Le glyphosate de Monsanto a été classé comme « cancérogène probable » en mars 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ).

L’Union européenne piétine à nouveau sur le dossier du glyphosate. Les représentants des 28 Etats membres de l’UE n’ont pas réussi à s’accorder, jeudi 9 novembre, sur un renouvellement de la licence du glyphosate pour cinq ans, que proposait la Commission européenne. La ministre de l’Environnement luxembourgeoise ainsi que le ministre de l’Agriculture belge l’ont indiqué sur Twitter.

Pour être validée, la proposition de l’exécutif européen devait recueillir le soutien de 16 des 28 Etats membres, représentant au moins 65% de la population de l’UE. Seuls 14 pays se sont prononcés en faveur de la proposition. La France, poids lourd démographique de l’Union europénne, avait déjà annoncé sa volonté de voter contre.

Un nouveau vote en novembre

La licence du glyphosate expire le 15 décembre 2017. « Prenant en compte ses obligations légales (…), la Commission européenne va maintenant soumettre la proposition à un comité d’appel, fin novembre », a indiqué l’exécutif européen dans un communiqué.

Herbicide le plus fréquemment utilisé dans le monde et au sein de l’UE selon la Commission, le glyphosate a été classé comme « cancérogène probable » en mars 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), agence dépendant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Source : http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/pesticides/glyphosate/glyphosate-faute-d-accord-l-union-europeenne-reporte-a-nouveau-sa-decision-sur-l-avenir-du-pesticide-le-plus-utilise-dans-le-monde_2459428.html#xtor=EPR-51-[glyphosate-faute-d-accord-l-union-europeenne-reporte-a-nouveau-sa-decision-sur-l-avenir-du-pesticide-le-plus-utilise-dans-le-monde_2459428]-20171109-[bouton]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here