Andressa Urach, qui avait fait le buzz en s’inventant une relation avec Cristiano Ronaldo, est dans un état critique après une opération de chirurgie esthétique ratée.

La vie d’Andressa Urach est en danger après une opération de chirurgie esthétique qui a mal tourné. En début d’année, la Brésilienne, première dauphine de Miss Fesses 2012 (Miss Bumbum), s’est fait injecter de l’hydrogel et du polyméthacrylate de méthyle (PMMA) pour gonfler ses cuisses et son derrière. Mais en juillet, la jeune femme de 27 ans, qui avait défrayé la chronique en affirmant avoir une liaison avec Cristiano Ronaldo et en l’accueillant seins nus pendant la Coupe du monde, a commencé à ressentir de vives douleurs dans les jambes.

«Mon corps n’a pas absorbé l’hydrogel et cela a commencé à me faire souffrir. Et je viens de découvrir que le PMMA était resté collé à mes muscles et qu’il détruisait ses tissus. Je prends de la morphine toutes les heures et des antibiotiques pour alléger la douleur», avait alors raconté Andressa au site brésilien R7.

Malgré une nouvelle opération, l’état de santé de la jeune femme ne s’est pas amélioré, relate le «Daily Mail». Il faut dire que la dose d’hydrogel injectée dans le corps d’Andressa était deux fois plus élevée que la quantité autorisée au Brésil.

Samedi, la jeune femme a été emmenée d’urgence à l’hôpital Conceicao de Porto Alegre. Souffrant d’une grave infection à la jambe gauche, elle a subi deux drainages, samedi et lundi, qui se sont tous deux révélés infructueux. Mardi, les médecins ont annoncé qu’Andressa avait été victime d’un choc septique, une défaillance circulatoire potentiellement mortelle.

Les médias brésiliens sont confus quant au réel état de santé de la belle, relate «Express». Certains affirment que des organes de la patiente ont déjà cessé de fonctionner, d’autres croient savoir qu’elle a été amputée des deux jambes. L’hôpital, de son côté, s’est refusé à tout commentaire, se contentant d’affirmer qu’Andressa souffrait d’une «très grave infection» à son arrivée et qu’elle a été placée «en soins intensifs dans un état critique».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here