N’ayant pas peur de mourir, le jeune homme n’a écouté que son courage. Sans son intervention et son sang-froid, le drame aurait été inévitable…

Mamoud Dialo a eu un courage inouï. Mardi 29 janvier, près de Grenoble, ce jeune sans-papier guinéen a tout simplement sauvé la vie de ses collègues en s’enfermant volontairement avec un homme armé. Lumière sur un geste admirable qui confine au sacrifice.

Comme le rappelle France Bleu qui relaye cette histoire incroyable, Mamoud Dialo, 21 ans, est arrivé en France à l’été 2018 et habite aujourd’hui Autrans (Isère) où il est Stagiaire à l’Afrat, un centre pour saisonniers qui forme notamment à l’accueil et à la cuisine. C’est  dans ce centre que, mardi, est arrivé l’impensable.

Ce soir là, sans la moindre raison apparente, le chef de cuisine agresse une collègue, la blessant au visage avec une scie à viande. Alerté par le bruit, Mamoud Dialo aperçoit alors l’agresseur qui revient avec un couteau de boucher, « déterminé à tuer« , précise France Bleu.

Source : Wikipédia

Alors que tous ses camarades sont figés par la peur (et on peut les comprendre), Mamoud Dialo, lui, n’hésite pas une seconde. Il dirige le cuisinier dans la cuisine, s’enferme avec lui, fait barrage de con corps pour l’empêcher de décadenasser la porte et, miracle, trouve les mots pour le ramener au calme…

Le temps que les gendarmes arrivent sur place, Mamoud Dialo arrive même à remettre l’agresseur au travail… et cuisine avec lui !

Apprenant quelle a été l’attitude de Mamoud Dialo, le gendarme Ludovic Brassac est stupéfait :

« C’est certain, il a sauvé des vies. La gendarmerie de Villard-de-Lans tient à souligner le courage exceptionnel de Mamoud Dialo, qui n’a pas hésité à se sacrifier pour les autres (…) Je veux que tout le monde sache qui il est : quelqu’un qui travaille dur, qui est respectueux, motivé… Et une belle personne. Il mérite le même traitement que ce jeune sans-papier malien qui a escaladé des balcons pour sauver un enfant. C’est clairement un acte héroïque, très rare de nos jours ! »

Quant à Mamoud Dialo, s’il avoue avoir du mal à trouver le sommeil depuis ce jour, il explique malgré tout son geste le plus naturellement du monde :

« J’ai compris qu’il allait tuer la fille et peut-être s’en prendre aux autres après. Alors c’était normal que je me sacrifie. Moi je sais que je vais mourir, je n’ai pas peur. Chaque jour, j’ai ça dans ma tête ! Nous, les Africains, on est habitués. »

L’agresseur, lui, est actuellement interné en hôpital psychiatrique. Pour plus de détails, lire l’article de France Bleu.

Un réflexe extraordinaire qui mérite toute notre admiration.

Source : https://positivr.fr/sans-papier-autrans-sauve-vies-mamoud-dialo/?utm_source=ActiveCampaign&utm_medium=email&utm_content=D%C3%A9couvrez+les+derniers+articles+sur+POSITIVR&utm_campaign=POSITIVLetter+V2

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here