Il y a quelques jours « M », le magazine du Monde, rapportait dans son édition de ce matin des confidences de Nicolas Sarkozy dont il ressort qu’il juge que son adversaire socialiste François Hollande est « nul » et que cela « commence à se voir ».

Le magazine a invité le journaliste Philippe Ridet, aujourd’hui correspondant du Monde à Rome après avoir notamment suivi la campagne victorieuse de Nicolas Sarkozy en 2007, à retourner quelques jours auprès du candidat qui brigue un nouveau mandat.

Estimant qu’il « n’y a jamais de off avec Sarkozy », le journaliste rapporte un entretien en tête à tête qu’il a eu avec le président-candidat le 9 mars, en marge d’un déplacement à Nice.

« Je vais gagner et je vais même te dire pourquoi », lui a dit Nicolas Sarkozy. « Il n’est pas bon et ça commence à se voir. Hollande est nul! Il est nul tu comprends? Royal, on peut dire ce qu’on veut, mais elle avait du charisme. Bien sûr tu gardes ça pour toi… ».

Philippe Ridet rapporte ensuite des propos tenus par Nicolas Sarkozy dans un avion qui les ramenait sur Paris.

« Cette campagne est un bateau sans quille. Elle part en tous sens. Mais vous, les observateurs, vous appartenez à un autre siècle. Une fois encore, vous allez vous trompez », a dit le président-candidat, toujours donné largement battu dans les sondages de deuxième tour par François Hollande.

Nicolas Sarkozy a catégoriquement démenti aujourd’hui, en marge d’une visite dans le Loir-et-Cher, avoir jugé que son rival socialiste François Hollande était « nul », ainsi que l’a rapporté « M », le magazine du Monde, dans son édition de samedi.

« Je n’ai jamais dit ça », a assuré Sarkozy, sans autre détail, en réponse à une question posée par la presse à l’issue de sa visite dans la centrale nucléaire EDF de Saint-Laurent-des-Eaux.

Dans le dernier numéro du magazine du Monde, le journaliste Philippe Ridet affirme que le chef de l’Etat lui avait confié, en marge d’un déplacement de campagne à Nice le 9 mars dernier, qu’il jugeait « nul » le candidat du PS.

« Je vais gagner et je vais même te dire pourquoi », lui a dit Nicolas Sarkozy. « Il n’est pas bon et ça commence à se voir. Hollande est nul! Il est nul tu comprends? Royal, on peut dire ce qu’on veut, mais elle avait du charisme. Bien sûr tu gardes ça pour toi… » « Ca se rapporte toujours à celui qui l’emploie (…), ça en dit long sur son auteur », a réagi François Hollande samedi lors d’un déplacement en Corse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here