Envie, interrogation, difficulté. L’économie du don est bonne pour la santé ?

Né à Besançon, en Franche-Comté, Benjamin Lesage part pour les Pays-Bas à 21 ans pour étudier et s’ouvrir au monde. Trois ans plus tard, en compagnie de deux amis, il initie un voyage écologique sans le sou, en auto-stop et en bateau-stop qui l’emmène des Pays-Bas jusqu’au Mexique. Pendant ce voyage, il découvre une toute autre économie basée sur l’entraide, le partage et dénuée d’échanges monétaires.

Fort de cette expérience, il continue son parcours initiatique au Mexique, aux Etats-Unis et ensuite en Europe en promouvant ce qu’il appelle l’économie du don partout où il va.

Depuis son retour en France, après la publication d’un livre (Sans un sou en poche, ed. ARTHAUD), il se regroupe avec d’autres pour créer un projet d’éco-lieu végane basé sur l’économie du don : Eotopia

Commentaire sur la vidéo…

Le capitaine lui dit : “tu ne voyages pas gratuitement, tu voyages avec l’argent des autres”.

Alors je demande au capitaine…

– Les “autres”, n’ont ils pas tout reçu tous ces dons de Dieu ?

– Le véhicule physique qui a permit “aux autres” d’œuvrer sur terre n’a-t-il pas été fournit gracieusement par Gaia ?

– Qui ose dire qu’il possède quelque chose de lui-même sans que ceci lui ait été donné ?

Même le soleil qui donne sans compter ses rayons n’a pas autant d’arrogance.

Qui fabrique le miel que tu manges ?

Carrefour ?
ou les fleurs et les abeilles, et donc le soleil la pluie, la terre, le vent, l’Amour… La Vie.

S’emparer d’une chose qui est le fruit de La Vie (l’énergie d’échange humain “argent” en fait partie), se l’accaparer en décrétant que cela est sa propriété et qu’ainsi on peut décider de le donner ou non, est il réellement crédible à tes yeux ?

Est-ce que l’exemple courageux de nos frères qui ont fait cette expérience, ne représente pas une plus grande valeur à tes yeux que les quelques billets de papiers qui ont servit à les faire voyager ?

Qui respecte plus le vivant ? Celui qui se nourrit des surplus non consommés et laisse une très faible empreinte de son passage sur Terre ? Ou celui qui consomme dans les supermarchés avec l’énergie d’échange humain que Le Ciel a bien voulu lui accorder ?

Bizarre que ce capitaine ose lui donner des leçons…

Heureusement qu’il y a des freres et soeurs qui testent les nouvelles (anciennes et éternelles) solutions basées sur le don et la gratuité. Cela reste encore marginal. Je salue cela. Je sponsorise cela.

En tout les cas, il semblerait que dans ce film, l’humanité passera par une zone tampon entre l’ancien et le nouveau monde au niveau des échanges énergétiques inter-humains (car le reste du vivant a toujours été basé sur le don) et que cela se fera avec la Cryptomonnaie. Cela durera un certain temps, après tout reprendra la voie du cœur qui est l’énergie du point zéro : l’Amour et la Lumière.

Namaste

L.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here