Découvrez en images la déférence de la ministre de l’Éducation nationale envers un influent lobby antichrétien et islamophobe.

La scène s’est tenue le samedi 2 avril, au Palais Brogniart.
Invitée d’honneur d’un colloque consacré à « la jeunesse » et organisé par deux obédiences maçonniques, Najat Vallaud-Belkacem a reçu -à la fin de son discours particulièrement lénifiant (consacré notamment aux « dangers » du « complotisme »)- une « médaille » des mains de la patronne de la Grande loge féminine de France (à 21’40).

5 jours plus tard, rebelote.

La ministre favorite de Manuel Valls avait encore rendez-vous avec une autre obédience, plus influente, de la franc-maçonnerie transnationale, hostile au christianisme et islamophobe : le Grand Orient de France.
Flashback : le 26 septembre 2015, celle qui est à l’avant-garde du combat gouvernemental « contre le conspirationnisme » (en clair, contre la contestation de toute version officielle délivrée par la sphère atlanto-sioniste) avait rendu un hommage vibrant -et un brin mièvre- à la Grande loge de France.

Source : http://www.panamza.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here