sont les calédoniens qui décident … Enfin surtout ceux qui sont d’accord avec leur grand chef … Tout en haut là-haut … sur Véga, là où les mecs ont des grandes oreilles …

Là, pareil, côté traces de propositions et de programme d’E. Gay, c’est comme la surface de la lune : vide et froid, un peu de poussières, mais c’est tout.

Alors je suis allé sur le site du RUMP. C’est vous dire le sacrifice (ouh pinaise, j’espère que je n’aurai pas de séquelles après) que j’ai fait pour chercher ce que proposait E. Gay, sur quoi se basait sa candidature …
Et puis, j’ai trouvé son tract (tract Gay).

J’invite les électeurs calédoniens à le lire, vraiment, pour qu’ils puissent prendre conscience sur quoi repose la candidature d’EGay : RIEN ! Du vide intersidéral ! Du vent !

Aucune proposition n’est faite !

A part du « moi je » « moi je » (ils ont oublié la fin de la phrase : « fais comme il m’a dit Frogier »).

Ah c’est sur qu’E. Gay ne risque pas qu’on lui reproche un jour ses promesses … Vu qu’il n’y en a aucune !
Son tract est des plus explicites …

Alors calédoniens, électeurs de la 2ème circonscription, repensez-y !

Voulez-vous être représentés par un coq batailleur xénophobe, qui regrette dès le lendemain ses propos ?

Réfléchissez bien et votez en votre âme et conscience ce dimanche 10 juin 2012, et dimanche prochain (le 17/06/2012) pour choisir le candidat qui VOUS représentera à l’Assemblée Nationale.

Billy_Boy – Juin 2012

10 COMMENTS

  1. Derniers infos législatives;

    Hier soir aux derniers meetings de campagne:

    – Calédonie Ensemble à Boulari dans le « fief » de Gay: entre 400-500 personnes dont Robert Paouta (du Rump) et de nombreux coutumiers Wallisiens.

    – Rump au Foyer Wallisien de Magenta dans le « fief » de Yanno: entre 60-70 personnes.

    Photo souvenirs de campagne, ci-dessous:
    – Service sécurité/incendie du Rump posant pour la photo souvenir devant la permanence du Rassemblement à Boulari.
    Ah des bon p’tits mecs.

    • Floyd il faut arrêter le kava et le cannabis, jeudi soir à Boulari c’était un meeting du RUMP où il y avait 690 personnes !!! Mais bon, question connerie et stupidité tu es un fin spécialiste…………..;

      N.B: jolie photo, mais tu aurais au moins pu en choisir une avec des pompiers Français et pas Américains!!!!

        • Tu étais donc au meeting de ton candidat repris de justice qui rêve de l’immunité parlementaire ? AH! c’est sûr, il aime la Calédonie ! 500/600 personnes c’est un chiffre d’organisateur, car selon la police c’est plutôt 200.

  2. Non mais Floyd, tu crois vraiment que les Calédoniens vont voter pour ton gourou Gomès CONDAMNÉ pour détournements de fonds publics ? Gomès ne propose rien depuis des mois à part péter le RUMP. Désolé mais vous n’avez pas de programme à part la petite nation calédonienne magouillée avec Neaoutiyne ! Le slogan d’Eric c’est « bâtir notre avenir partagé dans la France », le slogan de Gomès c’est « regardez la poussière dans l’oeil de mon voisin m’as ne regardez surtout pas la mega poutre que j’ai dans le mien ! ».
    Le RUMP construit, CE détruit et joue sur la peur et le racisme des gens. Moi je préfère tendre la main et bâtir l’avenir. Dommage que CE ne joue pas collectif…

  3. Le moment du changement est arrive, envoyons a Paris un député dans la majorité présidentielle, qui sera entendu, dont les propositions pour les Neo-calédoniens seront écoutées sinon, nous enverrons un député dont la voix sera d’autant plus inaudible qu’il sera dans une opposition minoritaire. Notre avenir a tous dépend de cette élection, meme si 2017 est à un an de l’écheance du 4eme congres, Jorda est le plus capable de nous sortir des accords indemnes, les autres ont prouvé qu’ils ne feraient que diviser le pays, ce qu’ils n’ont pas fait en 160 ans de la presence Francaise sur le Caillou, ils ne vont pas le faire la semaine prochaine, ne faites pas confiance a la droite pour rester Francais, votez pour le PS, ou nous allons dans le mur des problemes comme ils existent deja, mais auxquels s’ajouteront de nouveaux problemes liés au fait que nous ne seront pas ecoutés…
    Faites confiance au docteur Michel Jorda pour nous représenter, pour être avec nous au cœur du changement pour le redressement du Caillou, de ses finances, de son économie, de notre pouvoir d’achat, dans la justice et l’équité, et au sein de la France !

  4. IL Y AURA UN PRIX A PAYER A FAIRE -encore, et toujours…- CONFIANCE AUX VOYOUS DU CAILLOU, ET CE SERA A MON TOUR DE BIEN RIGOLER, OU PLEURER, PEUT-ETRE…

Répondre à cagou Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here