En ce 24 novembre 2018, le génie de la Colère des Français, comme les malheurs de la boîte de Pandore, est finalement (et totalement) sorti de la boîte, et le gouvernement ne peut plus la cacher. Au passage, Emmanuel Macron qui se flattait d’avoir volé les élections vient d’être désigné par le peuple français comme le grand voleur du peuple. En effet, il a cédé aux exigences de Bruxelles, et la retenue à la source commencera avec le bulletin de paie du 30 janvier 2019 qui seront amputés.

Et là…. attention !!!

Le sentiment d’appauvrissement sera GLOBAL, pire que le passage à l’Euro qui a déjà été la plus grande arnaque faite au peuple depuis deux siècles.

En d’autres termes, les Français seront chauffés à blanc, car Macron et son équipe de technofous ont juste oublié toutes les hausses classiques qui entrent en vigueur le 1er janvier. En vrac, et je vais en oublier, assurance voiture, électricité, gaz, péages, prix à la consommation, légumes, timbre standard, loyers, etc., etc.

Mélangez, secouez le tout et servez dans un gigantesque cocktail Molotov bien chaud. A ce moment, je pense en effet que TOUTE la France va descendre dans la rue, et pas que “les classes laborieuses” puisque Macron le banquier les désigne sous ce vocable datant du XIXe siècle.

(faut oser quand même Emmanuel !!!).

Bientôt, au lieu de parler de “salaires” Macron nous parlera de “gages”, comme pour les domestiques du XVIIIe siècle, histoire de coller aux ” classes laborieuses”.

Constat: les Français laborieux sont bien devenus ses (ainsi que ceux de Bruxlles) domestiques, à qui il va jeter de temps à autres des cuisses de poulet entamées,

En clair, le mois de février 2019 risque d’être explosif, d’autant que là, les manifestants seront amplifiés par les vacances scolaires ( ZoneB le 9 février 2019, ZoneA le 16, Zone C le 23).

Et, et, et… cerise sur le gâteau de la contestation, la fiche de paie de février est -pour beaucoup- la plus basse de l’année.

Soit les Français se révoltent effectivement en 2019, soit ils deviendront des esclaves de Bruxelles et de Berlin, exactement comme les Grecs, qui, je le rappelle, se sont révoltés par le vote, mais ont été trahis le lendemain par Tsiparas. Cela les a dégoûtés à jamais de la politique.

La France suivera-t-elle le même chemin ?

Regardez bien ces injustices qui s’ajoutent à la pauvreté: De notre lecteur Mr Granadel et d’autres lecteurs: “A Angoulême, aujourd’hui, au rond-point du Carrefour de Soyaux, 200 gilets jaunes, 200 motards, des tracteurs, des poids-lourds, quasiment toutes les voitures des particuliers, tout cela en klaxonnant et en nous saluant !!! Les personnes présentent samedi dernier disaient qu’il y avait plus de monde aujourd’hui. Imaginez : ce lieu est un tout petit lieu sur Angouleme. Si 200 personnes sur ce lieu, imaginez sur l’ensemble du territoire !!! Et toutes les personnes sont DETERMINEES, personne ne lâchera !!!

Un Gilet Jaune de 32 ans papa de deux enfants, a été condamné à 4 mois de prison ferme et en même temps les deux jeunes de 16 et 17 ans qui ont agressé un policier à coups de barre de fer ont été libérés, tandis qu’un migrant qui avait violé une femme a été.. libéré. Ajoutez le fait que le voyou qui a foncé délibérément dans la foules des gilets jaunes, samedi 17 à Tarascon n’a pas été incarcéré: Il est assigné à résidence avec pause d’un bracelet. Il faut condamner les Français blancs et laisser en liberté tous les autres, c’est semble-t-il le nouveau mot d’ordre des magistrats de gauche. ”

Pierre Jovanovich

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here