7768946000_stephen-colbert-s-est-moque-de-francois-hollande-a-la-tele-americaine-mercredi-16-janvier-2014Lors du dîner officiel aux Etats-Unis, François Hollande était aux côtés d’un présentateur, connu pour être l’un des plus virulents à son égard. De plus, la plupart des personnalités invitées n’ont pas franchement rendu honneur à un dîner en hommage à la France.

Mais une chose est sûre, Michelle Obama a dû bien s’amuser. Non pas tant grâce à son voisin de droite, François Hollande, mais plutôt grâce àce fameux voisin de gauche, Stephen Colbert, un célèbre humoriste qui anime un show tous les soirs à la télé. Il y incarne un présentateur dogmatique dans une parodie des émissions de la chaîne de droite Fox News.

Récemment, dans un sketch très drôle, il a pris comme tête de Turc… François Hollande, qu’il comparait à la fois au bossu de Notre-Dame pour son air grimaçant sur les photos et à un chef de meute de chiens pour ses nombreuses conquêtes féminines. « Je pensais que l’on ne pouvait pas battre Silvio Berlusconi et ses soirées bunga-bunga, mais Hollande a réalisé l’impossible, il a ajouté un troisième bunga », a-t-il plaisanté avant de résumer l’affaire pour le public américain – « La première dame de France est la dernière personne avec qui le président couche » -, puis d’essayer de transposer la situation outre-Atlantique : « Si l’on y réfléchit, en 1998, notre première dame aurait été Monica Lewinsky. »

La Maison-Blanche a-t-elle décidé d’inviter l’humoriste parce que son nom a une consonance française – même s’il est irlandais d’origine – ou est-ce parce que Michelle a craint que Hollande ne soit qu’un éteignoir et ne l’ennuie à mourir pendant tout le repas ? À moins qu’elle ne se soit dit qu’en les asseyant l’un près de l’autre cela fournirait matière à Colbert pour un nouveau sketch sur le président ? Quoi qu’il en soit, on aurait donné cher pour entendre la conversation entre les deux hommes. C’est en tout cas un quasi faux pas diplomatique du protocole américain (les Français, apparemment, n’étaient pas au courant), car François Hollande, malgré tout le charme gaulois ( sic… sic ), n’aura sans doute pas eu beaucoup de chances, qui plus est en anglais, de rivaliser avec Colbert pour capter l’attention de Michelle.

Si le dîner d’hier était en l’honneur de la France, il y avait peu de Français, à peine un peu plus d’une trentaine en comptant les ministres et les journalistes, sur les quelque 350 participants. Il n’y avait pas non plus beaucoup de francophones. La plupart des convives n’avaient pas non plus beaucoup de liens avec la France. À part avec la bonne chair. Quand le sénateur Charles Schumer a exposé ce qu’il préférait en France, il a dit « la nourriture », se disant amateur de steak frites et de pain. La femme du maire de Baltimore, elle, a raconté qu’elle aimait « le Chambord », une liqueur à la framboise. Et rares sont ceux qui ont voulu commenter les démêlés sentimentaux du président Hollande, à part Ben Jealous, le président de la NAACP, l’organisation de défense des Noirs : « Je pense que les Français sont de loin plus cool que nous… et certainement ils ont de bien meilleurs ragots. »

A croire que la « French Touch » a du mal à traverser l’Atlantique quand il ne s’agit pas de Daft Punk ou David Guetta.

Pour les anglophones regardait la video ci dessous , a savourer !!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here