Tous les témoignages concordent. L’insécurité s’aggrave à Nouméa et la police municipale démontre chaque jour qui passe son inefficacité. Pourquoi une telle faillite ?
Parce que certains agents sont plus occupés à obtenir le départ de leur directeur que de patrouiller dans la ville pour protéger les citoyens. Pour cela ils pratiquent une sorte de grève perlée, refusent d’aller là ou on leur demande de se rendre, regardent à droite quand il se passe quelque chose à gauche. Ils redoutent une réforme du service qui les obligera à être davantage présents dans les quartiers. Nostalgie de l’ère  » cow-boys » ou ils étaient les rois de la ville et faisaient ce qu’ils voulaient sans rendre de compte à personne. C’est une sorte de sabotage d’une réforme absolument indispensable et que le maire diffère depuis une dizaine d’années.
Si les nouméens veulent retrouver la sécurité, ils doivent exiger la dissolution de cette police-cocotiers et la création d’une vraie police municipale, professionnelle, efficace, disciplinée. Il y a urgence !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here