voila une nouvelle de la metropole qui risque de faire grincer des dents !!! Voila encore une « reflexion » de Taxation qui va « blouser » les petits et ne rien changer a la vie des tres gros !!!
Le gouvernement réfléchit à taxer les plus-values sur les résidences principales
Cela représenterait une manne financière importante…

Les plus-values réalisées lors de la vente d’une résidence principale sont pour l’instant exonérées d’impôts. Mais peut-être plus pour très longtemps.

Dans le cadre de sa réforme de la fiscalité du patrimoine, le gouvernement réfléchit à revenir sur cette exonération. Avec le risque de susciter une levée de bouclier de la part des 57% de Français propriétaires.
Comment Nicolas Sarokzy veut-il réformer la fiscalité du patrimoine?

Face aux critiques sur le bouclier fiscal, Nicolas Sarkozy a décidé de revoir la fiscalité du patrimoine.

L’idée serait de supprimer le dispositif controversé et l’ISF pour les remplacer par un nouvel impôt. Ce dernier doit surtout peser sur les revenus générés par le patrimoine (dividendes, intérêts, plus-values) et non sur la détention de patrimoine en elle-même.

Pour quelles raisons s’attaquer aux plus-values immobilières sur les résidences principales?

Dans l’esprit de la réforme, taxer les plus-values réalisées lors de la vente d’une résidence principale serait donc logique. Mais l’intérêt pour le gouvernement est avant tout financier.

La réforme ne doit pas coûter le moindre centime d’euros à l’Etat. Entre les recettes de l’ISF (3,2 milliards d’euros) et le coût du bouclier fiscal (679 millions d’euros), le gouvernement doit donc trouver plus de 2,5 milliards d’euros.

Une taxe sur les plus-values représenterait une manne financière non négligeable au vue de l’envolée des prix immobiliers ces dernières années, notamment en Ile-de-France. Mais elle pourrait surtout toucher les 57% de Français propriétaires contre moins de 2% des contribuables pour l’ISF.

Pourquoi cette idée est-elle critiquée?

Pour Jean Perrin, cette décision serait cependant «une erreur dramatique qui paupériserait les propriétaires et dissuaderait les locataires de le devenir», précise-t-il à 20minutes.fr.

Car «à moins d’aller au cimetière, en maison de retraites ou sous les cocotiers, la vente de votre résidence principale vous sert à en acheter une autre! La plus-value constitue alors souvent près deux des tiers de votre financement. Les taxer revient donc à réduire le pouvoir d’achat des propriétaires», explique-t-il.

Conséquence directe selon lui: la différence entre le prix d’achat et de vente sera telle que plus personne ne voudra vendre sa résidence principale. Le marché immobilier pourrait donc se figer et les prix augmenter.

Le syndicat national unifié des impôts (SNUI) -SUD Trésor Solidaires critique quant à lui une réforme injuste fiscalement. «Si le gouvernement taxe l’ensemble des revenus générés par le patrimoine, davantage de Français seront imposés. Ceux qui étaient soumis jusqu’ici à l’ISF paieront donc mécaniquement moins d’impôts», analyse pour 20minutes.fr son secrétaire national, Vincent Drezet.

Demain, donc, des personnes  agees par exemple , pour ne parler que d’elle ,ne pourront pas profiter de la plus value de leur vente pour être mieux accompagné dans des institutions specialisees . Par contre, les riches qui ne paieront plus l’ISF, auront encore beaucoup d’argents pour avoir une retraite à domicile! En gros c’est ca …
Merci Mrs Bolloré, Dassault, Pinault, Lagardère, Bouygues, Betancourt..

Quand votre escalier vous brûlera les jambes percluses de rhumatismes, ou que vous serez trop loin des soins médicalisés, il vous faudra vendre pour acheter plus petit. Et là, paf, la taxation ne vous ratera pas. Enfin, disons que ce sont vos enfants qui n’auront pas autant que vous auriez souhaité leur donner… L’Etat gagne toujours.

1 COMMENT

  1. sarko et sa clique sont dignes de participer a l’emmission « les 3 princes ».jamais vu une bande de nazes pareilles.Qu’ils en profitent,2012 n’est plus tres loin.J’espere qu’on va les taxer pour leurs mensonges et conneries qui ont emaille’ sa presidence.
    Bon,maintenant,quand on a vide’ les caisses,il faut trouver un moyen pour les renflouer.Et prendre a’ qui?de preference a’ ceux qui ont encore un tout petit quelque chose a’ perdre.C’est plus facile.Et de toutes facons ces derniers ne voteront plus pour lui,alors il s’en fout.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here