L’ancien ministre et ami du criminel Sarkozy, accusé de viol et d’agression sexuelle et renvoyé en cour d’assises, a pourtant été investi par Les Républicains pour les législatives de 2017.

Moi je dis ça, je dis rien…

Namasté

Laurent

elections-partis-proces-agression-1-660x440revolution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *