Son combat pour la défense de ses terres l’amène à s’adresser à nous et, plus particulièrement, à deux de nos banques. Une vidéo puissante.

Dans l’époque mondialisée qui est la nôtre, même à des milliers de kilomètres de distance, l’enrichissement des uns peut causer la perte des autres. La future construction de nouveaux pipelines en Amérique du nord en est la plus parfaite et la plus terrible démonstration : investies dans le projet, deux banques françaises sont désormais dans la ligne de mire des Indiens concernés. Du coup, un chef local a décidé de nous adresser ce message à nous, les Français…

Cet Indien, c’est Juan Mancias, chef de la tribu Esto’k Gna. Voilà maintenant des années qu’il se bat contre l’industrie pétrolière. Alors, quand il a appris que des banques françaises soutenaient ses ennemis, il a décidé d’enregistrer cette vidéo et de l’adresser à notre pays. Regardez… Ça ne peut pas et ça ne doit pas nous laisser indifférents…

« Quand j’ai découvert que BNP Paribas et Société Générale étaient impliqués dans ces projets, j’ai pensé à appeler les Français à nous rejoindre pour leur demander d’être solidaires et de résister ensemble aux gaz de schiste. Ce n’est pas seulement une question de climat et d’environnement, c’est une question d’humanité. »

« Les banques doivent respecter les droits fondamentaux des Esto’k Gna au Texas. Elles doivent respecter les citoyens du Texas. Elles doivent respecter les populations, l’humanité, nos ancêtres et les générations futures. »

Si l’exploitation du gaz de schiste est interdite en France, c’est qu’il existe de bonnes raisons. Alors, pourquoi faire ailleurs ce qu’on évite de faire ici ?

Un message à soutenir. Par solidarité.

Pour en savoir plus, la campagne « Pour ne pas tomber dans le piège à comptes », lancée par Les Amis de la Terre.

Source : http://positivr.fr/chef-indien-gaz-schiste-message-banques-francaises/?mc_cid=36352a4442&mc_eid=31e1ab3a87

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here