incroyable la majorité des français ne fait pas confiance à Hollande

lire
http://www.atlantico.fr/decryptage/majorite-francais-confiance-francois-hollande-chomage-deficit-public-pouvoir-achat-mediaprism-353234.html

c’est hallucinant faut fermer les bistrots les jours d’élection

Pas d’état de grâce : 23% seulement des Français pensent que l’élection de François Hollande va changer leur vie en bien (contre 32% en mal)

Sondage exclusif Atlantico/ Mediaprism. Une enquête qui dresse le premier tableau de bord de la cote de confiance envers François Hollande sur 9 grands enjeux. Sur la plupart d’entre eux, la confiance est, dès ce lendemain d’élection, soit neutre soit réservée.

Cette première enquête, à chaud après l’élection, dresse le point 0 du premier tableau de bord Mediaprism/Atlantico de la cote de confiance envers François Hollande. Ce nouveau rendez-vous s’établira sur un rythme régulier, s’enrichira, et comportera à la fois des indicateurs barométriques et des questions d’actualité.

Sur 9 grands enjeux testés, la confiance est dès ce lendemain d’élection au mieux neutre, souvent réservée.
Une victoire … sans attente de miracles : seul un quart des Français pensent que cette élection va améliorer leur vie quotidienne.

Il semble que les électeurs soient plutôt inquiets que convaincus.

Dans le sens de cet accueil immédiatement critique ou du moins ni chaleureux ni béat: 55% des Français pensent que cette élection va changer leur vie quotidienne, mais seulement 23% l’anticipent de façon positive et 32% de façon négative, soit un solde négatif de 9 points.

Même les électeurs de François Hollande ne sont « que » 51% » à être convaincus que cette élection va changer leur vie quotidienne en bien. Sans doute là aussi, un nouveau défi à relever pour le nouveau Président.

Question : Pensez-vous que cette élection présidentielle va dans les mois à venir et les années qui viennent changer votre vie quotidienne ?

Pas d’état de grâce : d’emblée une majorité de Français ne fait pas confiance à François Hollande sur le chômage, le déficit public et le pouvoir d’achat

Au terme d’une campagne qui a tenté de répondre aux inquiétudes des Français, qui a insisté sur la gravité de la situation économique et sur l’urgence à y répondre, le nouveau Président élu ne bénéficiera pas d’état de grâce. Crise oblige, les réponses ne peuvent attendre, et les Français restent sur le fond sceptiques quant au pouvoir politique à peser sur la conjoncture. Une élection qui a générée enthousiasme et mobilisation face au clivage des personnalités, des styles et des convictions, mais des Français qui semblent désabusés quant à la capacité du nouveau Président à faire bouger les lignes.

François Hollande recueille tout juste la confiance d’un Français sur deux ou un peu plus sur 3 dimensions, la première d’entre elles étant une valeur qu’il a beaucoup défendue tout au long de sa campagne et lors du débat de l’entre deux-tours : « être un président éthique et non-partisan » (52% des Français lui accordent leur confiance sur ce point), « donner une bonne image de la France » (51%), et « défendre les intérêts de la France dans le monde » (50%).

Pour les autres dimensions, le nouveau Président élu est d’emblée invité à faire ses preuves, il n’est pas crédité de confiance dès son entrée en fonction:

51% des Français ne lui font pas confiance sur l’idée qu’il appliquera les mesures annoncées lors de la campagne. Même si, comme son prédécesseur, il l’a martelé pendant la campagne, l’opinion publique est sceptique et fait la part des choses entre campagne et mandat.

56% ne lui accordent pas leur confiance non plus sur sa capacité à prendre des décisions qui s’imposent même si elles sont impopulaires, une faiblesse largement répétée par le président sortant lors de la campagne et dont les Français semblent convaincus malgré le mandat confié.

Sur 3 enjeux structurels et qui touchent au quotidien des Français, ils sont 60% ou plus à ne pas lui faire confiance:

Réduire le chômage : 60% ne lui font pas confiance ;
Améliorer le pouvoir d’achat : 60% ne lui font pas confiance
Réduire le déficit public : 62% ne lui font pas confiance

Finalement, comme une synthèse, 59% des Français ne font pas confiance au lendemain de son élection à François Hollande pour redresser la France.

Rejoindre la conversation

  1. la grenouille verte

8 commentaires

  1. De la demago cet article, du journalisme a cent sous ! ATTENDEZ qu’il soit en place a l’Elysee, qu’il ait pris ses fonctions, pov’ cons que vous etes…

    1. Grenouille la science a parlé. »Bande de cons « elle écrit,elle.Mais tu n’as pas remarqué que tu es à peu près ce que l’humanité a fabriqué de plus nase depuis sa création,la crapaude?Même les dinosaures avient un cerveau plus dévelloppé que toi.Alors,une fois pour toute,la ferme.Tu n’as pas le niveau.

  2. Ce sont d’abord ses copains socialos qui n’ont pas confiance dans François Hollande!

    Laurent Fabius à Sud Ouest le 18 avril 2011 : « Franchement, vous imaginez Hollande Président de la République? On rêve! »

    Ségolène Royal au Figaro le 8 septembre 2011 : « Le point faible de François Hollande, c’est l’inaction. Est-ce que les français peuvent citer une seule chose qu’il aurait réalisée en 30 ans de vie politique? »

    Martine Aubry au Nouvel Observateur le 23 juin 2011, en parlant de François Hollade : « Il n’est pas fiable ». Et elle rajoutait le 30 juin 2011 : « Il n’a aucune épine dorsale, il manque de caractère. »

    Bernad Tapie : « Vous voulez Hollande? Vous aurez la Grèce! »

    http://www.youtube.com/watch?v=Ee_uzjQDAbY&feature=related

    Si les siens ne lui font même pas confiance, comment voulez vous que le français moyen ait confiance!

  3. Ce que le Parti socialiste pense vraiment de françois Hollande http://www.youtube.com/watch?v=Wnq4C3U5lDY&feature=related

    Martine Aubry au JDD du 30 avril 2011 : « Arrêtez de dire qu’il travaille. Français n’a jamais travaillé, il ne fout rien. »

    Ségolène Royal à Libération le 14 juin 2011 : « Celui qui ne fait rien est souvent plus populaire. »

    Arnaud Montebourg à Canal + le 8 juin 2010 : « Hollande, c’est le principal défaut du Parti Socialiste! »

  4. C’est plutôt rassurant. Cela veut dire que les français « gobent » de moins en moins les promesses des politiques, et qu’ils attendent de juger aux actes. Tout le monde devrait en faire autant…

  5. Alors pourquoi ils ont voté pour lui ?

    voter Hollande, c’était juste un vote contre Sarkozy ? ( qui tenait à peu près la barre )

    C’est donc l’élection la plus stupide de l’histoire de France ?

    « une tâche indélébile », comme disait la tâche du même nom…

  6. C’est au moins l’élection la plus bizarre de l’histoire de France.
    Nicolas Sarkozy, pour qui j’ai fait des démonstrations spectaculaires, comme en Nouvelle-Calédonie à l’époque de Gomès et qui ont refusé tous 2 de s’informer et de tendre la main au peuple ont connu tous 2 leur chute de Babylone.

    Mes nombreux courriers à l’élysée avec copies aux élus calédoniens qui prétendaient soutenir Sarkozy mais qui n’ont pas bougé le petit doigt pour l’aider, affirmaient que Sarkozy ne pourrait pas remonter dans les sondages sans s’ informer de mon action en faveur de la population.
    Cela a fait rire sur les forums calédoniens et cela a peut-être fait rire l’élysée.

    N’empêche que Sarkozy le battant, le volontaire, le fonceur pourvu d’une énergie débordante n’a rien pu faire contre Hollande, le mou, le nul, l’inexpérimenté, celui a qui Mitterand et Jospin n’ont pas confié de ministères…

    C’est étonnant et cela peut passer pour une nouvelle coïncidence…comme la mortalité routière qui s’améliore nettement pendant mes actions…comme la crise économique mondiale qui s’améliore nettement pendant mes actions…etc…

    Cela démontre ce que les élus calédoniens refusent à la population, à la France et au monde.
    Leur seul intérêt dans leur petite politique minable et sans envergure est de presser le jus de la Calédonie à leur profit et pour cela, ils démontrent depuis des années qu’ils n’hésitent pas à patauger dans le sang de la population à qui ils refusent la seule action qui sauve des vies.

    Ne comptez pas sur les médias véreux, achetés à grand coup d’argent public pour vous informer. Eux, ils disent ce que l’élu qui paye veux qu’ils disent!

    Maintenant qu’Hollande a gagné les élections probablement uniquement grâce à l’anti-Sarkozysme, il ne reste plus qu’à lui faire confiance!
    Je vais l’aider pendant ces 2 premiers mois, comme j’ai aidé Sarkozy pendant tout le mois de février (qui est la seule période ou il a remonté dans les sondages) et les résultats lors des prochains sommets seront certainement convaincants, démontrant l’intérêt de lui fournir le maximum de députés de gauche aux prochaines législatives mais si lui aussi refuse de s’informer pour le bien du peuple, alors j’arrêterais tout.

    Mon site: http://www.mortalite-routiere.nc va être remis à jour pour détailler tous les événements de mes actions en cours depuis la visite de Sarkozy en Calédonie.
    A savoir que tout ce que je dis à toujours été annoncé en temps réel aux élus et médias et que tout est donc dans leurs archives, ce qui leur permettraient de démentir facilement mes éventuels mensonges!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *