“Un soir de 2005, tous mes repères s’effondrent, ne laissant aucune branche à laquelle se rattraper : plus d’identité, plus d’histoire, plus d’appartenance, plus de corps… Je suis bouleversé par la plus parfaite des évidences ; La réponse est vivante, silencieuse, intime, éblouissante et libératrice :
JE SUIS… le Cœur éternellement vivant de la spiritualité, et ce depuis toujours !”

Frédéric Samnidhi revient sur cette expérience et donne sa vision de l’Eveil.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here