(Source corlobe.tk)
Le navire de soutien de plongée HMNZS MANAWANUI et le navire hydrographique HMNZS RESOLUTION ont appareillé ce week-end de la base navale de Devonport (Auckland) pour Nouméa.
L’équipe de plongée opérationnelle de la marine et l’équipe de déminage de la marine ont aussi embarqué et, avec ces navires, constitueront la contribution néo-zélandaise à l’exercice Lagoon Mine Exercise 09 qui se déroulera dans le lagon de Nouvelle-Calédonie du 5 au 20 novembre.
Les autres participants à l’exercice sont les Etats-Unis, la France et l’Australie.
L’objectif de l’exercice est de rechercher, localiser, identifier et détruire les engins historique situés dans le lagon néo-calédonien.
Les forces américaines avaient débarqué en Nouvelle-Calédonie en 1942, à l’entrée en guerre des Etats-Unis. L’île est devenu un poste avancé important mais oublié dans les batailles qui ont jalonné la 2è Guerre Mondiale dans le Pacifique. Située au centre de l’océan, l’île constituait une base aérienne et logistique stratégique.
Douze champs de mines défensifs avaient été mouillés autour de l’île. A la fin de la guerre, des opérations de déminage ont été menés et les mines ont été coulées.

L’analyse de la rédaction :
C’est le BAtiment de TRAnsport Léger (BATRAL) Jacques Cartier et un détachement de plongeurs-démineurs du GPD Atlantique qui représenteront la marine nationale à cet exercice.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here