À l’occasion du lancement de la session 2011 du concours de photo National Geographic Traveler, le site du National Geographic expose les 10 clichés gagnants de l’an dernier.

La 23e édition du concours de photographie National Geographic Traveler est ouverte entre le 5 avril et le 11 juillet 2011. Cette compétition invite les photographes de tous horizons à partager des clichés venant du monde entier. Kenya, Louisiane, Croatie, ou encore Inde, sont autant de destinations qui ont été explorées par les gagnants du concours en 2010. Ainsi, à l’occasion du lancement de la session 2011, le site expose les clichés qui ont séduit le jury et les internautes l’an dernier.

« J’ai été captivé »

Le second prix, « Connection », montre une petite fille kényane adossée à sa hutte dans le village de Samburu. Robin Moore, l’auteur du cliché, raconte sur le site de National Geographic : « Il y avait une demi-douzaine de huttes en bouts de bois et en terre. J’ai été captivé par le langage corporel de la fillette. » L’enfant n’a pas cillé lorsque le photographe a levé son appareil pour prendre la photographie.  « Cette image capture ce moment de curiosité mutuelle entre moi, un étranger, et ce monde si différent du mien », conclut-il.

Le premier prix, « Temples of Kathmandu », propose une vue en noir et blanc d’un temple au Népal. Le photographe, Larry Louie, explique : « La plupart des touristes étrangers évitent Kanthmandu car on leur dit que c’est une ville chaotique qui tombe en pièces. Cette photo montre qu’il y a toujours une beauté ancienne là-bas, même dans les quartiers délabrés ». Il a été attiré par les oiseaux s’envolant à travers la brume ensoleillée, car « la scène contrastait énormément avec son cadre. »

« Cette photo m’a ramenée instantanément à ce moment précis »

Enfin, le grand prix a été attribué à « Mist-ified », de Brittany Brothers, qui s’est prise en photo elle-même sous les chutes d’Iguazú, à la frontière entre le Brésil et l’Argentine. « J’ai pris cette photo (…) après avoir été complètement trempée – même ce poncho ne pouvait pas empêcher l’eau de s’infiltrer », raconte-t-elle. Quand elle est revenue à l’hôtel, elle a branché son appareil pour visionner ses clichés. « Cette photo m’a ramenée instantanément à ce moment précis. »

Les photographes rivalisent de créativité, et la compétition est rude : près de 3 700 artistes ont envoyé plus de 11 000 clichés l’an dernier. Mais les voyages à la clé sont là pour motiver les troupes !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here