Jean-Marc Ayrault sera en Nouvelle-Calédonie fin juillet

Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault a confirmé dimanche une prochaine visite en Nouvelle-Calédonie, fin juillet 2013, dans le cadre d’une tournée qui l’emmènera par ailleurs en Corée du Sud et en Malaisie, à partir du 26 juillet 2013.
Lors de cette escale en Nouvelle-Calédonie, du 26 au 28 juillet 2013, il pourrait être question de préparer le prochain comité des signataires de l’Accord de Nouméa qui se tient chaque année (en octobre prochain, pour cette année) en mode consultatif et bilan d’étape sur l’avancement de la mise en œuvre de cet Accord.

L’Accord de Nouméa a été signé en mai 1998 entre gouvernement français, d’une part et d’autre part partis favorables à l’indépendance et d’autres favorables au maintien de cette collectivité dans l’ensemble français.

Cet accord, perçu comme une feuille de route vers une émancipation de la Nouvelle-Calédonie, prévoit notamment un transfert progressif des compétences de l’État aux autorités locales ainsi que la tenue d’un référendum d’autodétermination dans une fenêtre temporelle située entre 2014 et 2018.
Au cours de son séjour, le chef d’exécutif français devrait notamment se rendre dans la province Nord, où le projet minier de l’usine de nickel est en phase d’achèvement.
Ces derniers jours, en Nouvelle-Calédonie, une équipe des services du Premier ministre français a effectué une première mission de repérage, en mode sherpa.

La visite du chef du gouvernement français en Asie, comprendra la Corée du Sud (24-25 juillet 2013) et la Malaisie (28-29 juillet 2013).
Elle s’inscrit dans une logique de renforcement des relations économiques avec deux pays souvent désignés comme les « petits tigres » de l’Asie en raison de leur fort développement.

( sources : AFP / Tahiiti presse)

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Laisser un commentaire

Répondre à convers Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *