Plusieurs articles sont parus aujourd’hui sur l’effondrement actuel de la France, et il est difficile de nier que malheureusement, l’écran de fumée devient de plus en plus difficile à maintenir. Dans un premier temps, le rappel de la situation est inévitable, dont celle sur la bulle immobilière qui va éclater, mais pas que:
Sur BFMtv, il a été expliqué que le déficit n’est pas de 4% mais de 32%, et que de ce fait, le gouvernement a sorti un mensonge de plus au sujet des impôts. Le nombre d’impôts et de taxes va quand à lui augmenter, encore et encore, car il faut bien que quelqu’un paye, et cela sera inévitablement la population qui le fera…

La braderie continue, après l’aéroport de Toulouse, c’est celui de Lyon qui va être vendu. La France va finir comme la Grèce, le doute n’est pas trop possible de ce côté-là…

Souvenez-vous des coupes budgétaires au niveau des universités, les enseignants ne sachant pas s’ils allaient être payés en décembre. Il y a du neuf dans le domaine, les universitaires ont décidé de dénoncer l’état des universités françaises qui, faute du budget, tombent complètement en décrépitude via un compte Tumblr. Et il n’y a pas à dire, c’est édifiant!

À la limite, il y aurait « peut-être » une bonne nouvelle, le gouvernement ne vendrait finalement pas la FDJ pour l’instant. Pour l’instant…

Mais le plus tragique de tout se trouve au niveau du chômage dans le pays. Malgré toutes les techniques utilisées pour faire baisser les statistiques en France, dont les radiations abusives autant qu’intensives du Pôle-Emploi, il est difficile pour le gouvernement de cacher le fait que le chômage atteint un niveau tragique:

L’économie française renoue avec des destructions d’emplois record. 55.200 postes (0,3% des effectifs) ont disparu au troisième trimestre selon l’Insee, un niveau jamais vu depuis le 2e trimestre 2009. La France était alors encore en récession…

Quant à la population active salariée, à 15,825 millions, elle est ainsi retombée à son niveau de… 2004! Article complet sur Le Figaro

Mais ce ne sont là que des chiffres officiels, ce que les médias ne relaient pas ouvertement et de manière transcendante, Pierre Jovanovic le fait en listant les licenciements, un travail colossal qui montre l’ampleur de la catastrophe. Chaque semaine, sur son blog, il publie les derniers plans sociaux, et voici la dernière liste dressée, un reflet indiscutable de notre réalité. Bien sur la liste ne se limite pas uniquement à la France mais à monde dans son ensemble, preuve que le problème est planétaire et pas uniquement national:

Sources: les moutons enrages

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here