deux-jumelles-partagent-le-meme-homme-et-une-passion-pour-la-chirurgie-esthetique_141457_w250Découvrez l’histoire étonnantes de Lucy et Anna, deux jumelles australiennes qui partagent tout, de leur compte Facebook à leur petit copain…

Si l’on sait inévitablement que les jumeaux ont tendance à se ressembler, tant physiquement qu’au niveau du caractère, deux jumelles australiennes ont décidé de pousser l’expérience beaucoup plus loin, sans doute même trop.

Déjà proches d’être identiques, les demoiselles de 28 ans ont ainsi tout fait pour ne devenir qu’une seule et même personne. Un but peu commun et pas forcément très sain, qui s’est tout d’abord avéré coûteux financièrement, puisque les femmes se sont d’abord faites connaître en dépensant pas moins de 150 000 euros pour se ressembler, s’offrant de nouvelles lèvres, des implants mammaires, des faux cils et même du mascara permanent.

Les deux jumelles ne partagent pas uniquement leur physique, mais aussi et surtout leur vie. Vivant toujours chez leur mère à Perth, Anna et Lucy ont confié ne jamais se séparer, travaillant toutes deux dans le même magasin ou partageant également le même compte Facebook. Des détails qui ne s’arrêtent pas là et prennent une autre ampleur lorsqu’elles expliquent partager également le même compagnon, qui ne s’est pas opposé à cet étonnant triangle amoureux.

Choquante et même illégale dans certains pays, la relation qu’entretiennent les deux sœurs avec leur homme Ben Byrne, électro-mécanicien, est en effet des plus singulières, comme elles l’ont expliqué au site PerthNow : « On sort avec un homme actuellement. Nous nous partageons », avouent-elles, « Ce n’est pas vraiment bizarre pour nous. Pour les hommes, dans leur cœur et leurs rêves, ils veulent deux petites copines. Nous avons les mêmes goûts, donc cela semble évident que nous allions partager le même garçon aussi. »

Mais qui dit partager le même homme, dit aussi partager les moments intimes d’un couple. Un fait incestueux qu’elles ne cachent pas : « Nous sommes ensemble quand nous faisons l’amour et si nous aimons le même homme, alors que ce soit ainsi. C’est toujours à deux ou rien », déclarent-elles. Les plus taquins, au-delà de constater cette relation particulière, noteront tout de même qu’elles feraient peut-être mieux de ne plus partager le même chirurgien.

article-2576278-1C20999500000578-527_634x446 article-2576278-1C209A1600000578-722_634x794 article-2576278-1C2099C600000578-28_634x506 article-2576278-1C2099D200000578-599_634x475 article-2576278-1C20953100000578-53_634x727

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here