La Faillite morale du Rump

La politique du double drapeau est un échec, car il s’agit d’un geste unilatéral auquel les indépendantistes ne veulent pas faire de contrepartie.

Pire cette politique, accompagnée de déclarations irresponsables (notre identité est mélanésienne, légalisation des squats, officialisation du geste coutumier) a rendu les indépendantistes arrogants puisqu’ils réclament la présidence du Congrès et du Gouvernement.

Ne pas céder au chantage

Les indépendantistes ont toujours agité la menace pour obtenir par la crainte ce qu’ils n’ont pas obtenu par les urnes.
Il y a quelques années l’USTKE a tenté de déstabiliser Nouméa. La réponse a été la manifestation pacifique des 26.000.

Les indépendantistes ont été plus que satisfaits dans leurs exigences :
Deux provinces sur trois taillées sur mesure pour leur revenir.
Une clé de répartition de plus déséquilibrée qui n’est plus adaptée aux besoins des populations
75% des dividendes versés par la STCPI !

Toute concession en appelle des autres avec les indépendantistes. Il n’y a pas de limite à leur exigences et ceux qui croient pouvoir acheter leur tranquilité se trompent

Affirmer la règle démocratique

La direction des affaires de la Nouvelle Calédonie doit revenir au camp majoritaire, comme dans tout pays démocratique.

La minorité indépendantiste doit être respectée mais ce respect ne doit pas faire oublier qu’elle n’est pas la majorité et donc qu’elle ne peut pas imposer ses vues contre la volonté de la majorité qui veut rester française.

La majorité loyaliste veut être représentée par des élus qui défendent sa légitimité politique, ses droits et ses intérêts.
Si le Rump est aux ordres du FLNKS il faut qu’il le dise aux Calédoniens afin qu’ils en tirent toutes les conclusions aux prochaines provinciales de 2014.
C’est-à-dire élire des personnes qui ne se trompent pas de mission.

Le FLNKS n’est pas non plus propriétaire ni synonyme du peuple Kanak.
La reconnaissance du peuple kanak et son accès aux responsabilités, à égalité avec les autres composantes de notre société calédonienne, n’est pas synonyme de soumissions aux diktats indépendantistes

( vu sur FB)

Rejoindre la conversation

7 commentaires

  1. Pas de menteurs ni de repris de justesse à la direction des affaires.

    Ça parait être la moindre des choses !!!

    1. Et Harold est une petite sainte-ni touche?

      Et bientôt des têtes vont rouler du côté du Rump lorsque l’affaire de la défisc à Wallis sera étalée en plein jour.

      Du côté du Mt Dore on en tremble rien qu’a y penser.

  2. Oh purée, Victor tu déconnes , ça faut pas en parler…
    Joli texte que celui-ci et joli dessin: il manque juste un grand mur de briques au milieu avec un panneau: « C’est tout droit!! »
    Ca c’est du destin commun!!!!!Ca c’est du partage de responsabilités!!!!
    « Calédonie tout seul » ce serait pas le nouveau slogan de PG

  3. Va expliquer ça à Victor Gossip Girl… bon courage

    ( pauvre Victor, il ressasse encore et encore les 5 mois avec sursis… il lui reste plus que ça pour faire sa morale, comme un petit cache-sexe …et puis, il a oublié, le mari de Sylve qui s’est tué, il avait pas trempé dans une sale affaire ? il était à quel parti ? comme si le parti que Victor défend était blanc comme neige… comique, non ? )

  4. Pauvre mister eric … obligé d’avoir recours à tous les artifices possibles et imaginables pour masquer la triste réalité des faits.

    On ne te parle pas du beau frère de l’ami du mari de la femme qui est à Calédonie Ensemble et qui est condamné pour prise ILLEGALE d’intérêts, on te parle de chef de file de Calédonie ensemble, député nouvellement élu, condamné pour prise illégale d’intérêts et suivi de prêt par la justice dans une autre affaire d’emplois fictifs !!!

    N’y vois tu donc pas de différence mister eric ?

    Ce petit cache sexe comme tu dis, serait il bien trop grand pour toi pour que tu ne puisses le reconnaitre et l’assumer ?

    Alors puisqu’il semble utile de le répéter, aucun dirigeant du R-UMP n’est entendu ni lié, ni non plus condamné. Le seul à ce jour à l’être c’est Philippe GOMES.

    Il est de ton droit mister eric de considérer ceci comme étant normal, mais de grâce, arrêtez donc de ne prendre les gens que pour des cons !!

  5. « Alors puisqu’il semble utile de le répéter, aucun dirigeant du R-UMP n’est entendu ni lié, ni non plus condamné. »

    C’est justement bien là qu’est le problème…

  6. Les gens du Rump sont de mauvaise foi, PG n’est pas à l’origine de la colère des calédoniens au sujet du drapo FLN, car dés le lendemain de cette annonce stupéfiante de Frogier, dans le dos de tout le monde y compris du staff du Rump, la colère était déjà bien installé dans les ésprits loyalistes et pour longtemps, même aujourd’hui encore.
    PG avait mis plus d’une semaine avant de donner son analyse sur le sujet, en consultant sa base et en comprenant parfaitement la mentalité de son électorat et de l’électorat loyaliste en gros, en annonçant son opposition à l’idée de Frogier, PG n’a fait qu’enfoncer une porte ouverte. C’est une évidence même. Il faut être honnete, si Frogier avait consulté sa base et plus largement les militants/élus du Rump, pensez-vous franchement que sa proposition avait une chance de voir le jour, la réponse est non et affirmer le contraire ne serait que se mentir à soi même. En réalité, Frogier avait engagé un énorme coup de poker, il avait même publiquement reconnu que son geste était trés trés risqué. Et bien le résultat de ce coup de poker est clair à présent, il a joué et il a perdu. Et maintenant il joue au mauvais perdant.

    Et puis dans cette affaire de drapo, on oubli souvent le rôle de Sarko et Fillion qui n’ont pas franchement soutenu Frogier dans sa démarche. Pour mémoire, Fillion s’est toujours refusé de signer la fameuse circulaire autorisant la lévée du drapo FLN sur les édifices publics d’Etat. Cela avait lourdement décrédibilisé l’action de Frogier et avait surtout semé le trouble dans l’ésprit des calédoniens loyalistes. Et puis Sarko aussi était trés ambigue au sujet de ce drapo que ni lui ni son PM ont osé toucher de leurs propres mains lors des differentes ceremonies, Sarko avait notament déclaré au comité des signataires et à Paita que ce drapo (FLN) était TRANSITOIRE en attendant le drapo commun. Et ça c’est la petite phrase que tous les calédoniens loyalistes attendaient depuis la fameuse annonce de Frogier qui du coup s’est retrouvé complétement désavoué dans le fondement de son action politique. Lui qui avait déclaré qu’il ne croyait pas a un drapo commun et que celui du FLN n’allait pas redescendre. Pour Frogier, la gifle présidentielle a été cinglant même à travers d’un gant de velours diplomatique pour ne pas froisser son”ami” calédonien.

    Non franchement, on ne peut pas honnetement mettre la faillite du Rump sur le dos de Gomés, ça serait nier les faits et nier la VERITE.

Laisser un commentaire

Répondre à La Fouine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *