Les causes de cette fuite, survenue la semaine dernière sur le site du brésilien Vale, restent inexpliquées.

L’usine de traitement de nickel du brésilien Vale, était toujours à l’arrêt hier mardi après une fuite d’acide sulfurique, dont les causes sont pour le moment inexpliquées, a indiqué Vale Nouvelle-Calédonie.

«Les opérations de purge des gaz à l’usine d’acide sont en cours et on ne sait pas combien de temps elles vont durer», a déclaré, Virginie Dabout, chargée de la communication à Vale NC.

Elle a précisé qu’une fois cette purge terminée, il serait possible d’entrer dans l’usine d’acide, la plus grande unité de ce type au monde, et de commencer l’enquête pour déterminer pourquoi cet incident s’est produit.

Mardi dernier, plusieurs centaines de tonnes d’acide sulfurique se sont répandues dans l’usine, en raison de la présence d’eau dans les circuits de production, ayant entraîné de la corrosion. L’acide a été pompé et neutralisé avec du calcaire et de la chaux.

«Le respect strict des normes de sécurité et de l’environnement sont notre priorité», a-t-elle déclaré, ajoutant que le coût de cet incident n’avait pas encore été évalué.

Vale Nouvelle-Calédonie a déclaré l’état de force majeure car les livraisons de nickel à son client australien Queensland nickel sont interrompues.
Importante fuite en 2009

Justin Pilotaz, chef du service de l’industrie à la direction des mines et de l’énergie, a indiqué que des analyses en continu étaient réalisées sur la rivière de la baie nord, près de l’usine, et qu’aucun impact n’avait été décelé à ce jour.

Classée Seveso, l’usine hydrométallurgique de Vale, installée dans la région du Grand sud calédonien, riche en biodiversité, utilise un procédé innovant de lixiviation à l’acide. D’un coût de 4,5 milliards de dollars US, elle doit atteindre sa pleine capacité de production – 60 000 tonnes annuelles de nickel et 5 000 tonnes de cobalt – d’ici fin 2013.

En mars dernier, la direction avait annoncé que l’usine avait passé avec succès tous les tests de production et de performance métallurgique, après de précédents déboires.

En avril 2009, la rupture d’un joint avait entraîné une fuite de 41 000 litres d’acide sulfurique, causant d’importants dommages à l’environnement, et un an plus tard, une colonne d’extraction d’une quarantaine de mètres s’était effondrée, mettant au jour un défaut de fabrication.

(Sources AFP)

8 COMMENTS

  1. Le titre d’exploitation de Goro – un trésor minier – vendu pour 3 francs 6 sous : inexpliqué
    Le futur rejet « d’eau minérale » plus blanc que blanc autorisé en sortie du tuyau dans une zone protégée : inexpliqué
    Le retournement des coutumiers après des années de lutte et quelques voyages au Brésil : inexpliqué
    L’effondrement de colonnes et la pollution du creek nord : inexpliqué
    Une taxe d’exploitation ridicule jugée insuffisante par la justice alors même que la province sud a dépensé des miliards pour rénover les routes du sud : inexpliqué

    Espérons que demain, nos chers élus & administrations n’aurons pas à nous dire que pour des raisons inexpliquées une explosion a tué des ouvriers et un nuage toxique se dirige sur Nouméa…

    On entend dire aussi que la centrale à charbon émet toutes sorte de cochonneries dont personne n’ose dire le nom…en plus de centaines de tonnes de cendres toxiques qui vont enrichir les gestionnaires du dépotoir de Gadji…mais c’est sûrement faux, le site est tellemment sûr et bien contrôlé…

    Au fait il y a t’il des journalistes d’investigation dans ce pays?

    • Papy

      c’était Frêche qui disait dans un pays il y a 10 à 12% de gens intelligents,moi je fais de la politique pour me faire élire par les autres…

  2. Et oui, Papy cheri, l’explication est tres simple (ce qui explique aussi le score de Sarko sur le caillou) la corruption, la magouille expliquent TOUT, absolument TOUT, on aime ca (cedille) ici (nos dirigeants en tous cas…) les combines ‘a la Lafleur’, la naivete des gens du caillou est legendaire, a croire que eux aussi en profitent (certains en profitent certainement…) ! La solution? Virer tous ce beau monde, le remplacer par des elus de gauche et demander la departementalisation a ces elus de gauche, sur la base de la corruption rampante en NC, ou ca va perdurer pour les ‘siecles des siecles’…

  3. «Le respect strict des normes de sécurité et de l’environnement sont notre priorité», a-t-elle déclaré, ajoutant que le coût de cet incident n’avait pas encore été évalué.
    A quoi je reponds: MON CUL, ‘les normes de securite’ ne sont PAS respectees, ou ca ne fuirait pas !!! Ce qui compte c’est le FRIC, ‘elle’ se depeche d’ajouter que le COUT (!) n’a pas encore ete evalue, le FRIC, toujours le FRIC, a n’importe quel ‘COUT’, la sante, l’environnement, etc… Ce sont aussi des COUTS, UNE HONTE, et ceux qui ont autorise cela doivent etre VIRES et une enquete independante et serieuse doit etre conduite !!!

  4. Bonjour ,

    Une fois n’est pas coutume , c’est un « coup de cœur » que j’aimerai vous faire partager , pas un coup de gueule !
    Je veux parler d’un très bon livre sur la Calédonie : « Le Cabot Chef , Calédonie 1917 » . de J.M. Annonier .
    Ce livre parle de thèmes très actuels : Vivre ensemble , destin commun , souffrances communes … Bien que se déroulant durant la grande guerre . Un pur régal !
    Son auteur , un ami d’origine vietnamienne , vit sur le caillou de 1972 . Je ne sais si cela suffit pour en faire un « Calédonien » , mais il dépeint très bien la société calédonienne du début du XXeme siècle (pas mal de ressemblances avec celle de nos jours ..) : IL mérite un coup de pouce , afin de nous écrire une second livre !
    Excusez-moi si cela ressemble à de la pub. , mais pour moi conseiller ce bouquin c’est aussi du partage !
    Seul bémol , l’éditeur métropolitain ayant dû faire saisir le manuscrit dans un pays low-coast , il y a pas mal de coquilles , et c’est bien dommage …
    Bon Grand WE .
    Z6PO .

  5. «Le respect strict des normes de sécurité et de l’environnement sont notre priorité», a-t-elle déclaré.

    Valé a beau jeu de dire qu’elle respecte les normes … alors qu’il n’y a pas pratiquement pas de normes de sécurité d’environnement en Nouvelle Calédonie! Pour que Valé respecte l’environnement, il faudrait d’abord que nos élus votent une réglementation protectrice!

  6. j’ai du cliquer trop vite

    je voulais juste rappeler à Papy ce bon mot de Frêche
    dans la vie il y a 10 à 12 % de gens intelligents,moi je fais de la politique pour me faire élire par les autres

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here