Un ensemble d’internautes a créé un livre d’histoires sur la catastrophe qui a touché l’archipel japonais le 11 mars dernier.

L’émergence des réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter a permis la création de « Quakebook », un livre rassemblant les histoires, photos et souvenirs sur le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé le Japon dernièrement. C’est à l’initiative d’un Britannique vivant dans l’archipel que tout a commencé. Le 18 mars, il a posté un tweet expliquant ceci, révèle Le Nouvel Obs : « Je veux écrire un livre d’expériences vécues sur le séisme, le publier et verser tous les bénéfices à la Croix-Rouge. Nous avons la technologie ».

« Si tout le monde écrit 250 mots – une page – ou présente ses tweets favoris, photos ou illustrations, je peux publier en quelques jours », a-t-il ajouté. Aussitôt dit, aussitôt fait, il a reçu sa première contribution 45 minutes après ce premier tweet. « Cela m’a donné une idée, j’ai pensé : ‘Je suis sur quelque chose ici, j’ai touché un nerf sensible' », a-t-il expliqué à l’AFP. Ce sont ainsi quelques 200 personnes, japonaises mais aussi étrangères présentes sur place au moment de la catastrophe, qui ont été impliquées dans le projet.

Des extraits du livre sont d’ores et déjà disponibles sur le site http://quakebook.blogspot.com. Quant à la version finale, « Quakebook (2:46: Répliques: Histoires du tremblement de terre au Japon) », il sera bientôt possible de le télécharger en ligne via le site du blog, avant d’être disponible dans une édition imprimée dont les profits iront à la Croix-Rouge.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here